Harcèlement scolaire, comment agir?

Dans cette rubrique

Harcèlement scolaire, comment agir?

Notre expert
Anne Jeger - Psychologue clinicienne

Question psychologique en ligne ► Anne Jeger, Notre partenaire psychologue clinicienne, répond répond gracieusement à toutes les questions que vous vous posez concernant vos problèmes personnels et familiaux :
Ecrivez-lui ici: jegeranne@hotmail.com ou au 076 373 98 26

Un article écrit par Anne Jegerpsychologue clinicienne.

Elle reçoit des enfants, des adolescents et des adultes confrontés à des ruptures de lien (décès, maladie grave d'un proche, séparation, etc...), des difficultés familiales, scolaires ou professionnelles, des problèmes relationnels ou des questions existentielles. 

    

Comment agir lors de harcèlement scolaire?

  • Quand l’enfant victime parle, il est déjà harcelé souvent depuis bien longtemps. Il présente des symptômes. Il a besoin de protection. Il faut prendre rendez-vous avec le pédiatre, demander un certificat médical qui relève les symptômes présentés par l’enfant victime de harcèlement. Un soutien psychologique est vivement recommandé.

  • Avertir l’enseignante qui peut dans un premier temps en parler avec l’enfant victime, puis avec l’enfant qui harcèle. En général, elle demande l’intervention d’un médiateur.

  • Demander une médiation : l’intervention d’un médiateur formé est souvent indispensable. Son rôle est d’écouter les parties harceleur/harcelé/témoin, de faire prendre conscience au harceleur de la portée et des conséquences de ses actes sur la victime; de l’aider à conscientiser ce qu’il ne mesure pas toujours: le mal qu’il fait.

  • Contacter le doyen de l’école et/ou le directeur de l’établissement qui va :
    • Recueillir le témoignage de la victime et valoriser son courage
    • Mener des entretiens : avec les témoins, avec l’auteur présumé, avec les parents de la victime, des auteurs et des témoins
    • Décider des mesures de protections pour la victime et de sanction ou mesures de réparation pour le harceleur

ATTENTION, il arrive fréquemment que les propos de la victime ou de ses parents soient minimisés, banalisés au sein des établissements scolaires. Je reçois 2-3 appels par semaine de parents démunis qui ne se sentent pas entendus. L’enfant est renvoyé à sa propre responsabilité de victime « Il faut te défendre…allez, ce n’est pas très grave….Je ne sais pas qui a commencé… ». C’est une double peine pour lui.

L’enfant victime est celui qui souffre et les signes, une fois repérés, sont indéniables !

Si toutes les démarches en amont n’ont pas abouti, vous pouvez envoyer à la Direction Générale de l’Enseignement Obligatoire (DGEO) un dossier constitué du témoignage de votre enfant, des certificats attestant de son mal-être et de sa détresse (pédiatre, psychologue, etc.), et les captures d’écran des messages reçus sur son téléphone.
Enfin, si rien ne bouge et si votre enfant est en danger, il faut porter plainte d’une part, et d’autre part le changer d’école, ce qui s’avère être l’ultime décision à prendre pour le protéger.
Les injures (article 177 du code pénal), les menaces (article 180), la calomnie et la diffamation (article 173) sont interdites par la loi.
Une personne qui harcèle peut avoir à faire à la police et se retrouver devant un juge.
Si le harcèlement n’est pas stoppé, il peut avoir des conséquences graves : dépression, suicide, délinquance…

Appelez le 147 ou le 117 (police) en cas d'urgence.


Prévenir le harcèlement

  • En famille

En amont, pour prévenir le harcèlement, il faut en discuter le plus tôt possible avec son enfant.
Prendre des exemples :

    • Aimerais-tu vivre ce que tu fais vivre à Luca? 
    • Que penses-tu qu’il ressente quand tu te moques de lui ou quand tu le tapes? 
    • Et quand tu dis aux autres de ne pas aller avec lui? 
    • Ou quand tu lui voles son goûter? 
    • Imagine si on te faisait vivre la même chose, tu sentirais quoi?

