Pourquoi consulter un sexologue?

Notre expert

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le sexe…

… et oser enfin le demander ! Aujourd’hui, les couples n’hésitent plus à franchir la porte d’un sexologue. On y parle de plaisir physique bien sûr, mais aussi de communication, d’écoute, de bienveillance pour un épanouissement à la fois conjugal et personnel.

Parfois, le chemin est long pour atteindre le septième ciel. Entre panne sexuelle, absence de désir, certains couples finissent par reléguer leurs envies au second plan. Même si les appétits charnels ne sont pas les mêmes pour tous, il est nécessaire en cas de difficulté, d’identifier les origines et de ne pas laisser à l’abandon sa « part animale ».

Sexe attitude
Il ne tient pas en place, il déborde sur internet, dans la publicité où des bimbos mettent toutes leurs « ressources » en avant pour nous vendre un aspirateur, un parfum ou des yaourts. Le sexe ne se cache plus, il nous interpelle dans notre quotidien, nous obligeant à nous questionner sur nos propres pratiques. « L’hypersexualité axée sur la performance a tendance à angoisser, note Esther-Amélie Diserens, consultante de couple et sexologue à Profa Lausanne. Les gens s’interrogent sur le décalage entre leur propre vie sexuelle et ce que véhiculent les médias. » Fin 2016, une enquête Love Life passait au crible la vie sexuelle des Suisses et les médias en concluaient que les Romands étaient les plus actifs, les plus audacieux, les plus coquins. « Les sondages mentent, réfute le sexologue, auteur et conférencier belge Iv Psalti. Dans les chaumières, on est loin de s’éclater. » Pour les spécialistes, les questions sont mal posées, les personnes exagèrent et la vérité est tout autre. C’est davantage dans l’intimité de la consultation qu’on lève le voile sur nos désirs, nos frustrations. Là, l’homme et la femme s’expriment librement et le sexologue a le temps de repérer les blocages. « Avant de travailler sur la sexualité, il faut leur apprendre à gérer leurs conflits, explique M.Psalti. Il faut savoir aussi s’ils ont une activité extra-conjugale, s’ils prennent du plaisir seul en se masturbant. » Relation sexuelle, masturbation, fantasmes, la sexologie passe en revue toutes les activités pour cerner au mieux les attentes de chacun et de chacune. Ciment du couple pour les uns, anecdotique ou carrément répulsive pour les autres, la sexualité est une affaire de nuances…

Rallumer le feu
Le désir sexuel provoque des étincelles, enflamme les sens et nous fait vivre des émotions sous haute tension. Après la fièvre des débuts, la routine, les habitudes peuvent émousser le désir, le ranger au rayon des souvenirs. « Certains couples vivent très bien sans, remarque Mme Diserens. Ils ont mis ça de côté et fonctionnent plus dans la gestion du quotidien, dans une relation de coparentalité. S’il y a une reconnaissance mutuelle, du respect, ils s’en satisferont. » Sur l’échelle des désirs, tout le monde ne se situe pas au même niveau et ne succombe pas forcément aux vertiges de l’amour physique. « On peut vivre sans sexe, ne pas en avoir envie, et même le subir, confirme M.Psalti. Il existe plusieurs catégories en matière de sexualité, les sexophiles, les sexophobes et aussi les intermittents. » Des soucis professionnels, de santé, d’argent ou tout simplement le temps qui passe peuvent altérer la libido d’un bout à l’autre de la vie de couple. « Il y a des phases plus sensibles, explique Mme Diserens. . A la naissance d’un enfant par exemple, à l’annonce d’une maladie, ou lors du passage à la retraite quand on se retrouve et que les corps, les besoins et les priorités ont changé. » Pour rallumer la flamme, retrouver leur rôle d’amant(e), l’homme et la femme vont se reconnecter, se centrer sur leurs sensations. A la maison, ils pourront pratiquer des caresses non-érotiques afin de reprendre contact. « Avant de se retrouver au lit, ils vont à nouveau se regarder dans les yeux, se toucher, se serrer dans les bras, détaille M.Psalti. » Le toucher, le regard, la parole favorisent le rapprochement, tout moment d’intimité redonne confiance l’un en l’autre. « Malgré les aléas de la vie, la majorité des couples qui maintiennent une vie sexuelle active sont ceux qui prennent soin d’eux et de leur couple et qui entretiennent le désir », résume Mme Diserens. Pour que la sexualité dure, que les corps s’attirent encore longtemps, il faut oser, se montrer curieux, s’abandonner sans tabou et renouer avec ses sens.

