Art-thérapie à médiation plastique et visuelle

Dans cette rubrique

Art-thérapie à médiation plastique et visuelle

Notre expert

Un article proposé par Violaine Knecht, Atelier Chocolat Bleu à Chavannes-près-Renens
Art-thérapeute diplômée APSAT postgrade et diplôme fédéral 

Introspection et développement personnel

L’art-thérapie est un champ de la thérapie et du développent de la personne qui s’adresse à toutes et tous lorsqu’un besoin de travailler une difficulté, un questionnement, un vécu personnel se fait sentir ou qu’un désir d’introspection se présente. Le matériel d’art plastique et la parole s’associent pour laisser apparaître des pistes d’exploration personnelles et significatives, de nouvelles compréhensions et des prises de conscience. Cette démarche se pratique tant en individuel qu’en groupe et aucun talent artistique ou habilité particulière n’est nécessaire.

En soi, la création artistique (l'art) n'est pas un travail qui se veut art-thérapeutique. Elle le devient si cette activité est accompagnée par un/e professionnel/le dans un cadre de thérapie correctement défini avec une demande, un objectif, un espace-temps et un coût. L’atelier d’art-thérapie est riche en matière et matériel à transformer et propice à stimuler le désir de créer. De plus il est empli d’une atmosphère de bienveillance, de liberté d'expression, de non-jugement et de confidentialité. L'humour y a aussi sa place.

L’objet créé, l’œuvre, n’est pas une fin en soi ; c'est son processus de création qui est observé, interrogé, encouragé, valorisé et les œuvres créées dans ce cadre ne sont en général pas destinées au regard du public, dont la critique et le jugement pourraient ne pas être bienveillants. Les œuvres tissent des liens entre elles et forment un tout indissociable du travail réalisé séance après séance.

Plusieurs processus « s'entrelacent » dans ce dispositif et nous parlons plus souvent au pluriel des processus art-thérapeutiques car chaque séance peut convoquer un ou plusieurs des mécanismes suivants : le processus créatif qui définit la démarche ; le processus de médiation que l'œuvre engage en devenant un objet externe et les processus relationnels, avec l’art-thérapeute et/ou le groupe, conscients, inconscients et inhérents à toutes relations interpersonnelles.

Ces processus, considérés comme outils thérapeutiques, remettent en mouvement une dynamique de l'action et du jeu. La présence de l'objet créé favorise une mise à distance du vécu affectif tout comme une expression de soi à la troisième personne. Celle-ci est moins confrontante et, au travers de la création, peut constituer une métaphore de ce qui se vit.

Le temps de création est aussi une spécificité du dispositif art-thérapeutique. L’art-thérapie propose un balancement entre la sphère privée et le partage. Le temps de création met en mouvement la capacité de chacun à être séparé et seul avec lui-même, dans un dialogue avec la matière. Dans ce face à face, la matière qui prend forme, c’est une mise en œuvre. Puis, dans le temps du partage, l’objet créé permet d’être avec l’autre, ou les autres, de façon différente. Ainsi, la dimension personnelle de l'objet créé se relie au monde collectif du langage après une étape intermédiaire, celle de la création, représentant un retrait vers soi, vers une exploration intrapsychique et silencieuse.

Ce qui émerge du mouvement créateur surprend et amène de la réflexion ou simplement des images auxquelles la pensée ne pensait pas. Les images ou les forment s'imposent et re-présentent, comme si elles présentaient à nouveau quelque chose qui s'était déjà présenté dans le passé et qui peut ainsi revenir autrement dans le présent. Les mots parfois ne trouvent pas ce qui doit être dit, l'objet créé le révèle. Le langage de l'art-thérapie est celui du détour, du contour, de l'analogie et de l'interaction.

Car en effet, comme l'affirme Jung, dans L’homme et ses symboles en 1964, "Lorsque l’image se charge d’affectivité, elle acquiert de la "numinosité" (ou de l’énergie psychique). Elle devient dynamique et entraîne nécessairement des conséquences."


