Les mille-pattes va-nu-pied

Notre expert

Durée: environ 45 min. Tranche d'âge: 8-15 ans Forme: en groupes
Matériel: Foulards pour se bander les yeux, triangle, sifflet ou autres instruments
Objectif: acquisition par l'expérience sensorielle d'une impression du milieu forestier


Nous commençons par nous faire une idée du sol forestier sur lequel nous nous déplaçons. Nous enlevons donc nos chaussures et chaussettes, et nous nous bandons les yeux avec un foulard. Sans rien voir, nous nous mettons en file en tenant un camarade par les épaules. Nous nous
promenons maintenant en forêt, tel un mille-pattes aux peids nus. Seule la première personne, la tête du mille-pattes, n'a pas les yeux bandés. Malgré notre cécité, nous découvrons ainsi la composition du sol forestier (feuilles, branches, humus, etc).

Pour ajouter l'ambiance d'un jeu à cette expérience sensorielle, on peut procéder comme suit. Le mille-pattes, paresseux en raison de sa grandeur, se tient sur des jambes quelques peu boiteuses. A l'injonction de la tête, le mille-pattes se couche doucement sur le côté droit et ses éléments se mettent en boule, puis essayent de se relever. Evidemment, il faut essayer de ne pas se lâcher les uns les autres. Ceci nécessitera un peu d'exercice! Cette mise en boule peut intervenir plusieurs fois sur le parcours.

Une fois arrivé à l'endroit choisi, les membres du mille-pattes se disloquent et chacun se promène à 4 pattes à l'aveuglette avec pour mission d'explorer l'endroit où il se trouve. L'environnement sera alors aussi découvert avec les mains. Après un certain temps, la personne responsable produit des bruits à intervalles réguliers au moyen d'un instrument. Les participants se rassemblent grâce aux sons. Le mille-pattes se forme à nouveau et retourne à son point de départ. Les bandeaux sont enlevés et on décrit ensemble l'endroit que nous avons exploré à l'aveuglette à 4 pattes. Chacun essaie ensuite de retrouver seul l'endroit visité. Celui qui a l'impression d'avoir trouvé la bonne
place ne le fait pas remarquer et rentre au point de départ. L'un après l'autre, les participants font visiter au groupe l'endroit qu'ils pensent avoir découvert. A la fin seulement, on se rend tous ensemble à l'emplacement exact et on compare notre description du terrain.

(Tiré de: Une journée de camp en forêt... cahier n°63)

Commentaires





Nos adresses préférées

> Lausanne

Association de la Fête de la Nature

La Fête de la Nature est l’événement printanier incontournable de Suisse romande qui propose au grand public des activités nature gratuites.

Autres adresses
A lire
Nos partenaires