4 idées reçues sur l’alimentation

Notre expert

Un article proposé par le Cabinet Croq'la Vie,
Hélène Tinguely, Nutrition holistique et hygiène vitale

1. « Les produits laitiers sont importants pour avoir des os solides »

On entend souvent « Si tu ne manges pas de lait, tu n’auras pas de calcium ! » Les industriels ont bien fait leur travail… car cette idée est FAUSSE! Et heureusement, sinon, nos pauvres vaches auraient des os bien fragiles à ne brouter que de l’herbe.
Seulement 30% du calcium présent dans le lait et les produits laitiers seraient assimilables par l’organisme. Donc, sur 100 mg de calcium de lait que vous ingérez, seuls 30 mg seront assimilés par votre organisme ; le reste encrassera vos reins et votre foie.
Le calcium des légumes, lui, serait assimilable entre 50 et 70%, soit deux fois plus que celui du lait .
Mais la meilleure raison pour privilégier l’apport calcique des légumes, des fruits, des oléagineux et du poisson plutôt que celui des produits laitiers, c’est que le lait vendu aujourd’hui a une teneur dangereuse en IGF-1 (Insuline Like Growth Factor-1), un facteur de croissance et de multiplication cellulaire. Certes, grâce au lait les adolescents peuvent devenir plus grands, mais en même temps ils prennent le risque de voir se multiplier leurs cellules cancéreuses – comme tous les consommateurs de produits laitiers.
Cela ne signifie pas que les produits laitiers sont à bannir de l'alimentation ; si on les tolère, on peut en consommer pour le plaisir, en petite quantité. Mais ce ne sont tout simplement ni des aliments miraculeux, ni des aliments indispensables.

2. « Il faut prendre un petit-déjeuner le matin »

Pour les enfants et les adolescents qui dépensent beaucoup d’énergie, un petit déjeuner le matin reste conseillé, à condition qu'il soit équilibré, avec des aliments de qualité tels que du pain complets BIO, des fruits, des oléagineux, ou des œufs.
On peut considérer ce repas comme optionnel chez l'adulte en bonne santé. Si vous avez faim, mangez. Sinon, ne vous forcez pas, vous mangerez au repas suivant. Sauter le petit déjeuner est une forme de jeûne intermittent qui n'est évidemment pas fait pour tout le monde. Chez certains, il y aura des bénéfices sur de nombreux paramètres comme le poids et le tour de taille, mais chez d'autres sauter le petit déjeuner peut conduire à des hypoglycémies, un manque d'énergie ou des difficultés de concentration.

3. « La vitamine C empêche de dormir »

La vitamine C a la réputation d'empêcher de dormir. C'est pourquoi on déconseille généralement d’en prendre un comprimé ou de boire un jus d'orange avant d'aller se coucher. Deux questions nous viennent alors spontanément à l'esprit. Sachant que les fruits et les légumes sont les aliments les plus riches en vitamine C, comment peut-on conseiller d'en manger à chaque repas, y compris le soir, sans nous rendre insomniaques ?
Cette croyance bien ancrée dans nos têtes tire son origine d’une petite ligne que l’on peut lire sur toutes les notices des tablettes de vitamine C : « Il est préférable de ne pas prendre ce médicament en fin de journée à cause de son effet légèrement stimulant ». Cette précision dans la liste des effets potentiellement indésirables est apparue en 1934 lors de la mise sur le marché du premier supplément de vitamine C par le laboratoire pharmaceutique suisse Roche. En effet ce dernier a cru bon d’apposer cette phrase par simple précaution, en raison de la participation de la vitamine C à la synthèse de la dopamine, un messager chimique du cerveau impliqué dans l’éveil et la vigilance. Depuis, cette mise en garde a été systématiquement reprise sans jamais avoir été remise en question.
Même à dose élevée, la vitamine C ne perturbe pas le sommeil.
Des études réalisées sur le rat montrent qu’à très fortes doses, la vitamine C augmente les effets excitateurs de la dopamine. Même s'il est possible qu’une très faible partie de la population soit sensible à l’effet « dopamine » de la vitamine C, aucune étude n’a montré jusqu’ici qu’elle nuisait au sommeil.
Un essai clinique a été mené sur des volontaires en bonne santé ayant pris avant le coucher 4 g de vitamine C (plus faciles à avaler que 10 kg d'orange). L'analyse des enregistrements de l'activité cérébrale nocturne de ces volontaires « vitaminés » ne montre aucune modification du cycle du sommeil, ni aucun trouble fonctionnel au réveil.

4. « Manger des amandes fait grossir »

L’amande fait partie de ces fruits auxquels la croyance populaire accorde une valeur énergétique très élevée. À ce titre, nombreuses sont les personnes qui pensent qu’elles font grossir. Cependant, les résultats des récentes études semblent prouver le contraire. Consommée dans des proportions raisonnables et entière (avec la peau), l’amande pourrait même aider à maigrir.
L’amande, comme la plupart des autres fruits secs, est une très bonne source de nutriments, tels que le calcium, le magnésium, le phosphore, les vitamines B et A ainsi que de bons acides-gras mono-insaturés. Cet aliment participe donc à la régulation du cholestérol, au bon fonctionnement du système nerveux, évite la déminéralisation et la constipation.
Voici donc un super aliment à introduire au quotidien !

Nos adresses préférées

> Paudex

Centre de santé de l'enfant

FMH Pédiatrie.
Spéc hémato-oncologie pédiatrique
Formation supplémentaire ultrason pédiatrique &
Ultrason de la hanche chez le nouveau-né

Cabinet de pédiatrie générale et urgences pédiatriques.

A lire
Nos partenaires