Le groupe d’art-thérapie conduit en binôme : art-thérapeute/psychologue :

L'art-thérapeute a une formation en art-thérapie reconnue et l'expérience personnelle d'une sérieuse pratique artistique. De cette façon elle connaît les matériaux et les techniques qu'elle propose. Il a l'expérience du processus créatif et peut accompagner et aider les participants dans leur démarche, leur projet et dans leur « style ».

Cette profession réunit en effet la pratique d'un art et les principes animant les représentations de la vie psychique, des comportements, des pensées, des émotions et des croyances.

Dans notre pratique en binôme, la collaboration entre art-thérapeute et psychologue implique l’apport d’un regard, d’un savoir et de compétences tant professionnelles que personnelles relevant de deux champs indépendants, mais liés par son orientation vers le soin. Chaque intervenant est garant du cadre du groupe tout au long du processus : lors du pré-groupe, durant les trois temps de la séance (accueil, création, partage) et lors du post-groupe. Chacun amènera sa lecture propre sur ce qui s’est passé, lecture qui sera liée aux systèmes de référence théorique des intervenants (notamment art-thérapeutique, psychodynamique, hypnose, psychodrame, méthodes d’actions et dynamique de groupe).
Le/la psychologue prend également un rôle de témoin des processus d’art-thérapie. En ce sens, il pourra, par moments, transmettre aux participants ce qu’il a compris de l’histoire de chacun et de ce que les participants auront raconté de leur création.

Les groupes en art-thérapie s'inscrivent le plus souvent dans une démarche plus interactive qu'analytique. Le rôle de la parole n'est pas de travailler sur des contenus affectifs mais est plutôt un moyen pour mettre des mots sur l’œuvre et sa réalisation avec le présupposé que l’œuvre parle toujours un peu de soi.

Pour cela, nous faisons confiance à la force de l'imagerie, aux capacités de l’Homme à se guérir lui-même et au potentiel de développement du groupe. L'interprétation est moins importante que la communication et l'interactivité.

Commentaires





Nos adresses préférées

> Sion (consultation) - Valais
(stages à Sion et à Lausanne)

Art'A - Thiessoz Josiane
Utiliser ses ressources et se remettre en mouvement

Kinésiologie, brain gym, constellations familiales systémiques et rituelles selon Jodorowsky (groupe et inidividuel), kinésiologie-artistique, polarité, stage de brain gym, stage de musique,

> Chavannes-près-Renens

Atelier Chocolat bleu - Art-thérapie

Art-thérapie avec des enfants, des ados et des adultes.
Séances individuelles et groupales.
Médiation plastique et visuelle (beaux-arts) et méthodes d'action.
Espace de thérapie et de développement personnel.

> Saint-Prex

Catherine Gonvers - Art -Thérapeute

Art-thérapie, Atelier de créativité, peinture.
Atelier pour enfants de parents séparés
Atelier pour enfant et adolescent manquant d'estime de soi

> Lausanne

Collection de l'Art Brut

Animations jeune public de 6 à 12 ans: ateliers, album-jeu, visites animées.
Voir page "Animation des musées"

> Lausanne

Espace d'ateliers

Espace d’ateliers est une association reconnue d’utilité publique, située à Lausanne, qui développe des ateliers d’art-thérapie et d’expression créative sous toutes leurs formes afin de valoriser le potentiel créatif de tout un chacun.

> Lausanne

Le Cocon Créatif

Le Cocon Créatif est un atelier consacré à l’exploration et à la réalisation de soi par la créativité.

> Lausanne

Thérapie par le jeu et les arts créatifs

Rosemarie Chopard, Thérapeute par le jeu et les arts créatifs/ Art Thérapeute (ASCA)

La thérapie et "ses outils": histoires, marionnettes, masques, jeux de rôle, jeu de sable, musique, relaxation, activités créatrices...

Autres adresses
A lire
Voir également
Nos partenaires