Notre expert
Bienfaits du foot sur la santé des enfants

Football et santé

Selon les professionnels de la santé et de l’enfance, le football est un sport complet, particulièrement salutaire, qui favorise le développement physique de l’enfant en stimulant son appareil respiratoire et circulatoire. De nombreuses études ont également démontré que le football renforçait la puissance musculaire et le système osseux chez les enfants en pleine croissance. Il ne faut pas oublier que le football est un jeu de plein-air, permettant à l’enfant de se défouler, tout en pratiquant une activité physique intensive à l’extérieur.


Foot et amélioration de la coordination

Il est certain que le football contribue énormément à l’amélioration de la coordination chez l’enfant. Le développement et l’acquisition de la coordination sont des éléments fondamentaux du processus de croissance. Le défi pour l’enfant étant de synchroniser différents mouvements fins et complexes du corps pour finaliser une action souhaitée, les mouvements requis dans la pratique du football favoriseront très nettement leur acquisition. Car c’est précisément à cette période de la vie que la coordination doit être développée. Plus l’occasion est donnée à l’enfant de se mouvoir, d’accumuler des expériences sensorimotrices variées, plus l’enfant exploitera son potentiel et élargira son répertoire gestuel. L’apprentissage de nouveaux gestes techniques, toujours plus complexes, affermiront sa coordination.

Une dangerosité minime…

Comme dans tous les sports, le football comporte des risques de blessure pour les jeunes. Mais les éducateurs et les parents jouent un rôle primordial dans la prévention des blessures des enfants. Il suffit pour cela de suivre quelques règles simples et les risques de blessure en seront vite atténués. En effet, il est essentiel que les parents accompagnent et guident leur enfant dans le choix et l’acquisition de matériel adéquat. Des chaussures de football adaptées à la surface de jeu (crampons vissés sur un terrain en herbe, moulés pour la pratique sur une surface synthétique…), des protège-tibias, des vêtements d’entraînements adaptés aux saisons (un survêtement en automne), constituent le minimum requis qui permet déjà d’éliminer et de prévenir un grand nombre de blessures.


Les éducateurs sont aux côtés des jeunes pour leur apprendre à écouter les limites de leur corps, leur inculquer les fondements d’une bonne hygiène de vie et les préparer aux entraînements ou aux compétitions, par des exercices d’échauffement et d’étirement.


A vos crampons !

Partager:
A lire
Nos partenaires