Faire réfléchir sur la capacité à se mettre à la place de l’autre. Livre Lili est harcelée à l’école, Dominique de Saint Mars et Serge Bloch
Aux plus grands, informer sans dramatiser, en restant factuel. Attendre aussi leurs questions, les écouter, en poser quelques-unes sur leurs fréquentations et leurs relations aux autres - et ce qu’ils font pendant les récréations. Les renseigner sur le harcèlement scolaire et le cyberharcèlement. Cf. ressources ci-dessous.

  • En classe

Il faut aborder le sujet lors d’une période: expliquer, informer, parler concrètement du harcèlement physique, psychologique et sexuel, de la contrainte, du chantage (comme le racket ou les menaces en tout genre), de la manipulation.
Poser des questions : A partir de quand commence le harcèlement ? Qui peut être harcelé ? A partir de quand suis-je complice d’un harcèlement ? Qu’est-ce que l’empathie ? Etc.

Les enfants doivent réaliser que rire de quelqu’un et s’en moquer signent les prémices d’un harcèlement scolaire.

Travailler avec eux sous forme de jeux de rôle la notion d’empathie, les enjeux de pouvoir et les enjeux affectifs (chantage affectif), et les faire réfléchir sur les conséquences de leurs actes et donc sur leur responsabilité : éviter de rire en groupe et donc d’encourager le harcèlement, de transférer des messages humiliants sur les réseaux sociaux, autrement dit : soutenir la victime, signaler les messages dégradants et le harcèlement à un enseignant/un adulte (à plusieurs si nécessaire), interpeler le harceleur. Car ne rien dire fait du témoin un complice.
Evoquer aussi la notion du respect de soi et des autres, de l’interdit et des règles pour bien vivre ensemble et des conséquences quand elles ne sont pas respectées - comme la sanction.

Le harcèlement scolaire est un problème de société grave qu’il ne faut en aucun cas banaliser.



Ressources
• Groupe d’aide/soutien aux enfants
La Croix Rouge : atelier Chili
Cours de self défense

• Films, documentaires
- Souffre-douleurs, ils se manifestent
- Le jour où j'ai brûlé mon cœur
- Marion, 13 ans pour toujours
- Le mur de l'humiliation

• Guides : www.education.gouv.fr 
- Agir contre le harcèlement à l'école
- Que faire pour agir contre le harcèlement dans mon école ?
- Que faire pour agir contre le harcèlement dans mon collège ou mon lycée
- Les plans de préventions... ?


• Outils en ligne :
- Non au harcèlement : cahier d'activités
- Max et Lili "Ma carte d'Identité Scolaire »
- Sensibiliser à une bonne utilisation des réseaux sociaux
- Stop Bashing (application)
+ https://www.reseau-canope.fr/climatscolaire/fileadmin/user_upload/articles/ 
protocole_traitement_situations_harcelement2016.pdf

• Livres :
- Le Harcèlement scolaire en 100 questions, Emmanuelle Piquet
- Te laisse pas faire ! Aider son enfant face au harcèlement, Emmanuelle Piquet
- Prévention du harcèlement et des violences scolaires, Bruno Humbeeck et Maxime Berger
- Harcèlement scolaire : le vaincre c’est possible, Bertrand Gardette et Jean-Pierre Bellon

=> pour adolescents : Seule à la récré d'Ana et Bloz

Témoignage : www.charlene-kobel.html  

+ TEMOIGNAGE DE MARION

"Tout a commencé durant l’année scolaire 2017-2018. Marion avait 13 ans à ce moment-là.

