Abus sexuel dans le sport et les loisirs: quelle prévention?

Notre expert
Abus sexuel dans le sport et les loisirs: quelle prévention?

Pour que les adultes et les jeunes puissent continuer à avoir des rapports chaleureux et sains entre eux, il est essentiel de parler des contacts physiques dans chaque association.
Les contacts physiques sains[1] préviennent  les risques de dépassement de la sphère personnelle des jeunes et préviennent les risques d’abus sexuels.

Parler des contacts physiques permet à tous les membres d’une association de se sentir protégés, tant les enfants/adolescents que les adultes.

Pourquoi parler des contacts physiques dans le sport et les associations de loisirs ?

1. Parce qu’il y a des risques spécifiques dans toutes les associations.

Les risques et les situations délicates ne sont pas les mêmes dans un club de foot, une association de gymnastique, une école de musique, un groupe de scouts ou un groupe de jeunes dans une église (douches, entraînements individuels, massages, camps, mélange des âges, mixité…etc.)

Pour savoir si un contact physique est inapproprié, il faut déjà savoir quels sont les contacts physiques spécifiques « normaux ».

Dans chaque type d’association, il y a des gestes spécifiques essentiels pour l’apprentissage ou la sécurité. Il faut que les dirigeants des associations de loisirs expliquent aux parents ce qui est normal dans leur activité.

Exemple de situation où la communication sur les gestes physiques spécifiques n’a pas été couronnée de succès entre un club et les parents:
un parent téléphone prend contact car il voit qu’à chaque entraînement de trampoline, l’entraîneur monte sur l’engin avec les enfants et saute avec eux en les tenant par les hanches. Le parent se demande si un « assurage » de cette manière est bien indispensable.

Ce genre de méconnaissance spécifique ou de mauvaise communication peut entraîner soit des erreurs d’interprétation (un parent qui comprend mal un geste spécifique essentiel) soit faire qu’on ne remarque pas qu’un enfant est réellement abusé.

Dans le cas présent, après discussion avec d’autres entraîneurs de gymnastique, il était clair que cet assurage n’était pas adéquat (et ce n’était pas le seul comportement inadéquat de cet entraîneur).

2.      Parce qu’il y a dans chaque association des jeunes qui ont été ou qui sont encore concernés.

Ainsi, les abus sexuels existent aussi dans les associations sportives et de loisirs. Malheureusement beaucoup d’association ne semblent pas prêtes à vouloir prendre ce risque en considération.
Régulièrement nous entendons des entraîneurs ou des responsables d’association nous dire :

« Chez nous cela n’existe pas!»

Si on commence à parler des contacts physiques et explicite ce qui est acceptable de ce qui ne l’est pas, cela va permettre de lever le tabou de l’abus sexuel. Ce voile qui se lève pourra permettre à des jeunes qui sont encore concernés (ou qui ont été concernés) d’oser s’exprimer sur ce qu’ils vivent (ou ont vécu).

3.      Pour ne pas être démuni en cas de soupçons ou en cas d’abus sexuels avérés

Lors de cas de soupçons ou lors de cas d’abus sexuels avérés l’association se retrouve souvent démunie et ne sait pas comment gérer la situation. Malheureusement, par le passé, des associations ont décidé de ne pas croire les enfants ou pire encore ont décidé de ne rien faire du tout ! Ceci a eu comme effet que des générations d’enfants ont pu se faire abuser en toute impunité.

Mettre en place une prévention des abus sexuels dans une association, c’est aussi informer tous les membres de l’association de quelle sera la marche à suivre en cas de soupçons ou en cas d’abus sexuels avérés. Ceci aura comme effet que les situations ne seront plus étouffées par loyauté ou lâcheté (parce que l’auteur présumé était l’entraîneur phare du club ou le meilleur ami du président …)  et que personne ne pourra dire qu’il n’était pas au courant.

4.      Parce que les associations sont des cibles pour des individus à tendance pédosexuelle[2]

Les associations de loisirs et les églises ont besoin d’adultes qui encadrent, entraînent et s’occupent des enfants ou des adolescents, or, il est de plus en plus difficile de trouver des encadrants. Souvent, dès qu’un adulte se montre intéressé à s’occuper d’enfants il est rapidement engagé. Pour un individu souhaitant abuser d’enfants, de telles associations sont une aubaine.

