021 652 52 93 ( non surtaxé )
09h00/12h00 et 14h00/17h00
Dailles 10
1052 CUGY
Carte Bancaire
ou sur facture (BVR)
Frais de port en Suisse
offerts dès 50.- d'achat
Cadeau-surprise dès
100.- d'achat

À quoi tu joues ?

Amnesty International

Anne Sol - Éditions Sarbacane + Amnesty International

Livre pour enfant dès 2 ans - Un livre plein de surprises avec des volets à soulever. Les filles ça ne joue pas avec des voitures? Et bien si, elles peuvent même être pilotes automobile! Les garçons ça ne joue pas à la dinette? Et bien si, ils peuvent même être chefs chefs cuisiniers!

27.30 CHF


Quantité:
Commander
Frais de port en Suisse
offerts dès 50.- d'achat

Description

À quoi tu joues ? - Amnesty International

Livre pour enfant dès 2 ans

Les filles ça peut tout faire, et les garçons aussi ! Un livre avec des photos pour montrer aux enfant qu'ils/elles sont libres de jouer à ce qu'ils/elles veulent, qu'ils/elles soient fille ou garçon. Ils/elles découvriront qu'il y a, entre aurtres, des femmes pilotes et des hommes cuisiers. Aucun jeu, ni aucun métier, n'est réservé uniquement aux filles ou uniquement aux garçons.

Un livre pour aborder le sujet de l'égalité hommes-femmes dès le plus jeune âge.

Fille/garçon, l'égalité des chances

Selon la pensée commune, les filles sont douces et adorent le rose, quant aux garçons ils sont forts et naturellement attirés par le bleu. Et si, nous ouvrions les possibles ?

Depuis des générations, les petites filles sont encouragées quand elles font preuves d’empathie, qu’elles aident dans les tâches ménagères et qu’elles sont sages. En revanche, nous félicitons les petits garçons quand ils font preuve de vigueur et d’ingéniosité. Inconsciemment, nous leur transmettons un rôle en fonction de s’ils/elles sont né.e.s fille ou garçon, on parle ici de construction du genre.

Par exemple, quand un enfant joue à la poupée, il/elle reproduit les gestes des adultes, et apprend à être un bon parent. Nous acceptons volontiers qu’une petite fille s’occupe d’un bébé en plastique, cependant nous sommes inquiet.e.s quand un petit garçon a les mêmes envies. Comme la fille, le garçon s’entraîne à être un parent aimant qui sait prendre soin de son enfant. De même quand une petite fille s’amuse avec de faux outils, elle développe ses capacités logiques et techniques ; plus tard, elle saura qu’elle est capable de planter un clou sans aide extérieure. Par le jeu, les enfants prennent confiance en eux/elles et en leurs aptitudes, ils/elles obtiennent les clés pour devenir des adultes conscient.e.s de leurs possibilités.

En tant que parents ou accompagant.e.s, nous construisons l’avenir de nos enfants et la place qu’ils/elles auront dans notre société. Pourquoi alors ne pas leur permettre, dès l’enfance de s’habiller, de jouer comme ils/elles le souhaitent ? Et si nous leur laissions le choix ou la possibilité de se créer tel qu’ils/elles le veulent, leur permettant ainsi l’égalité des chances qu’ils/elles méritent ?

Commentaires





Partager:

Sur ce même sujet
Ont aussi acheté
Notre sélection
Nos partenaires