 Un camarade a demandé à notre fille si elle voulait sortir avec lui. Mais elle n’était pas intéressée. Depuis plusieurs années, elle ne voulait pas aller plus loin dans cette relation. Cela a jeté un froid entre elle et lui et les piques verbales ont commencé quelque temps après ça. Piques sur ses cheveux, sur son corps, sur ses bons résultats scolaires. Tout était prétexte à humilier Marion. D’autant plus que d’autres « camarades » se sont sentis autorisés à humilier eux aussi notre fille. Elle n’était tranquille dans aucun des cours de la semaine. Que ce soit de la part des filles ou des garçons, elle ne pouvait se sentir à l’abri de personne. 

Son père et moi n’avons pas remarqué de suite le mal-être de notre fille. Elle le cachait et ne nous disait rien. Mais son humeur et sa relation avec nous étaient devenues très compliquées. Elle s’enfermait, et quand elle était « présente » avec nous, elle nous envoyait sur les roses. Un jour nous avons tapé du poing sur la table et nous lui avons demandé de nous dire ce qui se passait. Elle nous a dit qu’elle était une « moins que rien » vu tout ce qu’on disait d’elle à l’école ....

Le plus dur, c’est qu’elle était tellement sous l’emprise de ses tourmenteurs qu’elle ne voulait pas qu’on agisse auprès de sa prof de classe et encore moins du directeur.

Pour finir nous avons contacté ce dernier et après plusieurs entrevues (que ce soit avec la prof ou avec lui et la prof) nous avons pu changer notre fille de classe pour sa dernière année. Nous voulions qu’elle puisse passer les examens de fin d’études sereine.

 Mais c’était sans compter sur la mémoire perfide de ces jeunes. A peine arrivée dans sa nouvelle classe, les choses ont recommencé. Mais beaucoup plus subtiles; dans le dos, entre copines. Marion n’avait connaissances que des « on dit » et des rumeurs.

Puis une amie lui a demandé si elle était au courant du groupe Snapchat ouvert à son nom (..... .plancul). Et là, tout a recommencé. Mais Marion, plus forte et plus en confiance, nous en a parlé (après plusieurs semaines quand même). Elle n’en pouvait plus d’évoluer dans les couloirs sous les remarques d’écoliers qu’elle ne connaissait même pas qui se demandaient si c’était elle le groupe Snapchat.

 Nous avons de suite cherché conseil sur le net et nous vous avons trouvé (Merci !!!!).

Suivant vos conseils nous avons pris contact, malgré les protestations de notre fille, avec sa nouvelle prof de classe qui nous a avoué que rien ne pourrait être fait de leur côté. Il fallait passer par la case « dépôt de plainte » . C’est ce que nous avons fait le 31 janvier de cette année. 

Par un heureux concours de circonstance, peu de temps après, une info sur le harcèlement a été donnée à son collège. Témoignages et films ont été passés. Le jour même, la nouvelle harceleuse de Marion est venue s’excuser de ce qu’elle lui avait fait subir. Elle n’avait pas conscience de ses gestes ni de ses paroles.

 Après le dépôt de plainte, nous avons aussi fait les démarches pour convoquer le garçon qui la harcelait depuis plus d’un an (son comportement avait diminué mais non cessé). Nous l’avons vu avec sa mère, la doyenne et sa prof. Lui non plus ne comprenait pas que ce qu’il faisait pouvait être aussi destructeur pour l’autre. La conversation a été cordiale et sereine. Nous lui avons exposé le mal être de Marion en lui expliquant tout ce qu’elle éprouvait quand il agissait de la sorte. Il a de suite cessé son harcèlement et ils ont même discuté un peu ensemble en fin d’année scolaire 2019.

En juin, nous avons pris contact avec la police afin de connaître l’état d’avancement de l’enquête.

Il semblerait que l’enquête ait aboutit. L’auteur a été découvert et nous attendons des nouvelles du juge de paix.

 Depuis début août, Marion a commencé son apprentissage et essaie de mettre tout ça derrière elle. Elle craint quand même toujours la confrontation avec les jeunes de son âge. Et se demande, si avec ses nouveaux collègues de cours, ce groupe Snapchat ne va pas refaire surface. Car cela est très très très dur de faire effacer un groupe sur ces plateformes dites sociales !! C’est un très long combat.

