Sous la forêt, le sol

Notre expert

Le sol étant loin de nos principaux organes sensoriels, nous avons tendance à l’oublier. C’est pourtant tout un univers fascinant et grouillant de vie qui mérite d’être découvert.

La composition du sol
Matériel: un grand bocal: une bouteille d’eau, une petite pelle

L’expérience suivante va vous aider à identifier les éléments qui composent la terre. Choisissez un endroit un peu à l’écart du chemin où le sol serait trop tassé. Dégagez la couche de feuilles qui recouvre le sol et creusez un petit trou d’environ 5 cm de large sur 10 cm de profondeur. Recueillez la terre dans le bocal et recouvrez-la d’eau, secouez bien. Vous pouvez ensuite ramener le bocal chez vous, car l’expérience va prendre du temps. Il s’agira de laisser reposer le tout pendant un ou deux jours.

Progressivement, les éléments vont se déposer au fond du bocal en fonction de leur granulométrie. Vous pourrez ainsi observer :
- Tout au fond, les petites pierres.
- Puis le sable grossier et le sable fin.
- Au-dessus du sable, la couche de limon.
- Et enfin, l’argile qui recouvre le tout.
- Flottant à la surface de l’eau, les différentes particules qui forment l’humus.

Les caractéristiques d’un sol se définissent en fonction de la proportion de ces divers éléments. Un simple test tactile peu vous permettre de vous en rendre compte.

Le test tactile
Prenez dans vos mains de la terre humide. Malaxez la terre, frottez-la entre le pouce et l’index.
- Si vous parvenez à confectionner un boudin dont la texture évoque la pâte à modeler, cela veut dire que la terre est riche en argile.
- Si une pellicule de terre sombre reste collée sur vos doits, il s’agit de limon.
- Une terre riche en sable s’émiette facilement et est granuleuse au toucher.

Au départ, cet exercice vous paraîtra peut-être difficile, mais à force d’entraînement, vous développerez la sensibilité tactile nécessaire pour découvrir toutes les nuances du sol.

Un monde grouillant de vie
Près de 6 milliards d’êtres humains vivent sur notre planète. Autant d’êtres vivants se trouvent dans une poignée de terre : ce sont des bactéries, des collemboles, des acariens, des scarabées, des champignons microscopiques, des araignées, ou encore des vers de terre. Leur présence est précieuse pour les arbres, puisqu’ils participent à la décomposition de la matière organique et la transforment en substance nutritive pour les végétaux.

En explorant le sol et surtout la litière, vous trouverez certainement les plus visibles d’entre eux. Vous pouvez les récolter dans une boîte transparente ou une boîte loupe pour les observer. Si vous disposez d’un microscope, la découverte sera encore plus étonnante.

L’extracteur de micro-organismes

Matériel:

- Une boite de conserve.
- Un treillis métallique dont la largeur des mailles est d’environ 5 mm.
- Un entonnoir.
- Un bocal.

Remplacez le fond de la boite de conserve par le treillis et fixez-la sur l’entonnoir. Posez l’entonnoir sur le bocal. Remplissez la boîte de litière fraîchement récoltée. D’en haut, chauffez la litière avec une ampoule allumée ou un tison, si vous êtes en forêt. Les animaux qui fuient la lumière et la chaleur se déplacent vers le fond et tombent dans le bocal.

Ne vous laissez pas rebuter par leur aspect parfois monstrueux. Emerveillez-vous plutôt de l’ingéniosité et de la diversité de la nature.

Les ouvrages suivants ont été consultés pour la rédaction de ce jeu :

« Nature en jeux », Urs Tester, Pro Natura et LEP Loisirs et Pédagogie, 1999.
« De quoi les arbres se nourrissent-ils ? », cahiers « Découvrir la forêt », silVIVA.

Commentaires





Nos adresses préférées

> Lausanne

Association de la Fête de la Nature

La Fête de la Nature est l’événement printanier incontournable de Suisse romande qui propose au grand public des activités nature gratuites.

Autres adresses
A lire
Nos partenaires