Migraine - Chirurgie de la migraine, un espoir pour ceux qui en souffrent

Dans cette rubrique

Migraine - Chirurgie de la migraine, un espoir pour ceux qui en souffrent

Notre expert

La chirurgie de la migraine, un espoir pour ceux qui en souffrent

Interview avec les Drs. Pietramaggiori et Scherer,
spécialistes dans le domaine de la chirurgie de la migraine
à la Clinique de La Source à Lausanne

La migraine est un phénomène qui existe depuis bien longtemps, puisqu’Hippocrate la décrivait déjà.
Si on ne sait toujours pas d’où elle vient, malgré les nombreuses études sur le sujet pour tenter de comprendre pourquoi et à quel moment elle démarre, on peut cependant noter qu’il y aurait plusieurs facteurs qui entreraient en jeu pour déclencher une attaque.
Des facteurs hormonaux, génétiques et familiaux, des facteurs climatiques avec le vent par exemple, un choc, le stress et la fatigue auraient un effet aggravant ainsi que certaines nourritures comme le chocolat, le fromage, le sucre et l’alcool…

Une douleur handicapante pour tous, enfants et adultes

La migraine provoque une douleur, très intense (elle peut aller jusqu’à 8-10 sur une échelle de 1 à 10) et se manifeste par de fortes attaques de céphalée, chez les enfants, les jeunes et les adultes.
Handicapant la vie de tous les jours, elle est différente des maux de tête, entraînant de fortes douleurs invalidantes pouvant durer jusqu’à plusieurs jours, pendant lesquelles celui qui en souffre ne peut aller travailler, ne peut s’occuper de ses enfants, ne peut aller à l’école, car les jeunes et les enfants sont également touchés…
Paradoxalement, les femmes sont plus nombreuses à être atteintes par ce trouble (3 femmes pour 1 homme) qui peut se réduire ou augmenter lors de la grossesse.
Différents symptômes sont associés à la migraine: des nausées, des vomissements, des difficultés à parler, à s’exprimer, des troubles de la concentration, des troubles visuels.

Les traitements médicamenteux proposés

Bien qu’on estime à plus de 10% le taux de la population adulte qui en souffre, les traitements actuellement proposés ne sont pas efficaces pour tous les patients et les effets secondaires peuvent être lourdes et difficiles à supporter, surtout pour les personnes actives ou pour les enfants.

  • Les traitements d’attaque (Triptans et Ergotamines): sous forme de comprimés, injections ou spray nasal, sont les seuls médicaments anti-migraineux qui peuvent être efficaces pour stopper une crise.  Les patients peuvent souffrir d’effets secondaires tel que vertiges, somnolence, fatigue, sécheresse de bouche, sensation de chaleur ou, inversement, fourmillements, sueurs froides, allant jusqu’à des risques cardiaques ou cérébraux. De plus, si le traitement est suivi à long terme et la prise de ces médicaments est trop rapproché, les patients pourrons alors souffrir de céphalée médicamenteuse (induites par les médicaments eux-mêmes).
  • Les traitements de fond : (beta bloquants, anti épileptiques et anti dépresseurs) : ce sont des médicaments développés pour d’autres maladies (problèmes cardiaques, épilepsie et dépression) qui sont à prendre sur le long terme et peuvent réduire la charge globale d’une maladie au quotidien (par exemple diminution de l’intensité et de la fréquence des crises). Les effets secondaires sont aussi lourds - fatigue persistante, prise de poids, vertiges, etc.

  • Nouvelle approche thérapeutique : les anticorps monoclonales.
    Il ne s’agit pas d’un vaccin, mais d’un anticorps contre une molécule qui s’exprime pendant les crises des douleurs.
    Malgré le fait qu’il y a très peu de recul actuellement pour pouvoir en parler, il s’agit d’une approche similaire aux traitements de fond qui donne un peu d’espoir aux patients réfractaires aux traitements susmentionnés.
    De la même façon que précédemment, ce traitement ne soigne pas cette maladie mystérieuse, mais apporte un soulagement puisque les attaques de migraine et la douleur s’atténuent un peu. 

  • La toxine botulique : Les injection de botox peuvent soulager les migraines d’une partie des patients et représenter une alternative thérapeutique pour les patients qui ne supportent pas de médicaments ou qui en prennent trop.

  • Traitements naturels : plusieurs substances naturelles ont une efficacité prouvée par des essais cliniques contre les migraines. Ces substances incluent le magnésium, la riboflavine, le feverflew. Ces substances peuvent être considérés comme première approche acceptable surtout chez les enfants.

La chirurgie de la migraine

"Cette approche novatrice en Suisse est très efficace pour les patients de tout âge chez qui les migraines ne sont pas sous contrôle avec les approches standard", explique la Dre Scherer, spécialiste dans ce domaine exerçant à la Clinique de La Source à Lausanne.