 Au mois d’avril (il me semble) Marion a tenu à être présente à la conférence sur le harcèlement scolaire qui s’est tenue à Aigle avec vous. Jamais nous n’aurions pensé croiser autant de monde. Et cela lui fait énormément de bien. Elle a pris conscience de l’ampleur du sujet. Quand son témoignage a été lu et qu’elle a entendu les réactions du public (outré, murmures, mots pris au vol...), elle a réalisé encore un peu plus que ce qu’elle a vécu n’est pas normal. Ses parents le lui ont dit, sa famille aussi, mais le fait que toutes ces personnes le lui disent dans la sécurité de l’anonymat a été pour elle une libération. Elle a pleuré en rentrant, elle a beaucoup extériorisé. Cela lui a fait comme une thérapie.

 Un énorme merci à vous. Vous avez sauvé notre fille ! »

 

En plus :
Le cyberharcèlement cf. Prévention suisse de la criminalité :
https://www.skppsc.ch/fr/sujets/internet/cyberharcelement/ 

Commentaires





Jakub
09.06.2019 18:21

So there is no real way to address the problems withing school because teachers are holly cows an will not even bother?
...
Nos adresses préférées

> Genève - Nyon - Lausanne

Accompagnement scolaire personnalisé - Educoaching

Educoaching c'est:
Cours de maths, cours d'anglais, apprentissage de la lecture... Soutien et appui scolaire toutes matières. Préparation aux ECR.
Coaching scolaire et cours apprendre à apprendre.

Classes ressources: structure éducative pour élèves en grandes difficultés, ayant terminé leur scolarité sans atteindre, ou ayant atteint avec de grandes difficultés, la fin du premier cycle secondaire (11ème HarmoS), et se retrouvant en situation d'échec.

> Genève

Accompagnement Thérapeutique pour enfants et adolescents

Prise en charge psychologique des enfants et des adolescents dans le cadre de leur scolarité ou en dehors de leur scolarité, ainsi que des jeunes non scolarisés, (déscolarisation, rupture ou phobie scolaire), des personnes atteintes dans leur santé mentale, des jeunes ayant terminé leur scolarité obligatoire et démotivés.
Conseiller en éducation

> Lausanne

Aide, Coaching et soutien scolaire - IPCoaching

Cours de maths, français, anglais, allemand... pour enfants et adolescents à Lausanne de la 1P au gymnase.
Cours dispensés par des enseignants.
Appuis et soutien scolaire. Révisions pour les examens
Accompagnement aux devoirs. Cours apprendre à apprendre
Médiatrice scolaire et praticienne PNL certifiée.

> Lausanne

Anne Jeger- Psychologue FSP/AVP
Aide en ligne - Consultation en cabinet

"Aucun homme ne peut rien vous révéler sinon ce qui repose déjà à demi endormi dans l'aube de votre connaissance..."
Khalil Gibran

> Lausanne

ASPEDAH

Trouble d’attention/ hyperactivité TDAH
Un enfant qui fonctionne différemment…
Une attention qui fait défaut…
Une hyperactivé prononcée dans le quotidien…
Que faire? Quelles aides? Qui peut vous accompagner?
Votre enfant vous semble différent? d'innombrables questions se posent?
Notre permanence peut vous éclairer sur vos questionnements concernant votre enfant. N’hésitez plus..

