L'enfant terrible, je ne le supporte plus!

Partager:

L'enfant terrible, je ne le supporte plus!

Notre expert

Résumé d'une conférence animée par le DR. N. Frenck, Pédiatre FMH, Thérapeute de famille

Mon enfant n'obéit pas, il crie, se met en colère, il est capricieux, est en conflit permanent avec moi, et je ne le supporte plus...

L’enfant terrible n’existe pas. Il est terrible parce que je ne peux plus le supporter. Certains jours je le supporte plus que d’autres, et dans certaines circonstances, je le supporte mieux que dans d’autres.

L’enfant terrible apparaît dans la relation Moi/Lui quand la relation devient électrique (l’électricité vient de lui, ou de moi ou des autres) mais l’enfant terrible ne peut apparaître tout seul. Il y a des circonstances qui entraînent « l’allumage » de l’enfant terrible (l’arrivée du petit frère/grand frère, du papa le soir,…) et alors la mise en scène peut commencer.

L’enfant terrible n’est pas terrible. Il agit en enfant terrible, en étant capricieux, en n'obéissant pas, en criant ou pleurant, il joue le rôle de l’enfant terrible ou capricieux dans certaines circonstances. Il est entrain de présenter un comportement d’enfant terrible ou d'enfant colérique, à mes yeux et à ce moment là. Ce qui est une phrase plus juste par rapport au respect qu’on doit à la personne qu’on ressent comme terrible.

La vie familiale, co-construction d’une pièce de théâtre.
La vie familiale est comme un jeu d’acteur. C’est une scène dans laquelle tout le monde joue un rôle.
Et il y a des répliques à des répliques à des répliques….

Toutes les répliques de la vie familiale restent enregistrées dans notre mémoire. Nous tenons un livre de compte où sont enregistrés les comptes que nous avons avec chaque personne de la famille. Ces jeux de répliques influencent les suivantes. Il y a beaucoup de scênes familiales qui seront influencées par certains membres, même si ceux-ci sont absents.

Chaque réplique de chaque membre de la famille doit être vécue comme un fil qui formera le tissage familial. Et, pour mieux comprendre un fil dans la vie familiale, nous devons prendre le tissage dans son ensemble. Au lieu de prendre une phrase et d’essayer de la disséquer.

On essaie de deviner les choses. Il y a toujours les mêmes phrases que les enfants enregistrent. Puis ils nous les ressortent au bon moment…Les phrases dites par les enfants terribles sont des phrases dites par les parents. La pièce de la vie familiale est une co-construction familiale. Les différents acteurs ont accepté de vivre ensemble et de construire cette pièce. Il y a une sorte d’acceptation du rôle qu’on joue.

Le drame c’est qu’il y a des familles où on ne change jamais de pièce. Et pourtant tout le monde en a marre de cette pièce. Aucun ne s’aventure a éventuellement changer de rôle ou à ne plus jouer.

Il faudrait parfois essayer une autre pièce : les parents à la place des enfants ou les enfants à la place des parents

    

Que vont faire les parents? Les enfants?

Introduire l’exceptionnel dans la vie familiale ordinaire permet de faire changer l’attitude de chaque membre de la famille en l’obligeant à jouer un rôle différent. Les choses se gâtent quand on joue toujours le même rôle. La vie familiale s’écrase contre le mur de la vie quotidienne. La routine fait qu’on avance pas à pas.
Que le Papa prenne le rôle de la maman. Les enfants le rôle des parents.

Quel est le pouvoir de chaque acteur pour changer la pièce ?

- Chacun peut proposer une pièce
- Les parents peuvent proposer une pièce
- Les acteurs peuvent se donner 15 jours pour trouver une nouvelle pièce,…

Mais pour changer il faut 3 axes sur lesquels fixer les changements de la pièce:

- Le souhait
- Le vouloir
- Le pouvoir

Par où commencer ?
Qu’est-ce qu’un comportement ? Un enfant n’est pas terrible mais a un comportement terrible.
Tout comportement, approprié ou inapproprié est appris. On est imprégné d’une façon d’agir.
    
Le comportement est principalement forgé par ses conséquences :
> Si la conséquence au comportement inapproprié est plaisante, le comportement se répètera.

> Si la conséquence au comportement inapproprié est inexistante, le comportement a toutes les chances de se répéter.
Il doit exister des règles où les parents expliquent clairement à leurs enfants le comportement souhaité, depuis le plus jeune âge. Les limites doivent être claires. De cette façon, on ne les brime pas. On les encadre dans une situation claire et non ambiguë.

