Notre expert

Spécialiste en produits d’assurances RC Privée

Enfant et accidents: se prémunir aussi des dangers financiers

Avec les enfants, les accidents sont vite arrivés. Découvrez comment les protéger de manière optimale et éviter ainsi l’impact financier qu’un accident pourrait avoir.


Enfants et accidents: se prémunir aussi des dangers financiers

Tomber, échouer et réessayer fait partie de l’apprentissage et leur permet d’évoluer. Mais parfois, ils se passeraient bien de quelques leçons, apprises à la sueur de leur front. S'il n’y a pas de recette miracle pour protéger son enfant de tous les dangers, il y a une sécurité sur laquelle on peut compter : l’assurance-accidents.


Il y a les petits bobos… et il y a les plus gros. Lorsqu’un accident nécessite de se rendre à l’hôpital, le traumatisme n’est souvent pas uniquement chez l’enfant mais également sur les épaules des parents. Inquiétude et culpabilité sont des fardeaux à porter le plus discrètement possible, lorsque l’enfant nécessite des soins et compte sur ses parents pour le rassurer. 
Dans ces moments pénibles, la question de l’accès aux meilleurs soins pour son enfant mais également des conséquences financières de l’accident peut devenir un réel coup de grâce.

Un enfant accidenté, toute une famille impactée

Les accidents peuvent impacter durement l’équilibre familial. Si les soins de base sont couverts par l’assurance-maladie de base, certaines prestations supplémentaires préconisées dans des cas plus sérieux ne font pas partie des couvertures prévues par la LaMal (Loi fédérale sur l’assurance-maladie).

Ces besoins spéciaux peuvent intervenir pendant ou après l’hospitalisation.
Il s’agit notamment de:

  • L'hospitalisation en division privée
  • Les frais de chirurgie esthétique
  • Les aides et soins à domicile
  • Les frais de rattrapage scolaire
  • Les réaménagement du domicile
  • Les montants financiers nécessaires pour améliorer l’avenir de l’enfant accidenté

Le meilleur pour son enfant, dans les pires moments

Pour les accidents les plus graves, la prise en charge de l’enfant et de ses parents est extrêmement importante.

Avec une couverture en division privée, vous pouvez compter sur les services d’un médecin-chef ou d’un médecin agréé par l’hôpital.
Sans complémentaire en division privée, et selon le type d’intervention, une caution de plusieurs milliers de francs pourrait être demandée aux parents par l’hôpital afin d’avoir droit à ces avantages. Ce type de situation est alors un traumatisme de plus pour les parents, qui voient parfois les prestations dont bénéficie leur enfant limitées par leur budget.
De plus, si cet accident est suivi d’une invalidité de l’enfant, il peut être difficile pour la famille d’y faire face comme ils l’auraient voulu, faute de moyens financiers suffisants.


L’assurance-accidents pour les enfants de 0-18 ans  vous permet d’éloigner les questions financières et de focaliser votre attention sur la santé de votre enfant et son bien-être lorsque celui-ci en a le plus besoin. 

Commentaires





Coups de coeur de la semaine

A lire
Nos partenaires