Ecole Steiner-Waldorf - Ses atouts

Notre expert
Ecole Steiner-Waldorf - Ses atouts

L’école Steiner-Waldorf, une certaine idée de la liberté. 

L’école Steiner-Waldorf depuis 100 ans, est fondée sur l’idée de la liberté de l’homme, convaincue que l’amour, la confiance et l’enthousiasme, aux lieu et place de l’ambition, la crainte et la compétition, dotent les enfants de la sérénité et des forces qui leur seront indispensables pour avancer dans un monde incertain, y réaliser leur projet d’existence, en contribuant au progrès de l’homme.

Un article proposé par l'Ecole Steiner d'Yverdon-les-Bains

Croire en chaque enfant

Accueillir l’enfant à l’école, cela signifie le reconnaître dans sa personne individuelle, établir avec lui une relation de confiance et de responsabilité dans la continuité. Lorsque ces bases sont posées, l’école peut alors répondre aux besoins fondamentaux de l’être humain en développement qui lui est confié.

La tâche de l’enseignant devient alors de favoriser l’épanouissement de chaque enfant dont il a la charge, de l’accompagner vers la découverte de sa voie originale.

La pédagogie alternative de l’école Steiner-Waldorf : Pour qui ?

Pour tous les âges, de la maternelle au Lycée
Une école complète, pratiquant la pédagogie alternative Steiner-Waldorf est un établissement intégré : maternelle, primaire et secondaire, accueillant des élèves du jardin d’enfants (trois ans environ) aux classes de lycée. Elle reste à taille humaine : 400 à 450 élèves, 25 à 30 élèves par classe.

  • Pour tous les publics

L’établissement est accessible à tous les enfants sans distinction d’aucune sorte, ethnique, sociale, politique ou religieuse.
L’école Steiner-Waldorf considère que les activités politiques, confessionnelles ou commerciales ne relèvent pas de ses buts. Elle refuse le sectarisme sous toutes ses formes.

  • Un accueil adapté à tous les enfants

Tous les enfants sont susceptibles de s’intégrer et de réussir dans le cadre de la pédagogie alternative Steiner-Waldorf : qu’ils soient plutôt intellectuels, manuels, artistes ou même qu’ils aient des difficultés particulières. Le dialogue constant entre parents et enseignants permet de définir pour chaque enfant le parcours le mieux adapté.


La pédagogie alternative de l’école Steiner-Waldorf : Comment ?

  • L’unité des cycles d’enseignement pour réussir

L’organisation de l’établissement, de la maternelle au lycée, établit les bases de la continuité, élément essentiel de la progression harmonieuse de l’élève et du traitement préventif de l’échec scolaire. Elle évite les ruptures aux étapes de plus grande fragilité de l’enfant : entrée en scolarité, entrée au collège, adolescence, orientation.

  • Le jardin d’enfants ou l’école maternelle

Avant l’entrée dans le cycle primaire, on offre à l’enfant la possibilité de vivre des expériences multiples et riches à travers le jeu, les contes, les rondes, les mouvements, les rythmes, les couleurs, les sons, le chant auxquels il se lie par sa faculté d’imiter l’adulte. Cela favorise un développement harmonieux des facultés préliminaires (spatialisation, etc.) qui va permettre d’installer celles-ci avec plus de sécurité et de profondeur.

  • Les classes primaires

Les apprentissages proprement scolaires commencent à l’âge de sept ans environ. Un même professeur principal, assisté de professeurs spécialisés (langues, art, activités manuelles, sport), prend en charge une classe d’âge pendant toute la durée du cycle primaire. L’enseignement procède par images vivantes. L’enfant fait d’abord les choses avant de les aborder par l’abstraction.

  • Le secondaire

Disposant d’une meilleure maîtrise du principe de causalité, l’adolescent peut progresser maintenant vers l’abstraction et développer un jugement réellement autonome. Toutes les matières sont enseignées dans l’optique d’un éveil aux problèmes du monde actuel et à la responsabilité de l’homme en tant qu’acteur dans le monde. L’enseignement est confié à une équipe de professeurs spécialistes de leur discipline qui interviennent dans les différentes classes du collège et du lycée pour garantir la cohérence de l’accompagnement des élèves et de leur progression.