Derrière les règles il y a des sanctions en cas de non-respect des limites:
La gamme généralement adoptée par les parents : stopper net, ignorer, désapprouver, isoler, supprimer les privilèges comme la télévision, les jeux vidéo, punition physique….tout ce qui signifie pour l’enfant : Stop
Malheureusement, souvent le Stop n’est pas un vrai Stop, mais un "céder le passage".

Les récompenses : encouragement d’un comportement, louange, activité spéciales, bon sens, argent. Il faut faire attention au chantage-marchandage, la limite n’est pas claire. Et ce n’est pas sain.

S’il n’y a pas constance et régularité dans le message, il ne passe pas.
Il y a des règles prioritaires et des règles moins importantes. Avec des petits enfants il faut qu’il y ait 2 voir 3 principales règles. Les autres doivent se tisser autour.
Les parents doivent être des alliés. Ils sont complémentaires. Chacun fait avec ses compétences et on s’allie. Et cette alliance peut très bien exister même s’il y a divorce, ce qui préservera les enfants des dégâts du divorce.

La règle prioritaire doit être la sécurité: Il ne doit pas y avoir de discussion là-dessus. Pas de comportement destructeur, pas marcher sur les autres…

Certaines règles doivent être visibles : La famille doit être l’apprentissage de la vie en société. On peut poser les règles à la cuisine : lieu commun à tous et c’est bénéfique  pour l’apprentissage de ce qu’est une règle.
  

L’enfant terrible : il est important de décrire son comportement. Mais bien souvent en décrivant son comportement le parent juge l’enfant. On gagne à décrire le comportement tel quel. Raconter un fait, mais raconter aussi ce qui s’est passé avant et après. Comment ces comportements se sont installés.

Pour décrire, il est intéressant de raconter en se forçant à conjuguer :

J’ai fait ceci, ensuite tu as fait cela puis il a fait ceci et nous avons agi de cette façon ….ce qui permet de mieux transmettre le comportement.

Nous devons prendre garde à la structure de notre discours quand on parle de notre enfant terrible. Si on dit que c’est son comportement qui est terrible, on lui laisse la chance d’être autrement.

Personne, vient du latin : persona qui veut dire masque. L’enfant terrible a une carte de visite : Pierre Dupont : enfant terrible. Si je ne suis pas enfant terrible à ce moment là, j’ai tout de même ma carte de visite d’enfant terrible.

On a tout à gagner en en remplaçant les « tu es… » par « tu as un comportement qui… ». L’étiquette « enfant terrible » ne doit pas lui coller à la peau. On ne doit pas être le procureur de notre enfant..
    

Dans différentes situations il y a 3 facteurs :

> Les facteurs prédisposants : situation qui favorise l’apparition de tel ou tel comportement
> Les facteurs précipitants : C’est la goutte d’eau qui fait déborder le vase.
> Les facteurs perpétuants : facteurs qui font que les choses deviennent récurantes. Les parents souvent ne se parlent pas et focalisent sur les enfants. Ils n’accordent pas assez de temps aux enfants qui n’ont pas d’adulte à qui se confier.
Nous pouvons faire de la prévention en 1 et 3, identifier les facteurs prédisposants et perpétuants

   

Que faire avec l’enfant qui crise?

En fait, l’enfant fait des crises si elles sont efficaces. Elles apparaissent quand on montre à l’enfant ses limites et qu’on lui restreint son autonomie.

Alors on peut le prendre dans ses bras, le mettre dans sa chambre,…Mais il faut éviter de sortir de ses gonds car alors la crise devient efficace !

En conclusion on pourrait dire de faire attention à l’enfant terrible qui ressemble à quelqu’un de la famille…Il peut-être bon de regarder si, au fond de nous même on ne trouve pas que son enfant terrible est chouette, si on n’est pas un peu fière qu’il soit terrible !

 

Questions

1) Qu’elles sont les choses qui facilitent le fait que le comportement se répète ?

On doit agir en tant que parent en donnant des explications. Si l’enfant résiste, crie ou pleure, il ne veut pas nous faire crier, il veut montrer son autonomie. Et il ne faut pas tout accepter, mais on peut, une fois, leur donner la chance d’aller jusqu’au bout . Pour voir et leur faire saisir le message.

  

2) Un enfant terrible a vite une étiquette, et l’enfant fait tout pour coller à son étiquette.

