Fermer

Ma commande

Votre panier contient les articles suivants :
Prix en franc Suisse
Votre panier est vide
Vider le panierVider le panier Commander

Remède de famille: Abcès, furoncles, panaris

Remède de familleABCES, FURONCLES, PANARIS

Notre organisme dispose de plusieurs mécanismes capables de combattre les agents infectieux qui s'y sont infiltrés à travers la peau. Certains globules blancs ont comme tâche d'intercepter les bactéries directement à l'endroit de leur invasion, de les neutraliser et de les détruire. Cette lutte de défense se signale par une inflammation locale, une rougeur, un gonflement, un échauffement exagéré, des douleurs, parfois par une formation de pus. L'image typique d'une telle infection est l'abcès ou le furoncle que l'on peut traiter avec des remèdes de famille
   

Un abcès ou un furoncle se forme par la refonte de tissusnécrosés dans le foyer d'infection. Il se produit un foyer délimité de pus qu'entourent les signes d'inflammation susmentionnés. L'abcès est "mûr" lorsque le pus se liquéfie et que la peau qui le recouvre devient si fine qu'elle finit par éclater spontanément ou qu'elle s'ouvre après une petite incision. Avec l'écoulement du pus, le processus maladif a dépassé son paroxysme, la plaie peut guérir.
  
Les abcès dans la région des ongles sont appelés "panaris". Dans ce cas, les douleurs sont particulièrement intensesà cause du peu de place et de la pression sur les nerfs très nombreux et trèssensibles à l'extrémité des doigts.

Si le mécanisme de défense de l'organisme est vaincu, les bactéries peuvent s'infiltrer dans les vaisseaux sanguins et s'y multiplier en provoquant la dangereuse image de la septicémie ou "état infectieux généralisé "accompagné de frissons très typiques, d'une sensation de malaise grave et souvent d'abattement. Les signaux d'alerte d'une septicémie menaçante sont les traînées rouges et douloureuses (inflammation des vaisseaux lymphatiques) aux bras aux jambes et le gonflement des "ganglions" (ganglions lymphatiques) aucreux des aisselles, sur le côté du cou ou dans la région inguinale. Lorsqu'on soupçonne une septicémie ou un empoisonnement du sang, il faut de toute urgence appeler le médecin qui ordonnera un traitement aux antibiotiques.



Mesures à prendre
Mettre au repos la partie du corps concernée et appliquer des compresses chaudes pour faire mûrir, c'est-à-dire pour accélérer la fluidification du foyer de l'abcès. S'il se forme au centre une petite bosse molle (bourbillon) que l'on peut enfoncer comme un bouton en caoutchouc et sous laquelle on peut déceler du pus jaunâtre, on peut inciser la peau avec une lame bien aiguisée (couteau, lame de rasoir). La peau est souvent insensible à cet endroit et il faut très peu pour évacuer le pus. Le pus qui s'écoule est infectieux, il faut donc veiller à ne pas le mettre en contact avec d'autres plaies ou orifices naturels du patient ou de l'aide soignant. Si suite à cette opération, on ne constate pas très vite une amélioration ou la guérison, il faut consulter un médecin.

 

Prévenir

  • Attention!  Le furoncle du visage doit en outre être traité aux antibiotiques, il ne faut pas le presser

Remèdes de grand-mère et mesures à prendre

  • Compresses chaudes, appliquer par ex. des petits sacs de graines de lin
  • Appliquer une pommade à base de mauve
  • En cas de panaris: tremper le doigt ou le doigt de pied dans une solution de mauve, dans de l'eau avec du savon liquide ou du lait aussi chaud que possible

 

Partager cet article

Commentaires

Ajouter un commentaire