Par téléphone au 021 703 24 20 du lundi au jeudi, selon horaires affichés sur notre site




Projet 7 Harmos
Après de nombreuses années à conseiller des parents avec des enfants concernés par le TDAH, nous sommes arrivés à la conclusion de l’importance d’amener des outils aux parents et enfants dans le cadre d’une année scolaire complète par un appui scolaire et social.
Ce passage à l’année 7Harmos est un moment charnière pour les enfants, avec plus de matières et de changements.
Ces outils permettent d'accompagner tous les intervenants vers une connaissance des difficultés et des atouts qu’un enfant TDAH possède et qui ne demande qu’à éclore.
Grâce à cet appui sur la durée, nous nous sommes aperçus que les acquis appris pendant l’année les ont amenés à prendre confiance en leurs capacités et compétences tant scolaires que sociales.

> Yverdon-les-Bains

Association Suisse pour les Enfants à Haut Potentiel - ASEHP

ASEHP, Distribution d'informations auprès des organes concernés par l'éducation.
Organisation de rencontres entre enfants précoces dans le cadre d'activités extra-scolaires.
Rencontres entre parents.

> Chavannes-près-Renens

Atelier Chocolat bleu - Art-thérapie

Art-thérapie avec des enfants, des ados et des adultes.
Séances individuelles et groupales.
Médiation plastique et visuelle (beaux-arts) et méthodes d'action.
Espace de thérapie et de développement personnel.

> Lausanne

Brigade des Moeurs, 021 315 15 15

La brigade des Mœurs s'occupe de ce qui touche à l'intégrité sexuelle.

Horaires: 24h/24 pour les victimes de moeurs.
Urgences par tél. 117

Les inspecteurs-trices spécialisé-e-s de la brigade des Mœurs traitent des infractions en relation avec:

- l'intégrité sexuelle (viol, contrainte sexuelle, pédophilie, exhibitionnisme, pornographie, etc.);
- la maltraitance sur les mineurs (violences physiques et psychologiques);
- les cas graves de violence domestique (lésions corporelles graves, tentative d'homicide, notion d'abus sexuel au sein du couple, etc.);
- la prostitution (prostituées clandestines, contrôles de salons de massages, traite d'êtres humains, etc.).

Exclusivement de la compétence de la ville de Lausanne

> Lausanne

Bureau Information Femmes - BIF

Lieu d'Ecoute, de renseignements et d'orientation. A la disposition des femmes et des hommes. Vous avez des soucis, besoin de renseignements et d'orientation, nous vous accueillons sans rendez-vous, gratuitement et en toute confidentialité.
Un bureau pour toutes les informations pour les femmes!

> Lausanne

Cécile Vuillemin - Psychologue FSP
Cabinet Mots pour Maux

Psychologue FSP/ASPEA spécialisée, je propose un soutien psychologique pour les enfants, les adolescent.e.s et les jeunes adultes ainsi que du coaching parental. J’anime aussi des ateliers d’écriture à destination des jeunes.
Bilan psychologique - Bilan émotionnel et affectif.
Accompagnement psychologique lors de handicap. Accompagnement de l'enfant et/ou du-des parents.

> Aigle

Centre LAVI - Fondation PROFA - Consultation pour victimes d'infraction - Aigle

Le centre LAVI d'Aigle offre une aide aux personnes suisses et migrantes, même sans permis de séjour valable (possibilité de travailler avec des interprètes):

> Ecoute et soutien.
> Prestations financières à l’intention des personnes reconnues comme victimes au sens de la LAVI (hébergement d’urgence, premières consultations juridiques et/ou psychologiques, changement de serrure, etc.).
> Accompagnement dans les démarches juridiques et administratives liées aux infractions (déclaration aux assurances, etc.).
> Informations sur la procédure pénale et sur les droits spécifiques des victimes LAVI.
> En cas de procédure pénale, accompagnement auprès de la police et de la justice.
> Orientation vers les services spécialisés.
> Confidentialité absolue. Anonymat possible.
> Les prestations du centre sont gratuites.

Prise de rendez-vous
Du lundi au vendredi
09h00 – 12h00
14h00 – 17h00

Horaires de consultation
Sur rendez-vous uniquement du lundi au vendredi

> Lausanne

Centre LAVI - Fondation PROFA - Consultation pour victimes d'infraction - Lausanne

Le centre LAVI de Lausanne offre une aide aux personnes suisses et migrantes, même sans permis de séjour valable (possibilité de travailler avec des interprètes).

