Grapho-psychologie

Dans cette rubrique

Partager:

Grapho-psychologie

Notre expert

Ecrire pour transmettre, pour communiquer quelque chose à quelqu'un.
L'acte d'écrire est à la fois un acte concret d'expression et une action de communication, mais qui est loin d'être dénué d'expression.


Et, en écrivant, le scripteur transmet bien plus que le simple objet de sa communication:
la gestuelle graphique, l'écriture se dégage assz rapidement des modèles inculqués lors de l'apprentissage de l'écriture, se modifie, s'individualise, se personnalise en intégrant les traits de caractère, la façon de vivre et de s'exprimer, la culture et le lieu d'apprentissage, la personnalité du scripteur face à son éducation, à son histoire et à ses relations aux autres.
L’écriture est vivante, elle parle de nous, de notre vie, de nos émotions....
Elle se dresse, se cabosse, se fragmente, se dilate, se rétrécit…

L'écritue ne laisse jamais indifférent son lecteur et parfois, déclenche parfois des réactions:
Quelle belle écriture! Quelle écriture lisible! Ce ne sont que des pattes de mouche!  Dans ces conditions, comment transmettre à l'autre le message que l'on veut/doit lui transmettre, si l'écriture est illisible?
Qu'est ce qui fait que cette écriture est lisible, heurtée, cabossée? Quelles ont été les causes qui ont pu perturber le tracé de l’écriture?
Sont-elles le fruit du hasard ou d’autres facteurs sont-ils intervenus pour modifier le geste scriptural: la fatigue, l’énervement, le froid, l’agitation, la fragilité psychique de l’être, l’émotivité… ?

Nous le voyons, bien des questions sont soulevées par le simple fait d'écrire un texte et à ces questions la grapho-psychologie peut apporter des réponses.

Partager:

Nos adresses préférées

> Pully

Beuchat Diane - Coach de vie - Grapho-Psychologue

Soutien aux parents et aux adolescents.
Cours de méthodologie

Autres adresses

A lire

Voir également

Nos partenaires