Père Noël: croire ou ne pas croire...

Père Noël: croire ou ne pas croire...

Notre expert
Anne Jeger - Psychologue clinicienne

Question psychologique en ligne ► Anne Jeger, Notre partenaire psychologue clinicienne, répond répond gracieusement à toutes les questions que vous vous posez concernant vos problèmes personnels et familiaux :
Ecrivez-lui ici: jegeranne@hotmail.com ou au 076 373 98 26

Un article écrit par Anne Jeger, psychologue clinicienne.

Elle reçoit des enfants, des adolescents et des adultes confrontés à des ruptures de lien (décès, maladie grave d'un proche, séparation, ...), des difficultés familiales, scolaires ou professionnelles, des problèmes relationnels ou des questions existentielles. 

        

Nos enfants et le Père Noël: croire ou ne pas croire au Père Noël  

Que répondre à son enfant lorsqu'il demande si le Père Noël existe ou pas?
Est-ce une bonne chose de lui laisser croire qu'il existe?
A quoi peut servir un tel mythe?

Quelques éléments de réponses avec notre partenaire, Anne Jeger, Psychologue.
           
Car il s'agit bien de cela finalement: la légende du Père Noël tient du mythe collectif qui rassemble et qui rassure parce que c’est un rite. Et nous avons besoin de rites comme repères dans un monde déstructuré. Dans l'imaginaire populaire, le Père Noël est le symbole de la générosité, du don, du sens du cadeau gratuit. Il est le gardien des vœux les plus chers. Le cadeau "tombe du ciel" et il n’est pas tributaire du comportement de l’enfant à la maison ou à l’école, de ses résultats scolaires…
Le Père Noël fait rêver, il est presque réel. On peut décider ou non d’offrir à l’enfant la possibilité d'y croire, d’écrire une lettre et de préparer des petites attentions enfantines issues de la tradition populaire et du folklore local.   
            

Pour l'enfant, le Père Noël est important dans la construction de son imaginaire:

L’enfant a une imagination débordante peuplée de gentils et de méchants. Il a besoin et envie de vivre des moments de magie, de féérie pour s’évader, s’amuser, rire, rencontrer et apprivoiser ses peurs, entrevoir des solutions aux difficultés de sa vie… L’histoire du Père Noël a la même fonction que les contes de fée: raconter une histoire invraisemblable. Et le Père Noël est un personnage imaginaire au même titre que les héros des contes.
   

Et ensuite... s'il n'y croit plus? Peut-il se sentir trahi?

C’est environ vers 6-7 ans que le doute s’installe et que l’enfant va se détacher progressivement de cette figure imaginaire pour passer à autre chose. C’est un processus naturel. Certains enfants seront tristes parce que découvrir la vérité signifie la perte d’une illusion, d’un rêve d’enfant et annonce une nouvelle étape de développement: il fait l’apprentissage de la distinction entre le réel et l’imaginaire. Etape importante et fondamentale pour continuer à bien grandir.  
         
Souvent l'aîné de la fratrie ou le copain de classe sèmera le doute. S’il commence à poser des questions, on peut lui demander: « et toi qu’est-ce que tu en penses? », l’interroger, le laisser réfléchir, l’aider un peu. Mais dans le fond, il en sait plus qu’on ne peut l’imaginer et il aime continuer à y croire….
          
Même si finalement le cadeau ne tombe pas du ciel, la valeur du cadeau gratuit est importante à transmettre à son enfant. Et elle peut se faire également à travers d’autres expériences de vie.
                   

Commentaires





Zutetgut
20.12.2014 21:38

Je ne suis pas d accord avec vitamine ! Le père Noël est une légende, Jésus est un mythe, il ne faut pas confondre !!!!!
...
Virginie
18.12.2013 19:48

Ma cadette de 7 ans m'a posé la question, par 3x, il y a un mois. Quand je lui ai dit que non, je l'ai vu se décomposer petit à petit. J'ai alors rattrapé le coup comme j'ai pu, en insistant sur le côté magique du Père Noël. Maintenant, au fond d'elle, elle sait qu'il n'existe pas "comme une vraie personne" mais elle continue d'y croire. Elle n'était pas prête à entendre la vérité mais comme elle se posait beaucoup de question, je voulais pas lui mentir.
...
Virginie
18.12.2013 19:48

Ma cadette de 7 ans m'a posé la question, par 3x, il y a un mois. Quand je lui ai dit que non, je l'ai vu se décomposer petit à petit. J'ai alors rattrapé le coup comme j'ai pu, en insistant sur le côté magique du Père Noël. Maintenant, au fond d'elle, elle sait qu'il n'existe pas "comme une vraie personne" mais elle continue d'y croire. Elle n'était pas prête à entendre la vérité mais comme elle se posait beaucoup de question, je voulais pas lui mentir.
...
Nos adresses préférées

> Lausanne

Anne Jeger- Psychologue FSP/AVP
Aide en ligne - Consultation en cabinet

"Aucun homme ne peut rien vous révéler sinon ce qui repose déjà à demi endormi dans l'aube de votre connaissance..."
Khalil Gibran

Autres adresses
A lire
Les bergers de Noël

Plus loin sur les monts très hauts les bergers gardaient leurs troupeaux. Une grande lumière apparaît dans le ciel, ils entendent chanter l'Ange Gabriel.

CHF 30
Commander
Nos partenaires