Cancer du col de l'utérus: infection et prévention

Notre expert
Cancer du col de l'utérus: infection et prévention
cancer du col de l'utérus Qu'est-ce que le cancer du col de l'utérus?

Le cancer du col de l'utérus se développe à partir de cellules de la muqueuse du col dont certaines, infectées par le virus HPV, deviennent cancéreuses. Elles prolifèrent d'abord à la base de la muqueuse, puis jusqu'en surface où elles sont observables (le test de frottis du col les met en évidence).

Contamination

Le principal mode de contamination est la voie sexuelle, lors d'un rapport, avec contact des muqueuses, mais aussi sur la peau. Même si les femmes et leurs partenaires prennent toutes les précautions requises, le 70% d'entre elles seront infectées, et 6 femmes sur 100 développeront des lésions cancéreuses.

Au total 1 femme sur 100 développe un cancer du col à cause du HPV.

   

Il n'y a quasiment pas d'autres causes au cancer du col de l'utérus:  les virus du groupe HPV sont responsables de 99,7% de ces cancers. La plupart des infections se passent sans que l'on s'en aperçoive: on ne peut donc pas savoir si on est contagieux(se) après des rapports sexuels.

           

Comment évolue ce cancer?

Non traitées, ces cellules cancéreuses envahissent les tissus contigus et se disséminent par les voies lymphatiques. Elles atteignent les uretères (sténoses), provoquent une insuffisance rénale ou une urémie, mais peuvent aussi atteindre plus tard par le sang, le foie, les poumons et la colonne vertébrale.

     

Peut-on guérir d'un pré-cancer ou d'un cancer du col de l'utérus?

Il n'y a pas de traitement médicamenteux capable de détruire les cellules cancéreuses de la muqueuse. Si ces cellules sont détectées à temps, un traitement chirurgical ou par laser peut être efficace. Mais la seule prévention efficace est la vaccination.

    

Prévention: Le frottis, une méthode simple de dépistage du cancer du col de l'utérus : posez vos questions ! Toutes les femmes, même la génération des jeunes filles vaccinées contre le papillomavirus, peuvent développer un cancer du col de l'utérus. La Ligue contre le cancer recommande donc un dépistage régulier par frottis.

   

Des questions? 

Une gynécologue répond en ligne aux questions du public sous http://www.forumcancer.ch/
 

Prévention du cancer du col de l'utérus.

http://www.liguecancer.ch/fr/prevention/prevention_de_diverses_maladies_cancereuses/cancer_du_col_de_luterus_n/

    

Quel est l'interval de temps entre l'infection et l'apparition d'une lésion cancéreuse?

Il n'y a pas de traitement médicamenteux capable de détruire les cellules cancéreuses de la muqueuse. Si ces cellules sont détectées à temps, un traitement chirurgical ou par laser peut être efficace. Mais la seule prévention efficace est la vaccination.

   

Quel est l'interval de temps entre l'infection et l'apparition d'une lésion cancéreuse?

Les cancers surviennent 2 à 5 ans au minimum après la contamination, mais parfois plusieurs dizaines d'années plus tard. La moitié des cas apparaît avant 50 ans.

    

Quelle est l'importance du cancer du col de l'utérus? Qui est atteint?

Dans le monde le cancer du col de l'utérus est la 2ème cause de cancer de la femme actuellement. Chaque année en Suisse plus de 5'000 femmes sont confrontées à un diagnostic de pré-cancer du col de l'utérus et doivent subir des examens et/ou une intervention chirurgicale. Chaque année en Suisse environ 320 femmes ont un cancer du col de l'utérus et une centaine en décède, malgré les programmes de dépistage et les traitements.

    

Dans le monde le cancer du col de l'utérus est la 2ème cause de cancer de la femme actuellement. Chaque année en Suisse plus de 5'000 femmes sont confrontées à un diagnostic de pré-cancer du col de l'utérus et doivent subir des examens et/ou une intervention chirurgicale. Chaque année en Suisse environ 320 femmes ont un cancer du col de l'utérus et une centaine en décède, malgré les programmes de dépistage et les traitements.

   

Depuis la généralisation des examens de dépistage en Suisse, dans les années 70, le nombre de cas du cancer du col de l'utérus a diminué de 20% (de 440 à 320 cas par an). Cela a surtout été le cas pour des femmes de plus de 50 ans, mais reste élevé avant cet âge. Comme le vaccin protège seulement à 75%, il restera recommandé de faire des contrôles gynécologiques de dépistages tous les 3 ans.

Commentaires





Nos adresses préférées

> Paudex

Centre de santé de l'enfant

FMH Pédiatrie.
Spéc hémato-oncologie pédiatrique
Formation supplémentaire ultrason pédiatrique &
Ultrason de la hanche chez le nouveau-né

Cabinet de pédiatrie générale et urgences pédiatriques.

Autres adresses
A lire
Nos partenaires