Oui, et alors on est impuissant. Il faut lui imaginer une autre carte de visite. Car l’enfant se perfectionne dans la famille et exporte son comportement à l’extérieur de la famille.
L’enfant s’identifie à ce personnage. Il faut donc qu’il investisse un autre personnage. Mais lequel ? Le choisir avec lui par exemple. Que ferait-il s’il était un animal ? Un métier ? S’il est bon en informatique on peut le transformer en expert de la vidéo,…en désinvestissant un rôle, il en intègre un autre. Et l’investissement dans un rôle vient de l’intérieur de la famille. Il est rare qu’il vienne de l’extérieur
   

3) Que faire quand l’enfant terrible exerce son rôle d’enfant terrible vers son frère aîné  et que l’aîné ne le supporte plus ?

L’aîné doit se défendre. Il doit avoir l’autorisation des parents de se défendre, sans faire de mal. Et quand le petit vient vers nous pour se plaindre, on le console de s’être fait taper, mais sans entrer en matière dans leur conflit.

 
Le résumé de cette conférence a été fait par Isabelle Henzi de Boissoudy, de l’association VaudFamille.
Vous pouvez également poser vos questions à Anne Jeger, psychologue, avec laquelle nous collaborons.

N'hésitez pas à lui écrire, ici

Commentaires





Partager:

Nos adresses préférées

> Lausanne

La Maison Ouverte

Accueille les enfants de la naissance à 5 ans, accompagnés de maman, papa, des grands-parents, de la jeune fille, d'une accueillante en milieu familial (maman de jour) ou de toute personne qui s'en occupe, ainsi que les femmes enceintes et les futurs papas.
Horaires: Lundi, mardi, jeudi, vendredi et samedi de 14h - 18h. C'est gratuit et on reste le temps qu'on veut.

> Genève

Accompagnement Thérapeutique pour enfants et adolescents

Prise en charge psychologique des enfants et des adolescents dans le cadre de leur scolarité ou en dehors de leur scolarité, ainsi que des jeunes non scolarisés, (déscolarisation, rupture ou phobie scolaire), des personnes atteintes dans leur santé mentale, des jeunes ayant terminé leur scolarité obligatoire et démotivés.
Conseiller en éducation

> Lausanne

Anne Jeger- Psychologue FSP/AVP
Aide en ligne - Consultation en cabinet

"Aucun homme ne peut rien vous révéler sinon ce qui repose déjà à demi endormi dans l'aube de votre connaissance..."
Khalil Gibran

> Vevey

Anne-Claude Rossier Ramuz
Consultation de couple - Conseillère conjugale HES-ACTC

Conseillère conjugale et thérapeute de couple HES-ACTC
(Association des conseillers conjugaux et thérapeutes de couples)
Membre de l'IPSYC
Thérapie de couple et thérapie de famille à Vevey
Sexothérapie
Travail individuel, en couple et familial.

> Sion ( et à Lausanne, stages uniquement)

Art'A - Thiessoz Josiane

Kinésiologie, brain gym, kinésiologie-artistique, polarité, stage de brain gym, stage de musique, constellations systémiques et rituelles de groupes, et constellations en cabinet (individuelles)

> Chexbres

Artefact SA (pour les ateliers-Filliozat)

Les Ateliers-Filliozat. Vers un quotidien aimant et joyeux avec nos enfants. Tendresse, respect, écoute…Neurosciences et techniques de psychologie positive. Des ateliers pour comprendre et savoir agir. Et enfin devenir le parent que vous rêver d’être.

Marie-Laure Pellegrin et Laurence Fort ont été toutes deux formées par Isabelle Filliozat, psychothérapeute et écrivaine.
Les ateliers se déroulent dans le très joli lieu de la Fondation Crêt Bérard, à Puidoux, près de Lausanne.

> Genève et Vaud

Association Face à Face

L’Association "Face à Face" travaille sur la prévention et le traitement psycho-éducatif des femmes et des adolescent-e-s ayant des comportements violents, ainsi que des familles à transactions violentes, afin d’enrayer le cycle répétitif de la violence.
Elle propose également des formations et des supervisions pour les structures ou les individus qui le souhaitent.
La violence est un ensemble de comportements, de paroles ou de gestes agressifs, brusques
et répétés contre soi ou à l’intérieur d’une relation de couple, de famille ou de travail.
Cette violence peut être physique, psychologique, économique ou verbale.

> Carouge

Astural - Service Educatif Itinérant de Genève (SEI)

Astural accueille et accompagne des enfants et des jeunes qui rencontrent dans leur développement des difficultés trop grandes pour qu’eux-mêmes et leurs familles puissent les surmonter seuls.