"La chirurgie de la migraine est efficace selon les études pour 85% des patients, mais il faut être un bon candidat. C’est la raison pour laquelle on effectue des tests diagnostiques et thérapeutiques (comme infiltrations de cortisone et botox) chez les patients avant de procéder avec la chirurgie", soutient le Dr Pietramaggiori, qui exerce également à la Clinique de La Source à Lausanne.

La migraine chez l’enfant

Un enfant peut souffrir de migraine depuis son plus jeune âge, ce qui rend le diagnostic difficile. D'autant plus que ces migraines peuvent progressivement augmenter en intensité et fréquence avec l’âge. Le corps médical est le plus souvent démuni face à cette souffrance.
En effet, les médicaments existants sur le marché ont de lourds effets secondaires pour un enfant qui a besoin de toutes ses capacité physiques et intellectuelles pour se développer.

 

 Les migraines chez Basile

Témoignage de Basile, adolescent
La migraine s’est manifestée dès mes 12-14 ans, avec des attaques régulières chaque 2 semaines. Des attaques fortes, qui se passaient le plus souvent la nuit, et qui augmentaient en douleur et en intensité chaque année, «ce qui m’a beaucoup handicapé à l’école et pour mon apprentissage, car avec la douleur, je ne pouvais aller en cours. En conséquence, mes notes étaient en baisse et je ne pouvais suivre mon apprentissage correctement. »
«Je prenais beaucoup de médicaments avec de gros effets secondaires, j’étais fatigué, je n’avais pas le moral, le médecin me faisait tester de nombreux médicaments pour tenter de trouver celui qui me soulagerait le plus. »

La chirurgie de la migraine, à certaines conditions

Et pourtant, il existe bien une solution à toute cette douleur et cette souffrance dont parlent les patients atteints par la migraine. Paradoxalement cette solution est très peu proposée en lieu et place de médicaments et d’autres solutions certes moins invasives, mais aussi souvent moins efficaces.
Pourtant, la chirurgie de la migraine, une opération légère qui peut se faire en ambulatoire, existe depuis environ 20 ans et plusieurs milliers de patients ont déjà été traités avec de bons résultats.
Son objectif est de soulager la douleur.
C’est une chirurgie peu invasive puisque chirurgien ne coupe rien, n’enlève rien. Il s’agit juste d’effectuer une décompression sur les nerfs et les vaisseaux sous la peau, autour de la tête, responsables des douleurs pendant les crises de ces migraines.
Résultat de cette opération, 85% des patients ont un résultat positif permanent, ce qui signifie à une diminution (d’au moins la moitié) de la fréquence, de l’intensité et de la durée des crises.

Les conditions nécessaires pour pouvoir bénéficier de cette chirurgie sont de répondre positivement (temporaire réduction de la fréquence et intensité de la douleur) aux tests effectués par le spécialiste, dit la Dre Scherer.  
Lorsque le patient consulte, il a déjà essayé de nombreuses possibilités, de la moins invasive à la plus contraignante, comme la prise de nombreux médicaments mais sans résultat probant. Le plus souvent, le patient est à bout et connaît très bien sa douleur, les attaques de migraine dont il souffre, leur durée…. Il va donc subir une batterie de tests spécifiques destinés à ce que l’équipe médicale vérifie que sa douleur s’exprime par les nerfs incriminés. 

Les jeunes peuvent être également opérés. 

Basile a eu la chance d’entendre parler de cette opération par une amie de la famille. Son médecin ne lui en avait pas parlé.
Pour lui cette opération est un vrai succès puisqu’il n’a plus aucune douleur, et bénéficie d’un suivi très léger.
Il n’a eu aucun effet secondaire, n’a qu’une toute petite cicatrice à la tête, recouverte pas ses cheveux et profite de la vie !

Basile et la migraine

Commentaires





Nos adresses préférées

> Lausanne

Clinique de La Source

La Clinique de La Source, située au centre de Lausanne dans un cadre verdoyant, est, avec plus de 150 lits, le premier établissement privé de soins aigus pluridisciplinaires (Chirurgie – Médecine – Maternité) de la région.
Très attachée à son indépendance, la Clinique, fondée en 1891, est la propriété de la Fondation La Source, institution privée à but non lucratif qui chapeaute également l'Institut et Haute Ecole de la Santé La Source (HES-SO).
En constante évolution pour s’adapter aux besoins des patients et aux dernières innovations technologiques, la Clinique met un point d’honneur à perpétuer ses traditions d’accueil et de qualité des soins qui l’obligent à se dépasser dans tous les domaines.

Autres adresses
A lire
Voir également
Nos partenaires