La mode, une forme d'émancipation?

Notre expert
La mode, une forme d'émancipation?

Pas que des mères!

La famille est quelque chose de beau et d'enrichissant, mais la plupart des femmes ne veulent pas être réduites à être des femmes au foyer. Au contraire !

Depuis peu, les longs métrages, les romans et les expositions traitent des performances souvent négligées des femmes importantes de l'histoire. Le fait que les femmes méritent la même gloire et le même honneur que les hommes va de pair avec le mouvement des femmes, qui lutte pour les mêmes droits entre hommes et femmes.

Comme la mode reflète les attitudes actuelles et s'adapte aux changements sociaux, elle a également apporté une contribution significative au mouvement des femmes, de ses débuts jusqu’à aujourd’hui. Dans cet article, vous découvrirez les pionnières de l'histoire et comment la mode a contribué de manière décisive à l'émancipation des femmes.

L’émancipation sociale et juridique

L'un des mouvements les plus animés du XXe siècle a été la lutte des femmes pour l'émancipation sociale et juridique. Des féministes célèbres comme Jane Addams et Simone de Beauvoir ont donné leur voix au mouvement.

Grâce à l'engagement des militantes des droits des femmes, le droit de vote des femmes a été consacré par la loi en Grande-Bretagne, aux États-Unis et dans une grande partie du monde.

Les idées patriarcales de la société s'effritaient de plus en plus. En politique et en sciences également, où Rosa Luxemburg et Marie Curie ont fait œuvre de pionnières. Pendant les guerres mondiales, les femmes ont géré leur vie sur le front domestique – et espéraient être acceptées dans le monde du travail. Un long chemin a été parcouru, mais ce n'était qu'un début. Et la mode a toujours joué un rôle important. Dans cette infographie invitant à la ballade, vous trouverez de nombreux exemples de la mode de femme au cours des cents dernières années.

Coco Chanel - une icône du mouvement des femmes

Coco Chanel a ouvert la voie, créant des styles qui ne limitent plus le corps féminin. Les soi-disant "Working Girls" portaient les vêtements de travail des hommes.

  • Bianca Jagger a échangé la robe de mariée traditionnelle contre un pantalon blanc.
  • Les suffragettes – des femmes bourgeoises qui ont fait campagne pour le droit de vote des femmes au début du XXe siècle – portaient des vêtements aux couleurs spéciales.

L'habillement comme expression de l'autodétermination

C'est ainsi que Coco Chanel voyait la mode. En tant qu'une des icônes de la mode les plus importantes du 20ème siècle, elle n'est pas seulement devenue célèbre pour le "petite robe noire" et a fondé l'une des plus grandes entreprises de l'industrie, elle a aussi beaucoup contribué à la libération des femmes.
Comment ? On peut dire qu’elle a révolutionné la mode au tournant du siècle. Vous vous souvenez ? Poitrine haute, arrière-train fortement accentué, robes longues jusqu’au sol et surtout la taille serrée – des silhouettes qui n'étaient possibles que par le corset. Le laçage serré bloquait le souffle et la liberté de mouvement des femmes, pas seulement au sens figuré.

La mode d'aujourd'hui, expression de l'individualité et liberté de choix

L'histoire montre que la mode a toujours créé des opportunités. Les pionniers courageux de la mode se sont non seulement engagés pour la liberté et l'individualité, mais ils les ont aussi rendus vivants, visibles et surtout portables avec leurs créations et leurs idées.
Aujourd'hui, les femmes en combinaison ne sont plus un scandale, mais une tendance.
Et le développement se poursuit : les coupes de cheveux courtes pour les femmes – précédemment considérées comme étant typiquement masculines – sont en train de déplacer les frontières entre les sexes. Les styles féminins coexistent avec les styles masculins, cool ou classiques. Tout ce qui vous plaît est permis. Pour nous, la mode d'aujourd'hui est l'expression de l'individualité, de la personnalité et de la liberté de choix, au cœur du thème de l'émancipation.

Commentaires





Nos adresses préférées

> Berne

Maenner.ch

männer.ch est la faîtière des organisations progressistes suisses des hommes et des pères depuis près de 15 ans.
Elle gère un centre de compétences, l'Institut suisse pour les questions d’hommes et de genre (ISHG) qui développe un travail de réflexion scientifique et pratique solide sur la question des garçons, des hommes et des pères en Suisse.
Elle porte le Programme national « MenCare »

A lire
Nos partenaires