Association à but non lucratif, Astural est active dans l’éducation spécialisé depuis 1954.

> Echallens

Ateliers Christine - Mes émotions

Accompagnatrice en communication positive & Gestion des émotions .
Aide en cas de crise: mieux gérer ses émotions fortes: colère, stress, tristesse, peur...
Aide pour booster la confiance en soi: mon enfant à de la peine à prendre sa place à l’école, se sent exclu, manque de confiance en lui...

> Mézières

Ateliers de relation Enfants-Parents

Ateliers d'éducation selon l’approche de Faber&Mazlish:
Parler pour que les enfants écoutent
Frères et soeurs sans rivalité
Conseillère en éducation - Aide éducative

> Martigny

Au Petit-Têtard

LA BOUTIQUE NATURE pour maman et bébé - ATELIERS ET COURS

HORAIRES : les mardis et jeudis de 14h30 à 18h00 et les samedis de 10h30 à 14h30.

> Pully

Beuchat Diane - Coach de vie - Grapho-Psychologue

Soutien aux parents et aux adolescents.
Cours de méthodologie

> Ecublens

Coach et Vie

Coaching individuel et de groupe (couple, famille, équipe),
Coaching personnel et professionnel, parental et familial, adultes et adolescents.

Coaching parental - Conseil éducatif

Cours Triple P Groupe de parents – enfants de 2-10 ans.
Guidance parentale individualisée.
Conseil en éducation avec une psychologue spécialiste de l'enfant et de l'adolescent.
Conférences.

> Monthey

Espace Maman Enfant

Massage, thérapie ou formation pour les mamans.
Soutien en cas de troubles du sommeil, trouble de l'alimentation ou de vives réactions émotionnelles (enfant stressé, enfant déprimé...), pleurs de l'enfant ou pleurs du bébé...

> Echallens

Familles en chemin - Educatrice de l’enfance

Travailleuse sociale et praticienne systémique - Educatrice et guidance parentale

> Lens

Fondation Les Enfants d'Abord

Aider et informer les individus et les familles pratiquant l'instruction parentale, ou seulement intéressés

> Lausanne

Groupe VidyMed - 3 Centres médicaux pour votre santé

Savez-vous que vous pouvez venir dans nos 3 centres d'urgences de La Source, Epalinges et Vidy et que vous bénéficiez de prestations, au même tarif que dans un hôpital public?

> Lausanne

HC Zakarian, psychologue - Thérapie de couple et coaching - Lausanne

Thérapie de couple - Consultation conjugale
Thérapie individuelle - Thérapie familiale
Coaching et Formation.
Adultes, Couples, Enfants.
Supervision professionnelle.
Consultation psychologique en français ou en anglais

> Cortaillod

Les Fées Imparfaites

Libératrice pour mamans ambitieuses qui veulent se sentir une bonne maman tout en ayant un travail qui leur plaît.
Entre lâcher prise, charge mentale et autres "je n'ai pas le temps, je suis débordée je n'en peux plus", je vous accompagne grâce aux Essences d'ambitieuses!
Ateliers autour du livre "J'arrête de râler sur mes enfants et mon conjoint" avec Christine Lewicki et Florence Leroy.
Formation à l'outil de communication puissant, facile à utiliser et ludique La Process Communication Model.

> Vevey

Thérapeute relationnelle Imago

Thérapie de couple Imago
Médiation familiale
Accompagnement d'adolescents
Informations sur la naissance et retour sur le vécu difficile de l'accouchement

> Lausanne

Vivre en pleine conscience

Apprendre à vivre l'instant présent par la méditation en pleine conscience.
3 cours différents donnés sous forme de session.
Démarrage des cours chaque mois.

Autres adresses

A lire

101 bonnes raisons de se réjouir d'être un enfant

Livre pour enfants dès 3 ans Tu veux grandir très vite pour faire comme les grands? Réfléchis bien. Il y a des tas de raisons de se réjouir d'être un enfant. J'en vois au moins 101. Mais dans la réalité, il en existe bien plus....

CHF 14
Commander

Devenez un parent Coach

Etre parent est l'une des plus belles aventures au monde... C'est aussi l'une des plus difficiles à vivre au quotidien! Quel que soit l'âge de vos enfants, ce guide pratique va réellement vous simplifier la vie, dans la bonne humeur, le respect mutuel et l'amour inconditionnel!

Nos partenaires