Notre expert
Mal des transports

C'est la fête, on part en vacances .... Plus les enfants seront associés à cette joie, mieux ils seront préparés au fait qu'ils vont passer quelques heures immobiles, plus agréable sera le voyage !
   
Et ne nous leurrons pas, le voyage le mieux préparé sera le plus agréable si on en fait l'occasion d'un moment de plaisir parents-enfants. Si vous prévoyez de lire le dernier prix Goncourt, les enfants n'apprécieront certainement pas ! ...
   

Le mal des transports est un trouble sans danger mais terriblement désagréable. S'il survient la plupart du temps en voiture, certains en souffrent également lors de voyages en bateau ou en avion.
Il ne débute généralement pas avant l'âge de 2 ans et résulte du phénomène suivant: un déséquilibre des informations reçues par le cerveau, entre ce que l'on voit, ce que l'on entend et ce que l'on sent. Ce déséquilibre provoque un trouble qui se caractérise par une envie de vomissement. 

Pourtant, bien des désagréments peuvent être évités grâce à une meilleure connaissance du phénomène de "mal des transports" et des moyens de le combattre.
  

Les mesures utiles avant le départ:

  • L'enfant doit être reposé: un temps de sommeil insuffisant accroît les phénomènes nauséeux,  levez-le au dernier moment.
       
  • Ne le faites pas voyager l'estomac vide: prévoyez un repas suffisamment copieux (petit déjeuner ou déjeuner) pour que son estomac ne soit pas vide en cas de vomissements importants, rendant le phénomène de rejet particulièrement douloureux. Evitez le café au lait qui reste très indigeste.
  • Donnez-lui un traitement une heure avant le départ: si votre enfant est souvent sujet au mal des transports, prévoyez de lui donner une heure avant le départ:
      • Itinérol B6® en dragée dès 6 ans, en suppositoire et sur ordonnance médicale avant 6 ans, ou
      • Chewing-gum Trawell ® pour adulte, mais à utiliser dès 8 ans sur prescription médicale (en vente en pharmacie)

Ces médicaments sont en vente libre en pharmacie mais, selon l’âge et les contre-indications, il est souhaitable de demander l’avis de votre médecin ou du pharmacien qui les délivre.
Pour les adultes : Motilium® ou des chewing-gum Trawell ® pour adulte.

  • Il est inquiet, hyper excité et ne veut pas dormir ...    

    Quelques granules (3 à 5) de Gelsemium 5 ou 7 CH. , de Camomilla 5 ou 7 CH. ou de Cocculine avant le voyage et le tour est presque joué !

  • Avoir sur soi de l’huile essentielle de citron ou de menthe poivrée. Humer régulièrement le flacon.

Pendant le voyage

  • Voyagez au frais, c'est primordial! Aérez au maximum la voiture, faites des courant d'air, évitez de fumer dans l'habitacle.
  • Emportez une bouteille d'eau et faites boire régulièrement ceux qui souffrent du mal des transports
  • Faites des pauses régulièrement pour que votre enfant se dégourdissent les jambes
  • Prenez à titre de précaution une lingette humide, un sac de plastique et... des vêtements de rechange au cas où...
  • S'il commence à avoir la nausée, parlez-lui, détournez son attention, entrouvez la fenêtre, faites le respirer très calmement à fond. Si vous le pouvez, arrêtez vous et faites lui faire quelques pas.

En avion ...
Pour éviter que les oreilles ne se bouchent au moment du décollage ou de l'atterrissage, n'hésitez pas à leur faire mâcher du chewing-gum ou sucer un biberon ou une gourde.
Rassurez votre enfant sur le déroulement du voyage.

Commentaires





Partager:
Nos adresses préférées
A lire
Nos partenaires