Ecoute et soutien.

Prestations financières à l’intention des personnes reconnues comme victimes au sens de la LAVI (hébergement d’urgence, premières consultations juridiques et/ou psychologiques, changement de serrure, etc.).

Accompagnement dans les démarches juridiques et administratives liées aux infractions (déclaration aux assurances, etc.).

Informations sur la procédure pénale et sur les droits spécifiques des victimes LAVI.

En cas de procédure pénale, accompagnement auprès de la police et de la justice.

Orientation vers les services spécialisés.

Confidentialité absolue. Anonymat possible.

Les prestations du centre sont gratuites.

Prise de rendez-vous
Du lundi au vendredi
09h00 – 12h00
14h00 – 17h00

Horaires de consultation
Sur rendez-vous
uniquement
du lundi au vendredi

> Lausanne

Centre Prévention de l’Ale

Le Centre Prévention de l’Ale s'adresse à toute personne majeure ayant recours à des comportements agressifs ou violents au sein du couple ou de la famille.
L'entretien d'accueil est gratuit.

> Lausanne

Cogito, Cours d'allemand, cours de maths,français, allemand...

Cours d'allemand, cours de maths, cours de comptabilité. Coaching et accompagnement scolaire et universitaire. A Lausanne.
Appuis et semaines intensives de révision pendant les vacances.
Possibilité de cours en école ou à domicile

> Genève

École artistique Jacot

Etudes secondaires - Baccalauréat - Maturité
Cours de musique extra-scolaires dès 4 ans, avec chant et théâtre
Stages d'été Musique & Cirque


Cursus « arts-études » - Bac français et Bac TMD - Maturité suisse
Diplômes (formations sur 2 ans ou plus) - Classes à petits effectifs

> Lausanne

Ecole Ceruleum SA

Ceruleum est une école d'Arts Visuels proposant divers cours et formations artistiques pour jeunes.
Cours de dessin pour enfant - cours de dessin pour adolescents - cours d'illustration - cours de BD
Stages de vacances: dessin, illustration, personnages de BD...

> Cours à Genève - Lausanne - Givrins - Nyon

École d'Éveil Philosophique
Enfants et Adolescents 6-21 ans

Témoignage de J. S., Vaud : ".. Je recommande cette école à tous les parents se trouvant démunis avec leurs enfants. Après des années d'isolement, de harcèlement et d'échec scolaire, notre fille a repris goût à la vie grâce à des techniques pratiques et efficaces enseignées avec tant d'amour.."

> Etoy

Ecole Germaine de Staël

Une école privée pour enfants et adolescents à haut potentiel, dès 4 ans et jusqu'à la maturité. Une pédagogie - Pédagogie EGDS - spécifiquement créée pour les élèves à haut potentiel, en tenant compte de toutes leurs spécificités.

C'est aussi une After & Extra school dès 16h tous les jours, pour ceux qui ont besoin d'un soutien spécifique ou de coaching scolaire. Cours de maths - langues et français

> Nyon

Ecole Moser Nyon
Une démarche centrée sur la personnalisation scolaire

Enseignement bilingue, primaire et secondaire de 8 à 20 ans. Français - Allemand - Anglais.