François Jeand’Heur

Commentaires





Nos adresses préférées

> Vevey1

Aide en ligne: Gynécologie - Grossesse
Dr Leonidas Politoff, à Vevey

Gynécologue à Vevey, le Dr Politoff répond à vos questions au cabinet.
Lundi-vendredi : 8:00-12.00 et 14:00-18:00

Vous habitez la suisse romande? Le Dr. Leonidas Politoff répond également gracieusement aux questions que les suissesses romandes se posent concernant leur santé et leur suivi gynécologique.

Vos questions sont posées de façon anonyme, il vous répondra de façon anonyme également.

Important: merci de mettre le nom de votre ville, ainsi que la référence à Lafamily.ch pour que votre réponse soit la plus optimale possible.
Seules les questions mentionnant la ville seront prises en compte, et provenant de suisse romande

> Vevey

Anne-Claude Rossier Ramuz
Consultation de couple - Conseillère conjugale HES-ACTC

Conseillère conjugale et thérapeute de couple HES-ACTC
(Association des conseillers conjugaux et thérapeutes de couples)
Membre de l'IPSYC
Thérapie de couple et thérapie de famille à Vevey
Sexothérapie
Travail individuel, en couple et familial.

> Belmont-sur-Lausanne

Association CorpsEmoi

L'association CorpsEmoi anime, en Suisse Romande et à Fribourg, des ateliers de découverte du corps humain et de la fertilité.

> Lausanne

Atelier de femmes - Vanessa Langer

Yoga, atelier périnée, préparation à la naissance, stages de femmes, thérapie psycho-sexo-corporelle

> Montreux

Dr. Igor Martinek

FMH Gynécologie Obstétrique
FMH Gynécologie Opératoire
Anc. Chef de Clinique Universitaire

> Cugy - Lausanne

Formation en Psycho-Sexologie Positive - FPSP

Formation sexo. Perfectionnement professionnel en thérapie conjugale et sexuelle: Psycho–Sexologie Positive (FPSP).

Vous trouverez sur le site la présentation complète de la thérapie sexuelle positive et de la thérapie conjugale positive.

Ces deux formations sont accrédités par l’ordre des psychologues du Québec, par Santé publique de Belgique et en voie d’accréditation par des organismes français et suisses.
Elles ont lieu chaque année à Lausanne, à Paris, au Québec et à Bruxelles.
Ces deux formations peuvent aussi être organisées dans votre milieu, sur demande.

> Bruxelles - Lausanne

Iv Psalti. Sexologue, auteur et conférencier

Iv Psalti est créateur de la formation en Psycho Sexologie Positive.
Sexologue, auteur, conférencier et formateur en sexologie, il est Docteur en Sciences Biomédicales.

> Echallens

Sandrine Normand
Thérapie conjugale et sexuelle positive

Thérapeute pour les couples, familles monoparentales et célibataires
Thérapie conjugale positive
Art-thérapeute
Thérapeute HES-So agrée par l'ASCA

> Lausanne - Paris - Lyon - Québec

Yvon Dallaire, psychologue et auteur

Créateur de la formation en psycho sexologie positive. Spécialiste du couple - Consultations conjugales - Conférences - Formations

A lire
Voir également
Nos partenaires