Nous sommes convaincus que la sécurité des enfants ne devrait jamais être subordonnée au besoin d’encadrants. Ainsi, lors de tout ‘engagement’ d’un nouvel adulte,  il est essentiel que les dirigeants des associations s’informent auprès des « précédents employeurs » du nouvel arrivant.

Vous, parents, que pouvez-vous faire?

  • Savoir si les questions des contacts physiques et des abus sexuels ont été abordées dans l’association de votre enfant.
  • Savoir comment les moniteurs/entraîneurs de vos enfants sont formés.
  • Savoir comment les moniteurs/entraîneurs de vos enfants sont « engagés ».
  • Savoir si l’association de votre enfant a un schéma d’intervention en cas de soupçons ou d’abus sexuels avérés.
  • Connaître les contacts physiques spécifiques au domaine d’activité de votre enfant  (geste d’apprentissage ou de sécurité)

Enfin :

Il n’existe pas de symptômes types qui prouvent à coup sûr qu’un enfant a été ou est abusé sexuellement. Mais si cela devait malheureusement être le cas pour votre enfant, vous parents, seriez les plus à mêmes de le constater. Un changement de comportement sans motif apparent ; des questions inhabituelles ; une différence dans sa proximité/distance par rapport à vous ; un rejet d’une personne significative sans raison ; des problèmes soudains de sommeils, d’hygiène ou d’alimentation peuvent être le signe d’un abus sexuel (mais à nouveau cela peut aussi être le signe d’autre chose, donc il faut rester prudent quant à leur interprétation).

Dans tous les cas, faire savoir explicitement à votre enfant qu’il peut en tout temps venir se confier à vous, ne pas avoir de tabous et être accessible restent les meilleurs moyens pour votre enfant d’oser venir vous parler de ce qu’il vit.


[1] Pour rappel  des contacts corporels sains partent d’un souhait et d’un accord partagés par les deux parties et s’effectuent dans un contexte relationnel clair 

[2] Une personne à tendance pédosexuelle est un homme ou une femme qui a des désirs pédophiles et qui a (ou qui souhaite avoir) des relations sexuels avec des enfants. Une personne pédophile, est un homme ou une femme qui a des désirs sexuels plus ou moins forts à l’égard des enfants mais qui ne passera pas forcément à l’acte.

Commentaires





Partager:
Nos adresses préférées

> Lausanne

Anne Jeger- Psychologue FSP/AVP
Aide en ligne - Consultation en cabinet

"Aucun homme ne peut rien vous révéler sinon ce qui repose déjà à demi endormi dans l'aube de votre connaissance..."
Khalil Gibran

> Lausanne

Brigade des Moeurs, 021 315 15 15

La brigade des Mœurs s'occupe de ce qui touche à l'intégrité physique et sexuelle.

Horaires: 24h/24 pour les victimes de moeurs.
Urgences par tél. 117

Les inspecteurs-trices spécialisé-e-s de la brigade des Mœurs traitent des infractions en relation avec:

- l'intégrité sexuelle (viol, contrainte sexuelle, pédophilie, exhibitionnisme, pornographie, etc.);
- la maltraitance sur les mineurs (violences physiques et psychologiques);
- les cas graves de violence domestique (lésions corporelles graves, tentative d'homicide, notion d'abus sexuel au sein du couple, etc.);
- la prostitution (prostituées clandestines, contrôles de salons de massages, traite d'êtres humains, etc.).

Exclusivement de la compétence de la ville de Lausanne

> Lausanne

Bureau Information Femmes - BIF

Lieu d'Ecoute, de renseignements et d'orientation. A la disposition des femmes et des hommes. Vous avez des soucis, besoin de renseignements et d'orientation, nous vous accueillons sans rendez-vous, gratuitement et en toute confidentialité.
Un bureau pour toutes les informations pour les femmes!

