Stress anxiété après plusieurs problèmes de santé... Et dans un monde où l'on doit être irréprochable pour avoir un travail stable La goutte d'eau...


Messages 1 - 1 sur 1 message(s) trouvé(s)


image :

Je savais que j'avais un kyste depuis longtemps mais je pensais à un kyste de 2 à 3 cm qui est la norme pour ce genre. J'ai été confronté à la réalité par hasard car je suis allé voir mon médecin car je n'arrivais pas à dormir depuis une semaine car j'ai vu mon fils passer sous une voiture. Je n'ai rien pu faire rien vu venir et pourtant je n'étais que quelques mètres derrière lui. J'ai toujours ces images de cette voiture qui sort de sa place de parc en marche arrière rapidement et malheureusement les quelques mètres qui nous séparaient ont fait qu'il était juste derrière la voiture lorsque la personne à regardé dans le rétroviseur. Ce petit corps qui bascule et plus rien… Il n'a pas pleuré il n'a pas crié. Pendant ce court instant, cette fraction de seconde je me suis senti mourir...Lorsque je me suis jeté au sol il était là sa main tendue vers moi avec ses yeux grands ouverts… Après l'avoir tiré vers moi je crois que je n'ai jamais autant serré fort quelqu'un de ma vie… Heureusement cette voiture avait un système d'arrêt automatique et lorsque elle l'a détecté, elle a freiné mais 1 tonne 5 contre 11 kilos… Voilà… 1 mètre pour qu'elle s'arrête ça à suffit pour qu'il bascule et finisse dessous. Heureusement il n'a rien eu de grave… Juste une bosse… Mais moi une série d'images qui resteront gravées durant longtemps. J'ai eu l'impression d'être resté tétanisé durant quelques 10aines de secondes alors qu'on ma dit que je me suis jeté immédiatement par terre. Je sais que ce n'est pas de mon genre de me plaindre mais c'est vraiment difficile ce que je vis... Même si je ne vais pas mourir dans l'immédiat enfin je l'espère, avoir une petite besace qui met sous pression négative une plaie en forme de tunnel qui traverse mon dos de 15 cm sur 7 et qui récolte du sang afin que la cicatrisation s'accélère c'est l'horreur. Je crois que ce n'est même pas les douleurs que ce petit engin occasionne mais l'odeur... Quoi que je fasse je dégage une odeur de mort par ce sang stocké et je suis obligé de dormir avec... Je ne supporte plus cela… Ce petit bruit d'aspiration qui ne cesse 24h/24 c'est épuisant. Je n'ose plus m’approcher de quelqu'un car j'ai peur que cette personne sente cette odeur nauséabonde qui se dégage de moi. Encore une fois par hasard et lors de cet IRM on a pu voir que ce kyste se trouvait au même endroit qu'une sorte de petite maladie qui me créer de l’arthrose et qui avec le temps et sans traitement approprié va me détruire mon disque qui se trouve entre ma dernière vertèbre et le premier os du coccyx et ces deux os finiront par fusionner et se souder ensemble et empêcheront à mes jambes de fonctionner. Je sais que ça n'arrivera pas car j'aurai ce qu'il faut pour stopper à ce niveau là le développement cette saleté… Mais une partie de moi-même a quand même peur de cela. Et bien sûr par hasard tout cela arrive lorsque je commence un nouveau poste… Après une fracture de la première lombaire il y a environ 10 ans qui m'a value un changement professionnel après quelques années, après 2 premiers job dans cette nouvelle orientation professionnelle et ensuite 2 ans avant de retrouver du travail. Dès le début, je sentais des douleurs qui étaient fortes mais je pensais à des douleurs chroniques qui revenaient simplement mais non. Tous ces petits soucis qui m'empêchent de dormir et d'être performant au travail. Tous ces petits soucis que lorsque l'on est temporaire avec deux enfants en bas âge, on ne pense plus à nous. On fait passer le bien de la famille avant tout et on serre les dents en espérant qu'un jour on puisse décrocher ce contrat de travail indéterminé afin de respirer un peu face à ce monde. J'aimerais tant avoir un peu d'argent de côté et pouvoir faire un break une année afin de pouvoir penser à ma santé et me soigner afin de ne plus avoir à penser à tout cela mais la réalité nous rattrape toujours. Toutes les nuits je me dis que je devrais jouer au lotto et qu'avec de la chance je pourrais gagner le gros lot et pouvoir enfin respirer et faire passer ma santé avant tout. Toutes les nuits je me dis que je devrais essayer de jouer quelques francs par semaine et peut être un jour pouvoir financer mon rêve. Créer mon association officielle que je gère déjà depuis quelques années à mes frais qui récolte des jouets afin de les redistribuer durant les fêtes à des familles qui ont encore moins que moi. Pouvoir avoir de l'argent afin de pouvoir aider les gens qui en ont encore plus besoin.


  Clo20061986
  21.01.2018
  03:16
Nos partenaires