  • L’intégration sociale

L’un des objectifs de l’école est de former de futurs citoyens qui trouveront leur place dans la société et de les préparer à enrichir la vie sociale de leurs potentialités et aspirations individuelles.

Le respect de chaque enfant doit permettre aux moins doués intellectuellement d’accéder à un niveau de culture générale satisfaisant, cependant que les moins manuels trouvent une stimulation dans l’exercice des activités pratiques et artistiques.

Les stages en troisième dans le monde agricole, en seconde et en première dans le monde industriel et social, ancrent leurs connaissances théoriques dans la réalité. Le fait que ces enfants grandissent ensemble pendant plusieurs années permet d’insister sur l’attention aux autres et offre l’avantage de les sensibiliser aux règles qui régissent la vie en société.

  • L’ouverture sur le monde

Notre société est ouverte sur le monde.

Dans la pédagogie alternative Steiner-Waldorf, l’apprentissage de deux langues vivantes commence dès le cours préparatoire.

De nombreux échanges avec d’autres écoles Steiner-Waldorf à l’étranger (Allemagne, Angleterre, Canada, États-Unis, etc.) favorisent la consolidation des acquis. Mais la compréhension d’autres cultures commence par l’apprentissage de la nôtre. L’éducation civique et l’histoire de notre civilisation ou celle des religions sont des bases indispensables à l’ouverture d’esprit.

  • Évaluation des études

Suivi, rapports et notations
Le suivi par le même professeur (instituteur) durant tout le premier cycle offre à celui-ci la meilleure possibilité d’évaluer exactement où se trouve chacun de ses élèves dans sa progression. Les rapports constants des professeurs entre eux et avec les parents permettent de mener à bien les missions d’évaluation. Parce que les notes ne sont qu’un reflet partiel des connaissances de l’enfant, elles sont remplacées, pour le cycle primaire, par un rapport annuel présentant un portrait de l’enfant et de son comportement. Il témoigne du parcours de l’élève et de son atteinte des objectifs fixés, il décrit ses points forts et ses points faibles. À partir du collège, l’adolescent a acquis une maturité suffisante pour ne pas conditionner l’acquisition des connaissances à l’obtention d’une note. Les bulletins sont alors plus fréquents et un système de notation classique est introduit.


Travail de fin d’étude (« chef-d’œuvre »)
Pendant la durée de sa douzième classe (1re des lycées), chaque élève est invité à produire un travail individuel sur un sujet original de son choix: réalisation manuelle ou artistique, littéraire, scientifique, technique ou sociale.

Ce chef-d’œuvre comporte une partie pratique, une étude théorique et une présentation orale devant l’ensemble de l’école : invités, professeurs, parents et camarades. Là encore l’élève est amené à montrer les degrés de maîtrise et d’autonomie qu’il a atteints et à témoigner de ses aptitudes et résultats.

Sources de cet article:
https://steiner-waldorf.org/pedagogie-alternative/

Commentaires





Partager:
Nos adresses préférées

> Ependes

Ecole Rudolf Steiner d'Yverdon

Ecole-Crèche-Garderie
Pédagogie Rudolf Steiner - Waldorf pour les enfants de 18 mois à 12 ans (8P).
Apprendre avec plaisir et confiance dans un cadre magnifique.

La crèche l'Hirondelle accueille les enfants du Lundi au vendredi de 8h-18h sauf Me 8h-12h. - Garderie avec repas

L'école primaire accueille les enfants de la 1P à la 8P

> Crissier

Ecole Steiner de Lausanne

Ecole proposant la pédagogie Steiner-Waldorf pour enfants et jeunes de 2,5 ans à 18 ans, avec un jardin d'enfant.
L'école Steiner de Lausanne est installée dans le magnifique cadre du parc forestier de Bois Genoud, à deux pas de Crissier, aux portes de Lausanne.

A lire
Nos partenaires