Morsures enfants

Morsures enfants

Notre expert
Anne Jeger - Psychologue clinicienne

Question psychologique en ligne ► Anne Jeger, Notre partenaire psychologue clinicienne, répond répond gracieusement à toutes les questions que vous vous posez concernant vos problèmes personnels et familiaux :
Ecrivez-lui ici: jegeranne@hotmail.com ou au 076 373 98 26

Morsures chez les jeunes enfants

Un article écrit par
 Anne Jeger
psychologue clinicienne.

Il faut savoir que beaucoup d’enfants mordent et que ce geste banal est donc très courant chez les jeunes enfants. Les enfants ou bébés mordeurs se manifestent en crèche ou à la maison.

Comme il s’agit d’un geste agressif, il inquiète les adultes. Or, un enfant qui mord n’a pas l’intention de faire mal. Il le fait suite à un événement qui se produit et face auquel il ne parvient pas à gérer les émotions provoquées. Par ailleurs, il n’a pas encore beaucoup de mots ou de vocabulaire pour exprimer les tensions internes qu’il vit à ce moment-là. Ce qui peut générer des angoisses impossibles à gérer à cet âge, de la frustration et donc de l’agressivité.

C’est un acte impulsif dont l’enfant ne peut mesurer les conséquences car il est trop petit. L’enfant qui a mordu se trouve souvent surpris des réactions de l’enfant mordu et des adultes autour de lui. Il peut aussi se sentir mal. Il a besoin d’explications.

Pourquoi un enfant mord-il?

  • Parce qu’on lui a pris son jouet.
  • Parce qu’il veut le jouet d’un autre enfant.
  • Parce qu’il est en colère.
  • Parce qu’il est frustré.
  • Parce qu’il est triste.
  • Parce qu’il a besoin de quelque chose qu’il ne parvient pas à exprimer par les mots.
  • Parce qu’il est fatigué.
  • Parce qu’il a lui-même été mordu.
  • Parce qu’il ne sent pas bien là où il se trouve (trop de bruits, sentiment d’insécurité, par exemple).
  • Parce qu’il a mal aux dents (poussée dentaire à ne pas négliger).
  • Parce qu’il se défend.
  • Parce qu’il veut attirer l’attention sur lui.

Cet acte agressif ne doit être ni banalisé ni dramatisé.

Comment réagir quand mon enfant ou mon bébé mord?
Tout de suite…mais calmement:

  • Séparer les enfants.
  • Prendre soin de la blessure de l’enfant mordu et le consoler.
  • Signifier calmement à l’enfant qui a mordu « Tu ne dois pas mordre … regarde comme tu as fait mal (montrer la morsure et l’émotion que vit l’enfant mordu)…tu as le droit d’être en colère ou fâché mais tu n’as pas le droit de mordre et de faire mal aux autres… ».
  • Lui dire que vous n’êtes pas d’accord avec cet acte de morsure mais ne pas le punir c’est inutile puisqu’il ne s’agit pas d’une bêtise ou d’un acte volontaire - il est en plein apprentissage.
  • Reprendre avec lui ce qui s’est passé « Je comprends que tu sois fâché mais je ne veux pas et ne veux plus que tu mordes ».
  • S’il recommence, l’isoler un moment et lui expliquer qu’il ne peut plus jouer avec les autres s’il les mord.
  • Lui apprendre à demander ce dont il a besoin.
  • S’il est assez grand pour comprendre les émotions, dessiner les 3 émotions de base sur une feuille (colère, peur, tristesse) et lui apprendre à désigner ce qu’il vit ou a vécu, ses émotions, avant de mordre et après «Je comprends que tu étais fâché, mais je ne veux plus que tu mordes».

 

Erreurs à éviter quand il y a eu morsure:

  • Le punir.
  • Le menacer de le mordre pour lui montrer ce que cela fait. Ce serait lui transmettre un message ambivalent « Je ne veux pas que tu mordes, ce n’est pas bien, mais moi je peux te mordre ».
  • Le mordre car alors il comprend que c’est permis et va le reproduire.
  • L’obliger à faire un bisou à l’autre enfant. Il vit une émotion qui n’est pas en adéquation avec ce que vous lui demandez. Cela n’a pas de sens sur le moment puisqu’il est en colère.
  • Lui dire qu’il est méchant. Il n’est pas méchant puisqu’il n’a pas eu l’intention de faire mal. Par contre son acte n’est pas acceptable. Faire bien la distinction entre lui et l’acte posé.

Les morsures sont des actes passagers. Une fois que l’enfant a acquis le langage et des mots de vocabulaire plus précis, il saura exprimer davantage ce qu’il ressent et ce dont il a besoin. Si les morsures persistent, n’hésitez pas à consulter.

Commentaires





Nos adresses préférées

> Le Mont-sur-Lausanne

Aimer Avancer
Un chemin vers la guérison intérieure

Accompagnement pour couples, familles, futurs parents, adultes, ados, enfants:
Aimer avancer, un chemin vers la guérison intérieure pour retrouver le dialogue et une relation épanouie, pour désamorcer les conflits, ... pour revivre du bonheur.

> Lausanne

Anne Jeger- Psychologue FSP/AVP
Aide en ligne - Consultation en cabinet

"Aucun homme ne peut rien vous révéler sinon ce qui repose déjà à demi endormi dans l'aube de votre connaissance..."
Khalil Gibran

> Echallens

Ateliers Christine - émotions & confiance

Accompagnements émotions et confiance en soi.
Aide face aux émotions fortes: crises, colère, stress, tristesse, peur...
Booster la confiance: votre enfant a de la peine à prendre sa place à l’école, se sent exclu, nul, manque de confiance en lui...

> Lausanne

Cécile Vuillemin - Psychologue FSP
Cabinet Mots pour Maux

Psychologue FSP/ASPEA spécialisée, je propose un soutien psychologique pour les enfants, les adolescent.e.s et les jeunes adultes ainsi que du coaching parental. J’anime aussi des ateliers d’écriture à destination des jeunes.
Bilan psychologique - Bilan émotionnel et affectif.
Accompagnement psychologique lors de handicap. Accompagnement de l'enfant et/ou du-des parents.

> 1003 Lausanne et 1066 Epalinges

Mon Papillon

Consultations: Epalinges et Lausanne
Coaching parental et accompagnement parents-enfants.
Être parent c’est se confronter à ses propres croyances, c’est souvent se rendre compte que la théorie est bien loin de la pratique; c’est un apprentissage constant.

> Moudon

Multiples et Compagnie

Accompagnement individuel et sur mesure, ateliers et soutien pour parents de multiples ou enfants rapprochés âgés de 1 à 8 ans.

Autres adresses
A lire
Nos partenaires