Notre expert
Anne Jeger - Psychologue clinicienne

Question psychologique en ligne ► Notre partenaire psychologue clinicienne, répond gracieusement à vos questions concernant vos problèmes personnels et familiaux :
Posez vos questions, c'est gratuit !
Hypersensibilité: enfants et adultes à fleur de peau

Un article écrit par Anne Jeger,
psychologue clinicienne

 

On entend parler de plus en plus souvent d’enfants et d’adultes hypersensibles. Leur sensibilité exacerbée est plus haute que la moyenne des personnes dites sensibles – et nous le sommes tous. Sensibilité plus ou moins exprimée, contrôlée ou refoulée.

Il faut savoir que l’hypersensibilité ou l’ultra sensibilité touche environ 20% de la population et elle est présente chez la plupart des enfants jusqu’à 7 ans.

Pour des raisons multiples, l’enfant dès cet âge restera sensible (pour la plupart d’entre eux) et n’aura pas à devoir gérer une hypersensibilité.

Les enfants et adultes hypersensibles ou dits à haute sensibilité se distinguent par les traits de caractère et aptitudes suivantes:

  • Ils sont hyper sensoriels à travers leurs 5 sens qui sont tous ou partiellement sensibles: aux odeurs, aux goûts (acide, amer, salé, sucré), aux couleurs et lumières, aux sons et bruits, aux textures (doux, piquant, rugueux, ...). Comme ils sont sensibles aux bruits, ceux-ci peuvent les faire sursauter facilement; la lumière trop forte peut les gêner; l’étiquette d’un pull les déranger.
  • Ils ont un sixième sens développé qui se rapporte à l’intuition, l’empathie, à la capacité à sentir les émotions et les humeurs des autres: ils épongent tout.
  • Ils peuvent faire des expériences extrasensorielles.
  • Ils ont tendance à se poser beaucoup de questions et à avoir un mental agité et encombré.
  • Ils sont le plus souvent inquiets (sur le qui-vive, hypervigilants) voire anxieux face aux changements – même minimes en apparence.
  • Leurs émotions sont labiles.
  • Ils peuvent être sujets à la dépression.

Saverio Tomasella* distingue 4 formes d’hypersensibilité. Elle peut être:

  • Corporelle: chaud, froid, odeurs, parfums, bruits
  • Emotionnelle et sentimentale: vécu de la vie affective
  • Morale: certaines croyances, coutumes ou pratiques qui semblent inconvenantes sont violemment critiquées et rejetées
  • Mentale: ce sont certaines idées ou représentations qui paraissent insupportables comme par exemple la mort, la maladie, la vue du sang, etc.

Par conséquent:

  • Ils sont fatigables à cause de leurs antennes qui réceptionnent beaucoup de stimuli, plus que la normale.
  • Ils ont besoin de calme, de lenteur, et de se retirer pour se retrouver et se ressourcer.
  • Ils travaillent mieux dans un bureau fermé, isolé des bruits ou en home office.
  • Ils ont le souci des détails, car ils sont très observateurs, et peuvent s’y noyer perdant leur objectif ou la nécessité de faire un choix.
  • Ils peuvent mettre du temps à prendre une décision car ils doutent.
  • Ils ont tendance à avoir souvent les larmes aux yeux ou à pleurer.
  • Ils n’aiment pas les films violents et la violence en général; ils se protègent des informations/nouvelles (téléjournal).
  • Ils ne comprennent pas la « méchanceté » des autres.
  • Ils ne supportent pas le conflit et cherchent l’harmonie.
  • Ils sont sensibles aux critiques et/ou aux reproches qui peuvent les faire cogiter pendant plusieurs jours car:
    • ils ont le souci de bien faire;
    • ils ne veulent pas déranger;
    • ils ne veulent pas décevoir;
    • ils ont peur d’être abandonnés ou rejetés.
  • Ils ont tendance à culpabiliser ou à avoir honte.
  • Ils ont tendance à se remettre beaucoup en question.
  • Leur estime de soi peut être fragile et leur confiance en soi vacillante.

