Notre expert
Sport et développement de l'estime de soi chez l'enfant: Je suis capable, je peux le faire

Le succès sportif aide l'enfant à améliorer son estime de lui-même. Tous les enfants peuvent réussir dans un sport ou un autre. Il faut prendre le temps de trouver le sport qui convient à chaque enfant.

Jean Piaget, spécialiste de la psychologie de l’enfant de grande renommée, affirmait que l’étape la plus importante du développement de l’estime de soi survient entre six et onze ans, âge auquel la plupart des enfants vivent leur première expérience sportive!

Le succès sportif aide l'enfants à améliorer son estime de soi:

Les enfants commencent à se faire une image d’eux-mêmes très tôt, ils développent des sentiments positifs à leur égard et acquièrent de la confiance en eux. L’estime de soi est leur façon de se voir et de s’évaluer, que ce soit de façon positive ou négative.
Les enfants qui ont de nombreuses occasions de réussir au foot ou dans un autre sport ont une image positive d’eux-mêmes. Ils deviennent de jeunes adultes bien équilibrés et confiants, prêts à surmonter des obstacles et à relever de nouveaux défis.
Tous les enfants peuvent réussir au foot ou dans un autre sport. Il faut prendre le temps de trouver le sport qui convient à chaque enfant.

Mais avant tout et en premier lieu, ce sont les parents qui façonnent l’estime de soi de leurs enfants en réagissant à leur comportement.
La compréhension et l’encouragement des parents sont les plus grandes sources de confiance en soi.

Comment développer cette estime de soi de nos enfants?

En les encourageant et en leur donnant des commentaires positifs et construcutifs.

  • Avec des félicitations, critiques et réprimandes:
    L’estime de soi est plus que le simple bonheur. C’est posséder une attitude qui dit : «Je suis capable. Je peux le faire.»
    Un enfant qui possède une bonne estime de soi est capable de relever les défis sportifs et scolaires
      
  • Avec de la compréhension et des encouragements:
    Les parents sont les plus grandes sources de confiance en soi. Ils devraient féliciter leurs enfants lorsque ceux-ci apprennent et essaient de nouvelles choses. La meilleure des choses est de trouverquelque chose que l’enfant réussit bien, ne serait-ce que bien suivre les règlements, et souligner cette réalisation.
      
  • Avec des sourires et toutesles autres expressions du visage,
      
  • Avec des caresses et de la tendresse...

Toutes ces marques d'affection, ces mimiques de tendresse et d'amour aident les enfants à acquérir de l’indépendance et un sentiment de réalisation.

Le sport donne aux enfants la chance d’acquérir de nouvelles aptitudes et d’évaluer leurs capacités. Les parents contribuent de façon importante à aider les jeunes à se sentir bien dans leur peau. Même les remarques les plus anodines ont un impact.

Les signes d'un manque d'estime de soi:
Ces signes peuvent se manifester dans le cadre des relations quotidiennes que l’enfant entretient avec le monde extérieur ou n’apparaître
que de temps à autre, dans certaines circonstances précises.

Les parents doivent être à l’écoute des signes qui se répètent régulièrement, car ils peuvent révéler l’existence d’un problème.

  • Votre enfant évite de faire une tâche ou de relever un défi ou abandonne dès la première frustration:
    Ceci dénote souvent une crainte de l’échec ou un sentiment d’impuissance.
  • Il triche ou il ment pour ne pas perdre un match ou pour cacher sesmauvais résultats.
  • Il montre des signes de régression en agissant comme un bébé ou de façon stupide: il devient ainsi la cible des taquins et peut même aller jusqu'à susciter des injures de la part des autres enfants.
  • Il devient contrôleur, donne des ordres ou est intraitable afin de camoufler son sentiment d’incapacité, de frustration ou d’impuissance.
  • Il trouve des excuses, c'est la maîtresse qui ne comprend pas... ou diminue l’importance des événements («de toute façon, je n’aime pas ce jeu»)
  • Il voit moins ses amis et ses résultats scolaires dégringolent.
  • Il a des sautes d’humeur, il est triste, il pleure, il a des crises de colère, de frustration ou des périodes de silence.
  • Il émet des commentaires négatifs à son égard comme:
    • ce que je fais c'est nul
    • personne ne m’aime
    • je suis laid
    • c’est ma faute
    • tout le monde est plus intelligent que moi
    • je n'y arriverai jamais
  • Il accepte difficilement les louanges et la critique.
  • Il se préoccupe à outrance de l’opinion des autres.
  • Il subi l’influence négative de ses camarades, il a un comportement ou une attitude de dédain face à l’école, il manque
    de respect, il fait du vol à l’étalage ou se montre attiré par la cigarette, la drogue ou l’alcool.
  • Il aide trop ou n’aide jamais à la maison.

Commentaires





Partager:
Nos adresses préférées
A lire
Nos partenaires