Accoucher dans l'eau, en piscine

Notre expert

Un article proposé par l'association Co-Naître, à Genève, plateforme d'information, de communication et d'orientation,
à but non lucratif,  pour la périnatalité.
Elle s'adresse aux parents et futurs parents et vise à leur offrir, ainsi qu'à leur enfant,
les moyens d'un bon démarrage dans la vie.
l'association Co-Naître,propose aussi des piscines d'accouchement à la location

   
L’immersion dans l’eau à la température du corps a tendance à faciliter le processus de la naissance.

Les recommandations sont fondées sur l’observation clinique et sur les résultats d’une étude suédoise suggérant que les femmes qui entrent dans le bain à cinq centimètres de dilatation ou après, ont une réduction des besoins en administration d’ocytocine et d’analgésie péridurale.

La réponse commune à l’immersion est une redistribution du volume sanguin (plus de sang dans la poitrine) qui stimule la libération spécialisés de peptide natriurétique auriculaire (ANP) par les cellules cardiaques. L’effet inhibiteur de l’ANP sur l’activité de la glande pituitaire pituitaire postérieure est lente, environ de une à deux heures. Quand une femme est en travail, cet effet inhibiteur est précédé par un effet analgésique, associée à de faibles niveaux d’hormones de stress et à la libération accrue d’ocytocine.

En outre, la redistribution du volume sanguin stimule les cellules cardiaques spécialisées.

Trois recommandations pour l'accoucher dans l'eau:

  • Première recommandation: attention au moment où la future maman en travail entre dans la piscine, car la durée de l’immersion doit être limitée (environ une ou deux heures).

Les sages-femmes expérimentées ont de nombreuses astuces à leur disposition (par exemple une douche) pour aider les femmes à patienter, idéalement jusqu’à cinq centimètres de dilatation. L’enquête indique clairement que de nombreuses femmes restent trop longtemps dans le bain au risque de ralentir le travail (la durée moyenne était de l’ordre de trois heures pour les femmes qui ont accouché dans l’eau!) ; beaucoup d’entre elles entrent dans le bain avant cinq centimètres.

  • Deuxième recommandation: éviter la planification d’une naissance sous l’eau.

En effet, quand une femme a prévu une naissance sous l’eau, elle peut être prisonnière de son projet. Elle est tentée de rester dans le bain, tandis que les contractions deviennent plus faibles, avec le risque de rallonger les deuxième et troisième phases du travail. Il n’y a pas de tels risques quand une naissance sous l’eau suit une courte série de contractions irrésistibles.

  • Troisième recommandation: la température de l’eau ne doit pas être supérieure à 37°C, la température du corps maternel.

Le foetus, qui est déjà à 1°C de plus que la mère pourrait avoir un problème d’élimination de la chaleur en cas d’élévation de la température, ce qui ne répondrait pas bien à son besoin accru en oxygène.

À l’aube d’une nouvelle phase dans l’histoire de l’accouchement, on peut prévoir que, si un petit nombre de recommandations simples sont prises en compte, l’utilisation de l’eau pendant le travail pourrait sérieusement rivaliser avec l’anesthésie péridurale.

Ces recommandations sont proposées par Michel Odent qui a fondé le Centre de recherche de santé Primal à Londres et mis au point la maternité de Pithiviers en France, où les piscines d’accouchement sont utilisées.

 

Retrouvez Co-naître
Accueil gratuit et médiathèque :
Les jeudis de 10h00 à 12h00 au Cabinet des Dix-Lunes
7, rue de Chamonix
1207 Genève

Renseignements :
+41(0)79 349 29 99
Info@co-naitre.ch - www.co-naitre.ch

Commentaires





Nos adresses préférées

> Genève

Association co-naître

Plateforme d'information, de communication et d'orientation pour la périnatalité. Elle s'adresse aux parents et/ou futurs parents et vise à leur offrir, ainsi qu'à leur enfant, les moyens d'un bon démarrage dans la vie.

> La Tour-de-Peilz

Cabinet de sage-femme Natur'Elle

Patricia Lein, Sage-Femme indépendante sur La Riviera (Vevey - Clarens - La Tour de Peilz -Villeneuve - Montreux) et sur Lavaux vous propose un accompagnement lors de votre grossesse et un suivi post-partum à la maison, quand vous sortez de la maternité.
Elle vous apporte une approche naturelle autour de la naissance avec de la Réflexologie, de l'Homéopathie et de l'Aromathérapie.

Elle propose également:
- de la préparation à la naissance en piscine : Aquaforme - Aquamaman
- de la préparation classique ou Ballonforme
- des activités après la naissance: Aquabébé - Aquaforme

A lire
Nos partenaires