Notre expert
Grégory André

Spécialiste en produits d’assurance-maladie au Groupe Mutuel

Le domaine de l’assurance-maladie est vaste et complexe. Au Groupe Mutuel, nous expliquons son fonctionnement de façon compréhensible et conseillons chaque personne individuellement pour que ses choix en matière d’assurances correspondent au mieux à ses besoins.
Nous proposons tant des solutions pour l’assurance-maladie de base que pour les assurances complémentaires. Les collaborateurs du Groupe Mutuel et moi-même sommes volontiers à votre disposition pour toutes questions.




Posez vos questions, c'est gratuit !
Lamal: Remboursement prestations maternité

Assurance-maladie: que remboursent les prestations-maternité de la LAMAL? TOUT!

Depuis le 1er mars 2014, vous ne devez plus participer aux coûts des prestations médicales générales, y compris aux coûts de traitement des maladies sans rapport avec votre grossesse. Tous les traitements dont vous bénéficiez sont pris en charge par votre assurance maladie, dès le démarrage de la grossesse jusqu’à huit semaines après l’accouchement.

Les prestations de maternité suivantes sont prises en charge sans participation de l'assuré aux coûts:

ATTENTION!!!! Vous ne payez donc ni franchise ni quote-part pour:

  • Les examens de contrôle, effectués par un médecin ou une sage-femme,  pendant (dès la 13ème semaine de grossesse) et après (8 semaines après l'accouchement) la grossesse:
    • Les examens de contrôle effectués avant la treizième semaine de grossesse font partie des « prestations spécifiques en cas de maternité » et sont pris en charge. 
    • grossesse normale: 2 échographies de routine et 7 examens pendant la grossesse et un examen après: contrôle entre la 6e et la 10e semaine après l’accouchement,
    • Le test du premier trimestre et le test de diagnostic prénatal non invasif (DPNI) visant à analyser le risque de trisomie 21, 18 et 13 font partie des examens préventifs remboursés.
      En cas de risque élevé, l’analyse du liquide amniotique (amniocentèse) et la biopsie placentaire (prélèvement des villosités choriales) sont remboursées.
    • grossesse à risque: tous les examens utiles
    • Ainsi, les échographies et le test du premier trimestre visant à analyser le risque de trisomie 21, 18 et 13+ le test de diagnostic prénatal non invasif (DPNI) en cas de risque élevé de trisomie, sont pris en charge. En cas de risque élevé, l’analyse du liquide amniotique (amniocentèse) et la biopsie placentaire (prélèvement des villosités choriales) sont remboursées également.

  • L'accouchement à domicile, dans un hôpital ou dans une maison de naissance, si l'hôpital ou la maison de naissance figurent sur la liste hospitalière du canton de résidence, ainsi que l'assistance d'un médecin ou d'une sage-femme.

De plus, vous avez droit à:

Avant l'accouchement:

  • Une contribution de Fr. 150.- pour un cours de préparation à l'accouchement ou un entretien prénatal dispensé par une sage-femme;
    certaines assurances complémentaires prennent en charge le complément

Après l'accouchement:

  • 16 visites à domicile par la sage-femme (qui vous a suivi ou la sage-femme de garde) pour un premier bébé dans les 2 mois après l'accouchement et 10 visites pour un deuxième bébé (ou plus)
  • Les visites à domicile d'une sage-femme, sur prescription médicale après les 56 jours après la naissance (suivi post-partum de la mère et de l'enfant) sont également considérées comme des « prestations en cas de maternité » et sont également pris en charge.
  • Trois séances de conseils pour l'allaitement prodigués par une sage-femme ou une infirmière, conseillère en lactation.

En cas d'interruption de la grossesse, l'assurance prend en charge les mêmes prestations que pour la maladie.

Prestations que peuvent faire les sages-femmes, dans le cadre de l'assurance-maladie:

  • Examens de contrôle
    • Grossesse normale: 6 examens de contrôle
    • Grossesse à risque, la sage-femme doit collaborer avec le médecin.
    • Grossesse pathologique, la sage-femme effectue ses prestations selon la prescription médicale;
  • Prescription, lors d’un examen de contrôle, d’une échographie;
  • Examen pré-partum au moyen de la cardiotocographie,
  • Contrôle post-partum de la jeune maman
  • Préparation à l’accouchement
  • Conseils pour l'allaitement ;
  • Prescription de certaines analyses de laboratoire ;
  • Visites post-partum:  
    • naissance prématurée, naissance multiple, premier enfant ou césarienne: 16 visites à domicile au plus, et au maximum cinq fois une deuxième visite le même jour. 
    • autres situations:  10 visites au plus et durant les 10 jours après la naissance, au maximum cinq fois une deuxième visite le même jour. 
    • Les visites à domicile d'une sage-femme, sur prescription médicale après les 56 jours après la naissance (suivi post-partum de la mère et de l'enfant) sont également considérées comme des « prestations en cas de maternité » et sont également pris en charge.
    • Trois séances de conseils pour l'allaitement prodigués par une sage-femme ou une infirmière, conseillère en lactation.

Soins pour le bébé dans le cadre de la prestation de maternité

  • Si le nouveau-né est en bonne santé, ses soins et son séjour sont pris en charge par l’assurance-maladie de la maman et sont considérés comme des prestations en cas de maternité non soumis à la participation aux coûts.
  • Si le nouveau-né présente des problèmes de santé, les frais de traitements ne sont plus considérés comme des prestations en cas de maternité et c’est l’assurance-maladie de celui-ci qui les prend en charge. 

Voir aussi le site proposé par le Dr Mayer


Et l'assurance prénatale?

L'assurance maladie de base est obligatoire dès la naissance. En concluant une assurance prénatale pour le nouveau-né avant sa naissance, on peut obtenir des assurances complémentaires sans examen de santé pour des soins non pris en charge par la LAMAL : homéopathie, ostéopathie…
On signe le contrat avant la naissance du bébé. Et on commence à payer les primes à la naissance du bébé.

L'avantage principal de conclure une assurance prénatale est le suivant: si le nouveau-né est prématuré ou s'il a des problèmes de santé à sa naissance, il bénéficiera des prestations de l'assurance obligatoire de base, mais ce sera très difficile de conclure des assurances complémentaires. Si on a conclu avant sa naissance une assurance prénatale incluant des complémentaires, les coûts imputés aux complémentaires seront automatiquement pris en charge.

Mis à jour : 14.12.2021

Commentaires





Katrin
22.10.2020 10:47

Mon assurance (helsana) ne m'a pas remboursé pour le depistage de toxoplasmose, on m'a dit qu'ils le font plus depuis 2020. est-ce que c'est le cas pour tous les assurances? merci
...
Isabelle Lafamily
20.11.2019 10:06

Bonjour,
Si vous souhaitez poser des questions, adressez-vous à notre expert, sage-femme: patricia_lein@hotmail.com
...
Nadii
06.08.2019 16:21

Bonjour,
Est-ce que les séances chez l’ostéopathe sont pris en charge par l'assurance de base ?

Je suis enceinte de 15 semaines et j'ai le dos qui me fait mal depuis plusieurs jours.
...
Partager:
Nos adresses préférées
A lire
Nos partenaires