Notre expert
Sport et développement physique

Les bienfaits d'une activité physique régulière pour les enfants et les adolescents

Au moins trente minutes d’activité physique vigoureuse par jour pour un enfant

De plus en plus nombreux sont les enfants qui font du sport à l'école et qui, en plus, pratiquent une autre activité de manière plus intensive au sein d'un club. Ce qui leur permet de se développer de façon harmonieuse, de se muscler et de lutter efficacement contre le surpoids...

Les bienfaits de la pratique d'un sport:

  • Bouger,
  • se mesurer aux autres,
  • partager des activités sportives riches en émotions
  • sentir grandir la confiance en soi,
  • développer le goût de l'effort,
  • apprendre à respecter les autres ...

Le sport, l'exercice physique, oui mais en quelle proportion? 

Les pédiatres, éducateurs recommandent que les enfants fassent au moins trente minutes d’activité physique vigoureuse par jour.

C'est quoi une activité physique vigoureuse? Elle doit solliciter le système cardiorespiratoire et donc s’accompagner d’une augmentation de la fréquence cardiaque de l’enfant bien au-delà de sa fréquence cardiaque de repos. 
En fait, les enfants n’ont pas besoin de suivre un programme d’entraînement rigoureux lorsqu’ils sont jeunes. Ils restent en forme en faisant spontanément des activités physiques, comme par exemple courir, sauter à la corde et grimper. 
En regardant leurs enfants courir, l'énergie qu'ils ont, les parents sont en mesure d'observer la forme physique de leurs enfants. 
Un enfant qui se fatigue facilement ou qui ne semble pas posséder l’énergie nécessaire pour jouer activement ne fait sans doute pas assez d’exercice.
Actuellement, malgré les nombreuses alarmes de la presse et du corps médical, force est de reconnaître que les enfants sont très nettement moins actifs que les enfants d’il y a quarante ans. 

Ce phénomène est attribuable en partie au mode de vie: les enfants vont à l’école en bus ou en voiture et restent assis toute la journée. Le soir, ils regardent la télévision ou jouent à des jeux vidéo. Les enfants et les jeunes passent environ vingt-six heures par semaine à regarder la télévision, ce qui s’ajoute aux vingt-cinq à trente heures qu’ils passent assis sur les bancs d’école.

 

Allez on bouge!

Faire bouger ses enfants, c’est leur permettre de se sentir bien dans leur corps, bien dans leur tête et d'éviter le surpoids. Mais c'est aussi, un gain d'énergie pour eux, un apprentissage au quotidien du respect d'eux-mêmes et un développement significatif de leur estime de soi. 

Que du bonheur! Allez, bougez maintenant!

En 2010, Promotion Santé Suisse(1) démarre une campagne pour lutter contre le surpoids, en particulier celui de nos enfants, et lance dix défis au quotidien, sur les bases d’une meilleure alimentation et d'une augmentation de l'activité physique régulière.
L’alimentation de nos enfants est très calorique, irrégulière et souvent trop abondante. Promotion Santé Suisse conseille des repas plus équilibrés, qui répondent de manière juste à leur besoin quotidien et insiste sur la signification du sens bouger.

Qu’est-ce que bouger? C’est rendre son corps actif: aller jouer dans un parc d’attraction, faire du sport, se balader… 

A quoi cela sert-il? A briser la sédentarisation que fait vivre notre époque: télévision, ordinateur, jeux vidéo …

Bouger impacte globalement sur l'enfant: lorsqu'il joue, court ou marche l'enfant améliore sa condition physique, renforce son squelette, fortifie son cœur et ses poumons, mais aussi, cette activité a un impact positif sur le plan psychologique et émotionnel. Alors faisons-les bouger! A l'école, en famille, pendant les vacances…

Impact physique du mouvement chez l'enfant

«Un enfant sur cinq souffre de douleurs dorsales occasionnelles ou chroniques» nous informe Promotion Santé Suisse. Pourtant être un petit peu plus actif au quotidien suffirait pour améliorer leur santé, comme monter les escaliers, marcher jusqu’à l'école.

Chaque saison apporte, ses activités physiques en plein air qui renforceront les forces de l'enfant, son bien-être et éviteront à terme le surpoids.

Il faut savoir qu’un enfant(2) de plus de 10 ans, qui lit une heure, a une dépense énergétique de 70 Kcal.
Un enfant qui fait 30 minutes de vélo a une dépense énergétique de 110 Kcal, de 160 Kcal pour 30 minutes de nage, et de 170 Kcal pour 30 minutes de jeux actifs....

A l’âge où le corps se construit, il est important de favoriser une activité sportive régulière pendant l’année.

Quelques brefs repères:

  • En sport, les enfants de 3 à 6 ans aiment les exercices qui sollicitent leur imagination et les amènent à sauter, courir, ramper, se balancer;
  • Les enfants de 6 à 10 ans choisiront un sport où se donner à fond ;
  • Les enfants de 10 à 11 ans, apprendront plus précisément les techniques du sport qu'ils ont choisi plus jeune.
  • Les ados iront vers des entrainements physiques intensifs.

Impact psychologique et émotionnel du mouvement chez l'enfant

Bouger suscite la curiosité de l'enfant, l'éveille à l’environnement, le confronte à d’autres phénomènes. En bougeant il prend conscience de son corps, de ses limites, il apprend à le respecter, à l’écouter. A terme, cette écoute, l'aidera non seulement dans la gestion de son alimentation et de ses boissons, mais aussi dans un cadre de prévention plus global, à la maîtrise de lui-même face à la violence et aux abus sexuels. Apprendre à respecter son corps c'est aussi apprendre à dire non.

De plus, le sport renforce le caractère de l'enfant et lui apporte un grand nombre de points positifs. S'il y trouve du plaisir, et c'est bien sur cette notion que tout se joue, l'enfant appréciera de plus en plus les bienfaits d’un mode de vie actif. Par le dépassement de soi, il va se créer une image de lui positive; en cas d’échec, il apprendra la persévérance. Par le sport il se confrontera à d’autres personnes, apprendra le respect et le droit à la différence.

C’est en discutant avec votre enfant, en le laissant s’essayer à différentes activités physiques que vous saurez et qu’il saura, quelle activité, quel sport, quel rythme lui convient.

Enfin, bouger permet aux enfants d’appréhender de nouvelles impressions où les cinq sens sont en éveil!


 

(1) La promotion Santé Suisse www.promotionsante.ch

(2) www.doctissimo.fr

Commentaires





Partager:
Autres adresses
A lire
Nos partenaires