Notre expert
Conséquences de la violence conjugale sur la famille

La violence détériore votre santé. La violence ne laisse pas toujours de marques sur votre corps, mais à coup sûr elle affecte votre santé. Il se peut que vous soyez anxieuse, déprimée ou stressée. 

Vous souffrez peut-être régulièrement d’insomnies ou de maux de tête. Cela est certainement lié à ce que vous vivez dans votre couple. La violence mine la confiance en soi, détruit le bien-être et dégrade la santé.

Les conséquences de la violence conjugale sur les enfants

Qu’ils assistent ou non aux scènes de violence, les enfants ne sont jamais épargnés.
Même s’ils ne l’expriment pas clairement, les enfants sont fragilisés par ce que vivent leurs parents.

Souvent ils voudraient pouvoir intervenir et se chargent d'un rôle protecteur trop lourd pour leur âge. Ils sont animés de sentiments contradictoires et ne peuvent dénoncer la violence que leur mère subit, pris dans des conflits de loyauté entre leurs deux parents.
Ils risquent également de développer un haut niveau de tolérance à la violence.

La souffrance des enfants lors de la violence domestique se manifeste souvent dans leur comportement:

  • difficultés d’apprentissage,
  • énurésie,
  • troubles de l’alimentation et du sommeil,
  • agitation,
  • difficulté à établir des relations avec les autres enfants, etc.

Comment protéger les enfants de la violence conjugale?

  • Brisez le silence
  • Parlez avec vos enfants de la situation pour leur faire comprendre qu’ils n’en sont pas responsables.
  • N’hésitez pas à mettre le corps enseignant au courant s’ils rencontrent des difficultés à l’école.
  • Vous pouvez aussi faire appel à l’infirmière scolaire ou à un-e pédiatre pour vous aider à trouver un soutien adapté pour vos enfants.
  • Contacter le Service de protection de la jeunesse, lequel vous renseignera sur les démarches qui peuvent être entreprises afin d’assurer leur sécurité.
  • Si vous envisagez de quitter le domicile, il n’est pas toujours possible de préparer vos enfants, pour des raisons de nécessaire discrétion. 
  • Mais il sera très important de les aider, dans la mesure du possible, à affronter les bouleversements.

Commentaires





Partager:
A lire
Nos partenaires