> Lausanne

Cécile Vuillemin - Psychologue FSP
Cabinet Mots pour Maux

Psychologue FSP/ASPEA spécialisée, je propose un soutien psychologique pour les enfants, les adolescent.e.s et les jeunes adultes ainsi que du coaching parental. J’anime aussi des ateliers d’écriture à destination des jeunes.
Bilan psychologique - Bilan émotionnel et affectif.
Accompagnement psychologique lors de handicap. Accompagnement de l'enfant et/ou du-des parents.

> Aigle

Centre LAVI - Fondation PROFA - Consultation pour victimes d'infraction - Aigle

Le centre LAVI d'Aigle offre une aide aux personnes suisses et migrantes, même sans permis de séjour valable (possibilité de travailler avec des interprètes):

> Ecoute et soutien.
> Prestations financières à l’intention des personnes reconnues comme victimes au sens de la LAVI (hébergement d’urgence, premières consultations juridiques et/ou psychologiques, changement de serrure, etc.).
> Accompagnement dans les démarches juridiques et administratives liées aux infractions (déclaration aux assurances, etc.).
> Informations sur la procédure pénale et sur les droits spécifiques des victimes LAVI.
> En cas de procédure pénale, accompagnement auprès de la police et de la justice.
> Orientation vers les services spécialisés.
> Confidentialité absolue. Anonymat possible.
> Les prestations du centre sont gratuites.

Prise de rendez-vous
Du lundi au vendredi
09h00 – 12h00
14h00 – 17h00

Horaires de consultation
Sur rendez-vous uniquement du lundi au vendredi

> Lausanne

Centre LAVI - Fondation PROFA - Consultation pour victimes d'infraction - Lausanne

Le centre LAVI de Lausanne offre une aide aux personnes suisses et migrantes, même sans permis de séjour valable (possibilité de travailler avec des interprètes).

Ecoute et soutien.

Prestations financières à l’intention des personnes reconnues comme victimes au sens de la LAVI (hébergement d’urgence, premières consultations juridiques et/ou psychologiques, changement de serrure, etc.).

Accompagnement dans les démarches juridiques et administratives liées aux infractions (déclaration aux assurances, etc.).

Informations sur la procédure pénale et sur les droits spécifiques des victimes LAVI.

En cas de procédure pénale, accompagnement auprès de la police et de la justice.

Orientation vers les services spécialisés.

Confidentialité absolue. Anonymat possible.

Les prestations du centre sont gratuites.

Prise de rendez-vous
Du lundi au vendredi
09h00 – 12h00
14h00 – 17h00

Horaires de consultation
Sur rendez-vous
uniquement
du lundi au vendredi

> Lausanne

Centre Prévention de l’Ale

Le Centre Prévention de l’Ale s'adresse à toute personne majeure ayant recours à des comportements agressifs ou violents au sein du couple ou de la famille.
L'entretien d'accueil est gratuit.

> Villeneuve

CHANGE - Centre Art du changement

Le centre Art du changement est un centre de référence en Suisse romande pour des formations et consultations psychologiques selon l’approche systémique et stratégique de Palo Alto.

> Lausanne

Police de Sûreté - Police cantonale vaudoise - 021 644 44 44

La police cantonale a pour mission générale d'assurer, dans les limites de la loi, le maintien de la sécurité et de l'ordre public.

En outre, elle :
- exerce la police judiciaire
- agit sur l'ensemble du territoire cantonal
- assure, en collaboration avec les polices municipales, la prévention criminelle dans la mesure de ses moyens et dans les limites de la loi.
- Division des mineurs pour le Canton de Vaud, hors Lausanne
- Division des mœurs pour le Canton de Vaud, hors Lausanne

Urgences. 24h/24.

> Berne

Protection de l'enfance Suisse

La fondation de droit privé et d’utilité publique Protection de l’enfance Suisse s’engage, en qualité de service spécialisé, dans toute la Suisse, pour que tous les enfants puissent grandir sans violence, dans la sécurité et la dignité, pour que leurs droits soient respectés et pour que leur intégrité soit protégée.
Informations concernant l’éducation non-violente, la violence envers les enfants et les droits de l’enfant.

> Villars-Bozon

YAMO MEDIATION

Médiation familiale - Médiateur FSM assermenté
Point rencontre pour parents et enfant
Ateliers pour les parents - Conseils éducatifs

A lire
Nos partenaires