L’hypersensibilité de ces personnes est une perle pour ceux qui les côtoient quand ils prennent le temps de les écouter et de les comprendre car:

  • Elles sont sensibles à la beauté de la vie, de la nature, des relations.
  • Elles sont créatives, originales, atypiques.
  • Elles sont imaginatives.
  • Quand elles s’aiment comme elles sont et se sentent aimées comme elles sont, les personnes hypersensibles sont joyeuses et enthousiastes.
  • Elles aiment chercher à comprendre les autres plutôt qu’à les juger.
  • Elles sont bienveillantes la plupart du temps et heureuses pour les autres.
  • Elles se contentent de peu et sont touchées par les attentions des autres.
  • Elles ont des relations profondes, sincères et authentiques.
  • Elles sont capables de jouir de la vie plus que les autres et sont épicuriennes pour bon nombre d’entre elles.
  • Elles sont attentionnées et aiment faire plaisir.

Comment gérer son hypersensibilité?

  • Apprendre à se connaître avec ses forces et ses vulnérabilités : faire un travail sur soi y participe.
  • Apprendre à s’aimer avec cette sensibilité à fleur de peau avec toutes les belles qualités qu’elle manifeste ce qui renforcera l’estime de soi et la confiance en soi.
  • Accueillir ses émotions, les regarder, mettre des mots, en prendre soin.
  • Ecrire ses ressentis et ses pensées dès que nécessaire.
  • Accepter son besoin de se retirer.
  • Se protéger des informations.
  • Apprendre des exercices de détente, de relaxation, de respiration, de pleine conscience.
  • Arrêter de se comparer ou de se dévaloriser ; plutôt se réjouir de la richesse de sa différence.
  • Explorer sa créativité en s’inscrivant à un cours.

Avec les enfants:

  • Se montrer patients.
  • Apprendre à son enfant à comprendre ses émotions à travers des dessins, des supports ludiques.
  • L’accompagner pour l’aider à les nommer et à les exprimer à travers une activité artistique par exemple.
  • Ne pas minimiser ou banaliser ce qu’il ressent.
  • Lui apprendre à sentir corporellement quand son volcan émotionnel se réveille et trouver des astuces avec lui pour qu’il exprime et canalise ses émotions sans se faire mal et faire mal aux autres (+ sophrologie, cohérence cardiaque).
  • Prendre du temps le soir pour l’écouter raconter sa journée car souvent « ça déborde ».
  • Lui expliquer que c’est une chance de pourvoir exprimer ses émotions.
  • Relever et valoriser ses richesses et ses atouts.
  • Respecter son besoin de calme et favoriser ces moments-là. Par exemple dans une pièce calme, avec une lumière tamisée.
  • Ne pas multiplier les activités extrascolaires.
  • Proposez-lui de faire un sport, voire un art martial.
  • Les activités manuelles vont lui permettent de calmer son cerveau bouillonnant.
  • Veillez à ce qu’il ait son compte d’heures de sommeil.
  • Aller dans la nature.
  • Mettre les écrans et téléphones sur veille et dans une corbeille.
  • Ne pas laisser son enfant devant la télévision sans votre présence car ils risquent de voir des images qui pourraient le choquer.
  • Ne pas comparer frère et sœur qui sont différents.

 

Il est parfois nécessaire de rencontrer un professionnel qui connaît bien ce sujet pour mieux se comprendre et/ou mieux comprendre son enfant.

 

Vive la sensibilité, vive la créativité, vive la différence!

 

 

Lecture:

Suis-je hypersensible ?

Fabrice Midal (Auteur)

Hypersensibles: mieux se comprendre pour mieux s'accepter

Elaine N. Aron (Auteur)

Aimer quand on est hypersensible

Elaine N. Aron (Auteur)

Etre heureux en amour quand on est hypersensible

Elaine N. Aron (Auteur)

Le cahier d'activités des hypersensibles

Elaine N. Aron (Auteur)

Trop sensibles pour être heureux ?

Saverio Tomasella (Auteur)

J'aide mon enfant hypersensible à s'épanouir

Saverio Tomasella (Auteur)

Commentaires





Partager:
A lire
Nos partenaires