Comment tenir les bonnes résolutions?

Notre expert
Comment tenir les bonnes résolutions?

Résolutions, là où repose l’équilibre

                                                
On connaît la chanson. En début d’année, au retour des grandes vacances, nous nous empressons de prendre des résolutions que nous oublions presque aussitôt! Nos envies de changement sont-elles assez mûries? La barre est-elle trop haute?

La Family a demandé à Valentina Salonna, yoga-thérapeute à Lausanne, comment tenir les promesses que l’on se fait à soi-même.

               

La Family: Existe-t-il une recette pour tenir ses bonnes résolutions?

Valentina Salonna: Il n’y a pas de recette standard. Chacun a un parcours, une histoire personnelle et se situe à un moment différent dans sa vie.

    

LF: Alors, comment (re)partir sur de bonnes bases? 

VS: Le point de départ peut être de se donner un temps pour désencombrer le mental, le matériel, l’émotionnel.

       

LF: Et on s’y prend comment?

VS: Avant de se lancer dans une résolution, il faut savoir d’où on part, c’est pourquoi il est important de revisiter ce qu’on a fait et la manière dont on l’a fait. Finalement, c’est beaucoup plus important que la résolution elle-même.

       

LF: Pourquoi selon vous, les choses ne changent pas assez souvent comme on voudrait?

VS: D’un point de vue cérébral, mental, on agit tous par rapport à des modèles. Nous allons prendre les mêmes chemins que l’on connaît année après année. Tant que l’on ne décèle pas ce qui nous détourne de l’équilibre, prendre une résolution ne sert à rien.

     

LF: Par où commencer?

VS: En revisitant ses croyances, en déconstruisant son fonctionnement, son rapport au travail, aux autres, sa gestion du temps. On peut, par exemple, mettre sur une feuille ses pensées, des mots-clés, sa façon de réagir aux événements. Si besoin, on peut faire appel à un professionnel pour nous aider à décrypter sa manière de fonctionner.

                

LF: Et ça marche?

VS: La clarté est déjà la solution. Quand on y voit clair, il n’y a plus rien à faire. Ça ne sert à rien de se mettre une pression inutile si on ne sait pas quoi changer.

                   

LF: Mais c’est quoi exactement l’équilibre?

VS: Chacun a sa propre définition et mon travail de thérapeute est de comprendre la manière de voir de chacun. Certains le cherchent mais au fond, ils aiment le risque, le désordre. Pour trouver l’équilibre, il faut observer l’être dans sa globalité physique, émotionnelle, mentale, spirituelle.

            

LF: Comment le reconnaître?

VS: Là où repose l’équilibre, on va se donner le droit de se laisser vivre. Si on se fixe comme résolution d’être moins en colère, on se met la pression pour s’améliorer et on va rester dans une dualité de ce qui est bien ou pas, ce n’est pas sain. L’équilibre au contraire, c’est le droit de se tromper, d’avoir peur, d’être en colère. Et de vivre cette vulnérabilité, de la rendre créative.

             

LF: Et vous alors, avez-vous une résolution pour cette année?

VS: J’aimerais inviter le repos dans la vie active, c’est-à-dire vivre mon activité avec une détente de fond. Si je devais avoir une résolution, ce serait de lâcher prise pour permettre à la vie de s’offrir à moi.
                                    

www.valentinasalonna.com

Commentaires





Partager:
Nos adresses préférées

> Lausanne

Tiziana Mazza, psychologue

Tiziana Mazza, psychologue-psychothérapeute FSP
Consultation individuelle, couple, famille, adultes, enfants et adolescents

Autres adresses
A lire
Nos partenaires