Notre expert
Violence masculine: coté agresseur

Article écrit en collaboration avec le Centre de prévention de l'ALE

Vous vous posez des questions, vous aimeriez avoir des réponses, posez votre question ici ....

Dans quelle tranche d’âge se trouvent les hommes que vous suivez et lesquels demandent le plus facilement de l’aide ?

  • Les hommes qui nous contactent ont pour plus de la moitié d’entre eux entre 35 et 45 ans. Avant cet âge, leurs relations de couple sont semble-t-il pas encore assez stables ni durables pour que des violences se répètent et les amènent à consulter. Par ailleurs, il apparaît que pour plusieurs d’entre eux, il faut plusieurs expériences de violences avant qu’ils reconnaissent une part de responsabilité dans la répétition de ces évènements.
Ceux qui demandent de l’aide le font principalement parce qu’ils souhaitent « sauver » leur couple ou leur famille.
Lorsque cet espoir est perdu, quelques uns s’engagent dans une démarche à Vifa parce que leur violence leur a déjà trop fait perdre : divorces ou séparations multiples, rupture des liens avec  leurs enfants, procès et emprisonnement, déménagements et départ de la maison familiale, parfois  chômage suite à la perte de leur emploi. 

Il importe de préciser que parmi ceux qui poursuivent une démarche sur le long terme, beaucoup le font parce que leur conjointe a un soutien extérieur et les moyens de maintenir le contact avec eux sans dépendre financièrement d’eux au point de devoir regagner le domicile commun.
    

Y a-t-il beaucoup de récidive?

La plupart des hommes qui nous contactent le font alors que le problème est apparu depuis un certain temps (souvent longtemps): ils ont donc dans leur grande majorité été violents plus d'une fois, parfois avec plusieurs compagnes différentes. Ils évitent de dévoiler ce comportement honteux et tentent de s'en sortir seuls avant d'accepter le besoin d'une aide extérieure et de faire appel à notre service.
Il est par ailleurs très difficile d'effectuer un contrôle objectif de l'absence de récidive après traitement, pour des questions de récolte des informations (confidentialité, changement de partenaires, etc).
 

Commentaires





Isa_lafamily
05.06.2012 16:07

Il faut vous adresser à:
VIFA
Vinet 19 bis - 1004 Lausanne
021 644 20 45
www.fjfnet.ch - violenceetfamille@fjfnet.ch
...
jhdelouest
02.06.2012 21:39

Un grand soutien à ces hommes serait le bienvenu, pour leur permettre d'évacuer les souffrances endurées du fait des violences de leur ex-conjointe.
Il faudrait créer davantage de structures d'aides : pour retrouver un emploi, pour faire condamner leur ex-conjointe, pour obtenir de l'aide extérieure...
Bon courage à tous ces hommes meurtris dans leur âme et leur chair.
...
Partager:
A lire
Nos partenaires