Secrets de famille... Quand et comment en parler aux enfants?

Dans cette rubrique

Partager:

Secrets de famille... Quand et comment en parler aux enfants?

Notre expert

Résumé d'une conférence animée par Marie José LACASA, de l’Ecole des parents de Genève
Psychologue, Thérapeute de famille

Un secret de famille est difficile à gérer. Toutes les familles ont des secrets, ils s’inscrivent dans une histoire familiale et sociale et se transmettent de générations en générations.

Eloge du secret :

Aujourd’hui on pourrait croire qu’il faut tout se dire pour préserver le lien dans le couple. Pourtant le secret est essentiel. C’est le jardin secret, il appartient au monde du désir et il nous constitue. Chacun a droit à son intimité qui lui appartient, le constitue et lui permet de garder une barrière entre soi et les autres.
Tout ce qui n’est pas dit ne constitue pas un secret et il n’est pas toujours très confortable d’être « nu » devant l’autre. Il est important de savoir préserver son monde intime.
Et le fait de révéler un secret essentiel peut être considéré comme une trahison car notre espace intérieur nous appartient.

Qu’est-ce qu’un secret ? Ne pas parler, ne pas dire c’est garder un secret.
Qu’est-ce qu’un non-dit ? C’est aussi une façon de parler car on parler aussi sans les mots.
Le secret est caché intentionnellement. On agi de cette façon car on veut pouvoir protéger l’autre, des tiers qu’on pense devoir protéger.

Intimité et vie privée :

On essaie de protéger les tiers d’informations qui ne nous paraissent pas importantes pour eux.
Salvador Dali a vécu avec un secret de famille : son frère aîné est mort 3 mois avant sa naissance et en naissant il a connu la mort. Sa peinture est remplie de non-dits. Ils se transmettent silencieusement, involontairement.
Les non-dits ont autant de poids que les paroles. Comment l’enfant réagi autour du non-dit ?
Est-ce de ma faute ? Ai-je fait une bêtise ? Mes parents ont-ils fait quelque chose de honteux ?
Est-ce que je me fais des idées ? L’enfant s’invalide par rapport à ce qu’il pense par rapport à ses parents. Ce que l’enfant ne peut exprimer en mots s’impriment en lui et s’expriment en maux.

Il y a trois sortes de secrets:

- Les secrets essentiels : Ils sont intimes et nécessaires à l’individu pour se construire. Ils sont différents des secrets toxiques qui contaminent la relation.
- Les secrets toxiques : Ils contaminent la relation, ce sont les histoires de famille que l’on cherche à cacher.
Ils développent une l’absence de communication dans la famille : personne n’en parle ou on fait semblant de ne pas l’avoir vécu le trouble dont on ne parle pas.
Ils développent des comportements et attitudes qui contaminent : en terme cognitif on ne peut oublier qu’on a un secret. C’est très difficile et fatiguant à vivre.
Le secret toxique empêche de faire les bons choix. Ils développent l’anxiété car ce qui compte pour la personne est surtout de ne pas se trahir.
- Secret dangereux : Il impose une action immédiate et rapide car des vies peuvent être en danger : abus sexuel,…C’est un secret qui menace physiquement les gens.

La révélation : Elle doit être faite dans un  moment neutre et qui est concernée par le secret. Surtout pas au moment de grandes fêtes de famille comme Noël ou un mariage.

Le détenteur:
C’est celui qui sait mais ne dit rien.

Le secret invididuel :
Une relation extraconjugale qui donne un bébé. Le mari se réjouit et le bébé grandit et se développe et plus l’enfant grandit, plus le secret grandi et plus il prend de la place. Et il peut y avoir alors des disfonctionnements dans la dynamique familiale.
Il devient alors impossible de ne pas aider une famille à la déconstruction d’un tel secret.

