Enfant: participer aux tâches domestiques

Notre expert

Faire aider ses enfants à la maison, les faire participer aux tâches domestiques... Une urgence!

Quelques chiffres pour situer le débat et comprendre pourquoi il est urgent de secouer un peu notre progéniture...
Selon une enquête, les 15-17 ans consacrent 3,4 fois moins de temps aux tâches ménagères que leurs parents au même âge. Et les filles ont tendance à en faire plus, dès leur plus jeune âge.
   
Les femmes réservent en moyenne 4h30 de leur emploi du temps aux  tâches ménagères (soit deux fois plus que les hommes), les adolescentes y passent 1,7 fois plus de temps que les garçons. De plus, certaines tâches comme le linge, restent l’affaire exclusive de la gent féminine, et cela à tout âge.

Des pistes de réflexions, des techniques pour faire participer nos enfants aux tâches ménagères, filles ou garçons, une liste de tâche...

Certains parents pensent, à tort, que se faire aider par ses enfants c’est leur retirer du temps pour leurs leçons, les empêcher de mettre toutes les chances de leur côté… précise Jean-Paul Kaufmann, sociologue. Et le temps passé sur Facebook...?

 

Pourquoi les faire aider aux tâches ménagères?

  • D’une part pour se faire seconder.
  • D’autre part pour leur apprendre à vivre avec les autres, prendre part à la vie de la famille, devenir autonomes...

Participer en faisant comme papa et maman aide les tout-petits à prendre confiance en eux et les plus grands à devenir autonomes. Ils prennent conscience qu’ils ne sont pas seuls au monde, que les autres comptent et qu’ils ont le pouvoir d’agir sur ce qui les entoure. La famille est le lieu où l’enfant peut commencer à exercer son autonomie et apprendre le respect des autres.

C’est dans cet environnement que l’enfant commence l’apprentissage de son devoir de citoyen, être responsable de soi et des autres. Le partage des tâches est un mode de conversation familiale qui en dit souvent beaucoup sur la façon dont chacun se comporte par rapport à l'autre. Faire les choses à la place de l'enfant est aussi, d'une façon inconsciente , vouloir le maintenir dans une certaine dépendance.

Regardons les jeunes adultes de 18 ans qui ne savent toujours pas faire fonctionner un lave-linge... Lui apprendre à aider c’est se poser la question de savoir comment j’imagine mon enfant devenant grand et pouvant se passer de moi?

Tout pour vous aider à faire de votre lieu de vie, un espace convivial pour toute la famille.
     

Commentaires





Nos adresses préférées

> Genève - Lausanne - Riviera

AlaMaison.ch Sàrl - Domicile Services

Spécialisé dans les services à domicile chez les particuliers: Garde d'enfants à domicile, garde d'enfant malade, baby sitting, aide familiale, entretien du domicile, femme de ménage et aide aux personnes âgées.

> Orient

Entraide Familiale de la vallée de Joux - Entraide Familiale Vaudoise - EFV

- Transports bénévoles, 021 845 73 60
- Gymnastique aînés 021 845 63 55
- Visites à domicile 021 845 40 66

Ces numéros de téléphone sont des téléphones privés. Il est donc important d'appeler pendant des heures raisonnables.

> 1003 Lausanne et 1066 Epalinges

Mon Papillon

Consultations: Epalinges et Lausanne
Coaching parental et accompagnement parents-enfants.
Être parent c’est se confronter à ses propres croyances, c’est souvent se rendre compte que la théorie est bien loin de la pratique; c’est un apprentissage constant.

> Lausanne.

Université de Lausanne - UNIL - Service des Affaires sociales - Travail

Petits jobs pour étudiants, appuis scolaires, garde d'enfant...

Autres adresses
A lire
Nos partenaires