Le choc des cultures, 5 astuces pour aider votre enfant

Notre expert

          

Le choc culturel est le terme utilisé pour décrire les émotions ressenties par une personne qui découvre une culture qu'elle ne connaît pas: celle d'un pays encore inconnu dans lequel elle va vivre. Ce peut être de la tristesse, de la nervosité et/ou de la désorientation.

                     
Si vous avez récemment déménagé dans un nouveau pays et que votre enfant est en âge d'aller à l'école, vous remarquerez que:

  • Il ne dort pas la nuit
  • Il a mal au ventre ou à la tête (prétextes pour ne pas aller à l'école et rester près de vous)
  • Il pleure plus que d'habitude
  • Il se fâche et se met en colère

Si vous avez un tout-petit âgé de 1 à 4 ans, vous remarquerez également les comportements suivants:

  • Il arrête de faire la sieste
  • Il refuse absolument toute baby-sitter et veut rester près de vous
  • Il recommence à sucer son pouce et s'accroche à son doudou
  • Il recommence à faire pipi au lit

   
Tous ces signes pourraient laisser penser que votre enfant souffre et vit un choc culturel.
La plupart des enfants traverse une forme de choc culturel après un déménagement mais les effets d'un tel bouleversement ne sont pas toujours visibles de suite et peuvent apparaître quelques mois plus tard.
La bonne nouvelle, c'est que ceci ne dure pas longtemps. C'est un passage à vivre qui peut être adoucit grâce aux 5 astuces suivantes:

  
1. Soyez présents pour votre enfant

  
En règle générale, lors d'une expatriation l'un des parents travaille, l'autre est à la maison, s'occupe du foyer et de l'intégration sociale de la famille. Pris dans le tourbillon de l'excitation de la nouveauté, le week-end les parents sont happés par de multiples découvertes (musées, découverte du réseau social, soirées d'accueil...) et peuvent être tentés de laisser les enfants sous la garde d'une baby-sitter. Même si celle-ci est très gentille et bien formée, c'est une nouvelle figure ce qui peut être une source de stress supplémentaire pour l'enfant. Dans la mesure du possible, faites-vous accompagner les premières semaines par un membre de votre famille (parents, grands-parents, frère ou soeur) ou toute autre personne qui soit familière à votre enfant (ancienne baby-sitter ou nounou). Ainsi, cette phase de transition pourra se faire en douceur.
C'est un plan "gagnant-gagnant" pour tout le monde!
Il est important, pendant cette période d'adaptation, de préserver le bien-être de votre enfant.

  
2. Créez de la routine!

  
Vous devez créer un nouveau quotidien pour votre famille. Les enfants ont besoin de structures et de limites. C'est un classique de l'éducation. Avec une relocalisation, toute la famille est désorganisée et bousculée: aussi, c'est le travail des parents de trouver un nouveau rythme familial qui convienne à tous.

        
3. Evitez d'avoir des remarques négatives sur la culture de votre nouveau pays d'accueil


Par le passé, lors de mauvaises journées, il m'est arrivé de tomber dans ce piège. Si cela vous arrive également, essayez d'éviter toutes critiques. Toutefois, s'il est important pour vous de partager vos expériences de la journée avec votre conjoint, essayez de tenir ce genre de conversations loin des enfants.

  
4. Ne laissez pas vos enfants trouver refuge auprès des écrans


Je suis la première à admettre que lors de l'aménagement de la nouvelle maison, les enfants regardaient la télévision pour s'occuper. Mais une fois les premiers jours passés, il est important de sortir de chez vous avec eux. Explorez les environs, profitez de la nouvelle atmosphère et créez des routines; promenades, sorties... Où est la piscine? Où est le parc? Où est le Starbucks? Emmenez vos adolescents dans des endroits qu'ils aiment. Rester en contact avec la famille et les amis est important mais il est également primordial de faire de nouvelles connaissances et de se familiariser avec son nouvel environnement.

