Notre expert
L'art ça fait grandir les enfants

Passe-temps ou activité de détente, l’art est souvent relégué au second plan dans l’éducation. Pourtant à son contact, l'enfant aiguise sa curiosité et sa sensibilité.

Dans un monde pressé et utile, l’art ne rapporte rien et prend du temps. Il effraie même parfois. Aller au musée comme dans une église, regarder une œuvre dans un silence recueilli peut en rebuter plus d’un. C’est cette distance que veulent briser certaines initiatives en donnant aux plus jeunes, un accès simple et direct à l’art.

     

MuMo, un musée qui se déplace

Au mois de juin dernier, un drôle de camion avec un lapin géant tout rouge sur le toit, a stationné durant deux semaines rue de la Poste et Gurzelen-Parkplatz, à Bienne. Les élèves des classes primaires des quartiers alentours étaient invités à monter à son bord. A l’intérieur du musée mobile, les attendaient des œuvres réalisées par des artistes internationaux : Maurizio Cattelan, James Turrell, Pierre Huyghe,… « Le but est de rendre accessible l’art contemporain aux enfants qui n’y ont pas toujours accès pour des raisons géographiques, sociales », explique Lucie Avril, chargée de projet et coordinatrice du MuMo. En tout, quatorze artistes ont participé à cette exposition itinérante. Les œuvres ont déjà circulé en Suisse, en France, en Espagne, au Cameroun, en Côte d’ivoire. «En Europe ou en Afrique, les réactions des enfants ne sont pas très différentes. Plus libres que les adultes, ils sont attirés spontanément par les œuvres», observe Mme Avril. Des œuvres immersives, tactiles, sensorielles que les artistes, sans simplifier leur travail, ont voulu mettre à la hauteur physique et émotionnelle des enfants.

 

Un regard, une vision

L’école apprend à lire, à compter, à écrire. L’art, lui apprend à regarder, à ressentir le monde qui nous entoure. « Il est essentiel de comprendre le comment et le pourquoi d’une œuvre, note Steeve Iuncker, artiste-photographe, à Genève. Quelques notions techniques aident à apprécier le travail d’un peintre, d’un photographe ». Confronté à une image omniprésente sur Internet, sur les chaînes de télévision, l’œil éduqué reconnaît ce qui vaut la peine ou pas. « Regarder une œuvre d’art, c’est être attentif à l’essentiel, aller au-delà des apparences », explique M.Iuncker. La rencontre avec une peinture, une sculpture en apprend beaucoup parfois sur qui on est et qui on sera. « A 14-15 ans, j’ai été touché par l’œuvre de Giacometti, confie Steeve Iuncker. C’est cette justesse dans l’attitude des corps que j’essaie aujourd’hui de capter dans mon propre travail ». L’art quel que soit son mode d’expression, traduit au plus près une sensibilité, une vision. « C’est un instinct aussi naturel que le bébé qui chante dans son berceau », remarque Paulette Zanlonghi, prix de l’éveil 2013 de la Fondation vaudoise pour la culture.

 

Des notes à sa mesure

La Schubertiade des enfants qui se tient tous les deux ans à Pully, c’est elle. Cette ancienne professeure au conservatoire de Lausanne a créé depuis 1991 ce rendez-vous, inspiré des soirées qui réunissaient sous le signe de l’amitié, Franz Schubert et ses amis poètes et musiciens. « La Schubertiade ouvre les yeux et les oreilles des enfants et de leurs parents. Ils viennent écouter d’autres musiciens, d’autres formes de musique », résume Mme Zanlonghi. Classique, jazz, accordéon, poésie, durant deux jours, plus de cinq cent jeunes se produisent sur les six podiums. L’important est d’y partager sans complexe ce que l’on sait faire. « Tout le monde chante, joue d’un instrument à sa mesure. Ce n’est ni impossible, ni réservé à quelques-uns, rappelle Mme Zanlonghi. Plus on fait ça jeune, plus ça devient naturel et moins on en fait toute une histoire ». Transmettre le goût de la musique sans façon, entretient la spontanéité et le plaisir de jouer. Dans les musées, à l'école, dans la nature, les occasions sont nombreuses d'enseigner la beauté du monde. L’art est comme les enfants, il ne tient pas en place, il peut surgir partout et à tout moment.
      

François Jeand’Heur

Commentaires





Partager:
Autres adresses
A lire
Nos partenaires