Le dépositaire : C’est quelqu’un d’intime à qui on a confié le secret. Il n’est pas dans une situation confortable
Avant quand on adoptait un enfant, on ne le lui disait pas. Et on ne se doutait pas de ce que ça représentait comme empêchement de grandir. D’où des difficultés pour l’enfant à s’autonomiser.
Dans un secret de famille, tout le monde sait qu’il y a quelque chose dont il ne faut pas parler.
Par exemple, on évitera de parler du suicide... L’oncle est décédé d’un arrêt cardiaque et quand il  y a un article dans le journal sur ce thème, une émission, on n’en parle surtout pas. On évite de parler du secret et de tout ce qui peut exister autour, le sens de la vie et la mort par exemple dans le cas du suicide.

Le secret : retient de l’information. On envoie des messages insaisissables. Dans une famille où il y a un secret, en être exclu c’est aussi être exclu de la famille.

Evolution du secret à travers les générations :

- Il est indicible : c’est ce qui n’a pu se dire à la première génération. La peur de se trahir, la honte de soi, le sentiment de protection, la culpabilité d’avoir fait ce qu’on a fait. Et pour ne pas se trahir on ne fait qu’y penser.
- Il est innommable : la 2ème génération n’a pas les mots pour le dire car elle est exclu du contenu. Elle ne peut que s’interroger et pressentir les choses. On s’interroge mais on n’ose pas poser les questions.
- Il est impensable : ce qui n’a pu être nommé devient impensable, inavouable. Les personnes sont très loin d’imaginer la présence d’un secret. Ce qui est tu dans une première génération, la seconde la porte dans son corps. D’où des maladies, des pathologies.

La constitution d’un secret fait partie du domaine de l’indicible : les enfants ne souffrent pas de ce qu’ils apprennent mais des effets que le secret apporte.

Pour quoi révéler un secret toxique? Car ses effets sur les enfants sont nombreux :

L’enfant :
- Lit des émotions étranges et contradictoires
- Imprime dans son corps des sensations fortes mais s’interdit d’en exprimer quoique ce soit
- L’enfant apprend à cacher ses pensées, ses sentiments par respect au mythe familial (stabilité, normalité, richesse et harmonie)
- Se ment à lui-même par amour pour ses parents
- Ne reconnaît plus son parent et il reste perplexe
- Développe une relation de repli par rapport aux autres.

Comment faciliter la révélation d’un secret ?

C’est une action qui doit être réfléchie : Qui est le plus impliqué dans le secret ? Qui trouble-t-il ? Quelle est l’influence du secret dans la relation?
Puis il faut ensuite faire le lien entre le secret et les difficultés familiales.
Les modalités et les moments de la révélation: on devient alors responsable, ce qui veut aussi dire la capacité à surmonter les difficultés que vont engendrer la révélation du secret mais développe aussi la capacité à pouvoir s’épanouir.
Pour être révélé, un secret doit être démonté de la même façon qu’il a été  construit de façon à ce que celui qui porte le secret puisse en assumer les changements.
Amener le système familial à la révélation d’un secret n’est pas possible sans « crise », sans douleur et sans souffrance.

Questions


1. Il est difficile de faire la part de choses entre le secret de famille et le secret de l’intimité du couple. Comment se positionner par rapport à l’insémination artificielle ?
Elle se transforme en secret quand on commence  à en parler avec problème. Quelque chose qui appartient au monde de l’intimité peut se transformer en secret car il s’oppose, il est différent de la norme. Pour qu’il n’y ait plus de secret il faudrait transformer, faire évoluer la norme.

2. Parlez-nous de la déconstruction d’un secret qui existait des générations avant.
Plus le secret est lointain, plus ce sera difficile de le démonter. Mais on peut remonter dans le temps. Ce qui est important ce n’est pas ce qui s’est passé, mais de sentir que le ressenti qu’on en a est quelque chose de vrai et non pas de faux.

3. Parlez-nous du secret toxique.
Le secret est toxique quand on y pense tout le temps. Quand on se pose la question tous les jours, c’est le processus d’un début de révélation. Mais il ne faut pas tout dire aux enfants, seulement ce qui les concerne eux.

Partager:

Nos adresses préférées

> Lausanne

Anne Jeger- Psychologue FSP/AVP
Aide en ligne - Consultation en cabinet

"Aucun homme ne peut rien vous révéler sinon ce qui repose déjà à demi endormi dans l'aube de votre connaissance..."
Khalil Gibran

Autres adresses

A lire

Voir également

Nos partenaires