     
5. Couvrez votre enfant d'amour!

  
C'est mon astuce préférée! ... D'ailleurs, tous les enfants devraient crouler sous le poids de l'amour de leur parents (même s'ils ne sont pas en plein déménagement)!
Au menu, prévoyez des câlins, des histoires, des rigolades, des discussions sur la journée écoulée. Et encouragez votre enfant à raconter ses mésaventures à l'école ou au parc.
Vous êtes une famille et c'est grâce à l'amour que vous partagez que vous allez traverser tous les défis avec succès et vous intégrer parfaitement.
      
        

Commentaires





Nos adresses préférées

> Lausanne

Association Lire et Ecrire - Section VAUD : Lausanne, Yverdon-les-Bains, Nyon, La Tour-de-Peilz

Vous avez plus de 18 ans, parlez français, mais vous avez de la difficulté à lire et à écrire dans votre vie quotidienne et professionnelle?
Contactez-nous!
Vous n’êtes pas tout seul, un adulte sur six en Suisse rencontre des difficultés à lire et écrire.

Lire et Ecrire propose des cours allant de 2 à 6 heures par semaine, le matin, l'après-midi et le soir, tout près de chez vous (les cours ont lieu dans 17 localité du canton).
- Vous souhaitez passer l’examen théorique du permis de conduire ?
- Lire avec plus de plaisir ou écrire avec plus de facilité ?
- Entrer dans la formation d’auxiliaire de santé ?
- Passer les tests pour la naturalisation ?
- Aider vos enfants dans leur scolarité ?
Vos objectifs seront au centre de votre formation chez nous !

Les cours sont gratuits pour les habitants de Lausanne, peu qualifiés et en situation de précarité économique ou sociale.

Ils coûtent entre 20.- frs et 80.- frs /mois (des solutions peuvent être trouvées en cas de difficulté financière) dans le reste du canton.
Des ateliers d'écriture, de compréhension de textes, d’utilisation des ordinateurs ou tablettes sont aussi proposés pour les personnes qui suivent déjà un cours.

> Toute la Suisse

BENK.CH
Coaching et soutien scolaire en ligne et à domicile

Coaching scolaire en ligne et à domicile;
E-Learning et Blended Learning;
Soutien scolaire en ligne; Soutien scolaire enfant dyslexique à domicile;
Cours privés sur mesure: français, anglais, allemand, mathématiques et sciences, histoire, géographie, citoyenneté;
1ère à 11ème Primaire Harmos.

> Payerne et Lucens

Croix-Rouge vaudoise - Vivre ici

Le projet Vivre ici vise à favoriser l’intégration sociale des primo-arrivants sur le territoire des Communes de Payerne et de Lucens, en leur offrant un soutien individualisé et centré sur leurs besoins, par le biais d’une mise en relation avec un bénévole de la Croix-Rouge vaudoise.

3 types d'activités sont proposés afin de faciliter l'intégration des personnes issues de l'immigration :

> "Viens voir !" - le bénévole fait découvrir les lieux importants de la Commune (au niveau culturel, administratif ou de loisirs) et fait participer son bénéficiaire aux manifestations marquantes de la Commune
> Tandem linguistique
> Assistance administrative
Un encouragement particulier est donné aux bénéficiaires qui n'ont plus besoin d'un soutien dans leur parcours d'intégration afin qu'ils deviennent eux-mêmes bénévoles grâce aux compétences acquises.

> St-Prex

Entraide Familiale St-Prex et environs - Entraide Familiale Vaudoise - EFV

Bureau ouvert Lu-Ma-Je-Ve 9h-11h30 021 806 19 35
services disponibles :
- Service de repas chauds à domicile.
- transports accompagnés
- visites à domicile
- atelier tricot'thé
- atelier de confitures
- groupe de jeux pour aînés
- accueil, intégration, français

> Genève 12

Fondation de Secours Mutuels aux Orphelins

La Fondation de Secours Mutuels aux Orphelins est une institution sans but lucratif, créée en 1872, dont la vocation est de contribuer à préserver l’avenir des enfants touchés par la perte ou l’invalidité d’un parent.

A lire
Nos partenaires