> Lausanne

Ecole Roche SA

Maturité suisse
Programmes adaptés aux activités sportives ou artistiques
Préparation aux examens (passerelle...)
Ecole Roche, une école privée suisse, vivante et différente, en plein coeur de Lausanne

> Lausanne

Ecole Vinet

ENSEIGNEMENT OBLIGATOIRE: Classe 7P-8P / Classes de 9e à 11e
ENSEIGNEMENT POST-OBLIGATOIRE: 1re année d'École de Culture Générale / Classe Préapprentissage

> Lausanne, Montreux et Yverdon

FuturPlus Sàrl: appuis, formation et orientation scolaire et professionnelle

Cours de mathématiques, cours d'allemand, cours d'anglais... Appuis et coaching scolaire toutes matières, Camps sport-étude - Passage privé-public - Soutien collectif et individuel/gymnase/école/apprentissage

Année de transition vers l’apprentissage: ApprentisPlus
Année de transition entrée au gymnase: GymnasePlus
Formations sur mesure pour adultes
Cabinet d'orientation professionnelle

> Lausanne

Judo, Self-défense et Armes traditionnelles japonaises Bodaïshinkan Ryu (BDSK) - Lausanne

Ecole de judo pour enfant dès 5 ans.
Ecole de Judo Bodaïshinkan Ryu (BDSK) Affiliée à la Fédération Suisse de Judo
Ecole d'Armes traditionnelles japonaises BDSK
Ecole de self-défense
Cours d'armes traditionnelles japonaises: sabre, sabre en bois, bâton, nunchaku.
Cours de judo pour adultes, adolescents et enfants dès 5 ans Lausanne

> Genève - Vaud

Key English School - Cours, camps et ateliers d'anglais enfants (3 à 15 ans)

Cours, camps, ateliers en anglais pour enfants (3 à 15 ans)
Cours d’anglais pour enfants dans la région genevoise et vaudoise durant l’année scolaire et pendant les vacances.
Camps d’anglais pendant les vacances scolaires.
Ateliers à thème : Halloween, Noël, Pâques… Leçons privées pour francophone et anglophone.
Nouveau! Séjours linguistiques en Angleterre

> Etoy

La Tête en l'Air: gym, yoga, arts martiaux, cirque, danse, cours parent-enfant, yoga aérien...

La Tête en l’Air propose des cours de danse - Gym - Yoga aérien et cirque aérien parent-enfant - Capoeira - Karaté - Hapkido - Comédie Musicale - Self-defense - Yoga - Renforcement musculaire - Stretching - Pilates - Méditation - Sophrologie -

La Tête en l’Air propose des cours parents-enfants:Cours de yoga avec Bébé, karaté avec votre enfant...

Cours pour tous les âges, tous les jours de la semaine, stages le week-end et durant les vacances scolaires… à 5 minutes à pied de la gare d’Etoy dans un tout nouveau bâtiment culturel dédié aux artistes et artisans de la Région (Salles de spectacle, studio d’enregistrement, food trucks…)
Anniversaires pour enfants

> Lausanne

Les dauphins rieurs

Plusieurs ateliers de durée différente sont organisés durant la semaine pour apprendre l'anglais par des jeux, des chansons et autres activités ludiques.
Des journées découverte à l'extérieur, pour partir à l'aventure et explorer la langue anglaise de façon originale sont planifiées ponctuellement selon les saisons.
Un service Nanny et des animations d'anniversaire sont également disponibles à la demande, tout en anglais. Les anniversaires peuvent être aussi animés en français selon la langue des enfants invités.
Pour les enfants de 0 a 10 ans (selon les activités)

> Fiez

Montessori Romandie

Association d’entraide pour les familles et professionnels qui pratiquent l’approche Montessori au quotidien.

Les ateliers Montessori. Les rencontres parent-enfant. Les sorties en famille. Les petites sorties. Les cafés des parents.

> Lausanne

Police de Sûreté - Police cantonale vaudoise - 021 644 44 44

La police cantonale a pour mission générale d'assurer, dans les limites de la loi, le maintien de la sécurité et de l'ordre public.

En outre, elle :
- exerce la police judiciaire
- agit sur l'ensemble du territoire cantonal
- assure, en collaboration avec les polices municipales, la prévention criminelle dans la mesure de ses moyens et dans les limites de la loi.
- brigade des mineurs et des mœurs pour le Canton de Vaud, hors Lausanne

Urgences. 24h/24.

A lire
Voir également
Nos partenaires