Comment reconnaître un groupe sectaire?

Notre expert
Comment reconnaitre un groupe sectaire


Mais comment les reconnaître? Quand parler de secte? Est-ce que les sectes sont simplement présentes dans les mouvements religieux?

Danièle Muller-Tulli, Présidente de l’ASDFI (Association Suisse pour la Défense de la Famille et de l’Individu) et Vice-présidente de la FECRIS (Fédération Européenne des Centres de Recherche et d’Information sur le Sectarisme) précise qu’il n’existe aucune réglementation fédérale sur la notion de secte en Suisse. C’est un pays qui, selon l’Article 15 de sa Constitution, vit sous un régime de liberté de croyance absolue. De ce fait, l’Etat ne peut désigner telle ou telle communauté comme dangereuse, mais il est toujours possible d'attaquer une communauté lorsque celle-ci commet un acte contraire au Code Civil ou Pénal.

Quoiqu'il en soit, s’il est vrai que la notion de secte n’est pas définie, il n’en demeure pas moins que des spécificités de fonctionnement au sein d’un groupe poussant une personne à s’isoler, à rompre avec le monde extérieur… peuvent faire penser à un mouvement sectaire ou endoctrinant.
Daniele Muller-Tulli, nous donne certains critères qui doivent nous alerter si nous les rencontrons au sein d'un groupe:

  • exigence financière démesurée,
  • déstabilisation mentale,
  • volonté de nous séparer de notre famille,
  • discours anti-social,
  • difficulté à quitter le groupe,
  • leader charismatique et unique.

Selon la Présidente de l’ASDFI on compterait aujourd'hui en Suisse un nombre important de mouvements à tendance sectaire, à la ville comme à la campagne. Ils s'étendraient dorénavant à différents domaines: le religieux, même si leur présence diminue, les secteurs du développement personnel, de l’humanitaire, de la formation pour adultes, du développement durable…
Mais il faut rester prudent, aucune liste n’a jamais était faite et il très difficile d’avoir une vision exacte.

Et puis d'ailleurs, attention avant d’affirmer "avoir à faire à une secte"! Cela s'avèrerait vite discriminant.
En effet, une organisation religieuse, sportive ou politique, peut fortement influencer ses membres sans que cela soit négatif et que l’organisation soit sectaire.
Informez-vous d'abord sur les pratiques et les croyances d’un groupe avant de porter un jugement.

Le Centre inter cantonal d’Information sur les Croyances (CIC) a été créé pour offrir gratuitement à la population, sans jugement de valeur, des informations très complètes sur les groupes religieux actifs en Suisse. Vous pouvez également vous renseigner auprès de l’ASDFI. Et contacter pareillement Lafamily.ch qui vous donnera les coordonnées d’autorités compétentes en la matière.

Emmanuelle Allex, Lafamily.ch

Commentaires





Daniel
29.02.2016 12:57

Bonjour,

Les critères énumérés par vous sont déjà des classiques!

Je propose d'autres critères, moins connus, et qui dérangent!

https://orpabuse.wordpress.com/2016/02/28/comment-peut-on-reconnait-une-secte-metaphysique/

Meilleurs salutations
...
Daniel
29.02.2016 12:57

Bonjour,

Les critères énumérés par vous sont déjà des classiques!

Je propose d'autres critères, moins connus, et qui dérangent!

https://orpabuse.wordpress.com/2016/02/28/comment-peut-on-reconnait-une-secte-metaphysique/

Meilleurs salutations
...
Nos adresses préférées

> Berne

Amnesty International

Organisation non-gouvernementale internationale et mouvement mondial de défense des droits humains comptant plus de 7 millions de membres et de personnes actives dans tous les continents.

> Genève

CIC - Centre Intercantonal d'Information sur les Croyances

Consultations gratuites par téléphone.
Secte - Religion - Spiritualité

> Lausanne

Tiziana Mazza, psychologue

Tiziana Mazza, psychologue-psychothérapeute FSP
Consultation individuelle, couple, famille, adultes, enfants et adolescents

Autres adresses
A lire
Nos partenaires