Orthodontie: porter un appareil à l'adolescence

Notre expert
Dr. Giuseppe Mercuri

Question concernant l'orthodontie en ligne ► Le Dr. Giuseppe Mercuri, notre partenaire Médecin-dentiste / Spécialiste en orthodontie, répond gracieusement à toutes les questions que vous vous posez concernant la dentisterie et l'orthodontie de votre famille :
Ecrivez-lui ici: info@mercuriorthodontie.ch
Orthodontie: porter un appareil à l'adolescence

Sourire d’enfer
Entre nécessité et souci de paraître, les ados n’ont plus honte de montrer leur appareil dentaire, ce soin dentaire et orthodontiste très tendance!
Ah, les années collège et ces sourires gênés où l’on osait à peine ouvrir la bouche… Porté entretemps par des stars comme Madonna, Beyoncé ou Joey Starr, il est devenu à la mode. Désormais, filles et garçons arborent sans complexe cet accessoire tendance.

Pour les parents, l’appareillage métallique répond à plusieurs préoccupations et ils y ont de plus en plus recours. « C’est un phénomène motivé à la fois par l’aspect esthétique et fonctionnel, explique Michael Lacroix, orthodontiste pédiatrique, à Renens. Et les parents sont très attentifs à l’apparence aujourd’hui. »

Sur internet, sur les réseaux sociaux, sur un CV, un sourire parfait n’est-il pas notre meilleur ambassadeur ?
C’est vers 12-13 ans que les bagues fleurissent sur les dents disgracieuses ou mal rangées. « Les dents sont soit trop grosses ou les mâchoires pas assez développées, précise M.Lacroix. Et un mauvais positionnement entraîne des problèmes de respiration. » Un traitement précoce peut éviter d’éventuelles complications d’ordre oto-rhino-laryngologique.


La vie à belles dents
Collées sur la face externe des dents, les bagues sont reliées entre elles par un fil en métal dont le serrage progressif permet d’ajuster l’alignement. L’adolescent porte son appareil dentaire en moyenne deux ans, le temps que les dents se redressent. « Plus d’un jeune sur deux a besoin de soins orthodontistes, constate M.Lacroix. Pour autant, les résultats ne sont pas garantis et pas toujours satisfaisants. Il est conseillé de s’y prendre le plus tôt possible. »

Dès 3 ans, un ostéopathe, un dentiste saura repérer des dysfonctionnements squelettiques, des mâchoires qui ferment mal. Les parents eux, peuvent surveiller que rien ne perturbe les voies respiratoires, la déglutition ou la mastication chez leur enfant. Parce que l’homme moderne ne dévore plus la viande à pleines dents comme l’homme de Cro-Magnon, qu’il se nourrit d’aliments industriels sans consistance, sa bouche n’est plus assez musclée et sa mâchoire a rétréci.

Chez les petits, d’autres habitudes peuvent avoir des incidences sur la dentition. « La sucette déforme la mâchoire et agrandit le trou entre les dents, observe M.Lacroix. En immobilisant le bas de la bouche, elle empêche aussi l’enfant d’exprimer ses émotions qui passent par le visage à cet âge-là. » Qu’il s’agisse de bagues classiques, de broches linguales ou de gouttières transparentes, un appareil doit inciter l’ado à observer une bonne hygiène bucco-dentaire, à se laver régulièrement les dents, à éviter le tabac et les produits trop sucrés.


François Jeand’Heur

Nos adresses préférées

> Ecublens

Dr. Giuseppe Mercuri

Médecin-dentiste / Spécialiste en orthodontie (I) à Ecublens
Membre SSO - SVMD
Médecin-dentiste conseil adjoint chargé de l'Administration Cantonale Vaudoise
Créateur de sourires!


A lire
Nos partenaires