Fermer

Ma commande

Votre panier contient les articles suivants :
Prix en franc Suisse
Votre panier est vide
Vider le panierVider le panier Commander

Papa mode d'emploi

Reconnaissance en paternité - Nom de famille - Test ADN

Déclaration de naissanceReconnaissance en paternité.

Elle peut avoir lieu avant (reconnaissance prénatale) ou après la naissance de l'enfant, à l'office d'état civil.

Avantages pour l'enfant que le papa le reconnaisse avant la naissance:

- si le père décède, son descendant a droit à un héritage (En cas de décès du père avant la naissance).

- si les parents se séparent, l'enfant a tout de même droit à des frais d'entretien.

 

Les enfants, nés de parents mariés ou non, ont tous le même statut, les mêmes droits et bénéficient de la même protection.

Selon les situations particulières, différentes démarches doivent être entreprises:

" Parents célibataires. Un guide face à la Loi ", 48 pages format C5, Fr. 18.--.
CSP, Beau-Séjour 28, 1003 Lausanne, 021 560 60 60  et  Profa, Georgette 1, 1003 Lausanne, 021 312 25 93.
Ce guide doit être EXCLUSIVEMENT commandé au CSP
 

 

Pour une reconnaissance en paternité postnatale (enfant déjà né):

  • déclaration auprès de l’office de l’état civil du lieu de domicile ou d’origine du père ou de la mère (ou au lieu de naissance de l’enfant) ;
  • un acte de naissance datant de moins d’un mois plus tous les papiers officiels (Etat civil...)
  • un jugement dans le cadre d’une action en paternité ;
  • une disposition de dernière volonté (testament).

Dès la reconnaissance en paternité, les liens de filiation régissent les rapports entre le père et l’enfant, soit l’obligation d’entretien jusqu’à la majorité de l’enfant ou jusqu’à la fin de sa formation, les droits réciproques en matière de succession et les devoirs mutuels en matière d’assistance.
     

Pour une reconnaissance en paternité prénatale (avant la naissance)

Cette déclaration de reconnaissance est faite verbalement, avec production des actes d’état civil nécessaires établis depuis moins de 6 mois concernant l’auteur de la reconnaissance et de la mère de l’enfant.
Soit :

  • Si la mère est suissesse
    • Actes d’état civil concernant la mère de l’enfant :
      • Certificat individuel d’état civil à commander à l’arrondissement de l’état civil de sa commune d’origine.
      • Attestation de résidence pour genevois ou confédérés (délivrée par l'office cantonal de la population) ou son permis d’établissement    
  • Si la mère est étrangère
    • Actes d’état civil concernant la mère de l’enfant :
      • Copie intégrale de son acte de naissance avec traduction française si nécessaire, datant de moins de 6 mois
      • Attestation de résidence pour personnes de l'Union européenne ou autres pays (délivrée par l'office cantonal de la population) ou le permis de séjour ou d’établissement
      • Photocopie du passeport national

Attention, la reconnaissance en paternité ne donne pas droit au père non marié à l'autorité parentale: dans le cas de parents non mariés et de parents célibataires, la mère seule a l’autorité parentale, sauf si les deux parents la demandent ensemble à l’autorité tutélaire (depuis l’an 2000).

En l'absence d'une telle démarche entreprise auprès de l'autorité tutélaire et l'acceptation de la demande par cette dernière, c'est à la mère seule qu'incombe l'autorité parentale.
>> Attention, changement de loi à prévoir dès 2014! Cliquez ici


 

Nom de famille de l'enfant

Rapidement...Depuis le 1er janvier 2013:

  • L'enfant de parents mariés: il portera le nom commun s'ils en ont choisi un lors de la conclusion de leur mariage (art. 270 al. 3 CC). Lorsque les parents sont mariés mais que chacun a gardé son nom de célibataire, ils choisissent lors de la conclusion de leur mariage celui de leurs deux noms qui sera porté par leurs enfants (art. 270 al. 1 CC). Le nom choisi au moment de la naissance du premier enfant est attribué ensuite à tous leurs futurs enfants communs. Les parents peuvent toutefois demander à ce que leurs enfants portent en fait le nom de célibataire de l'autre conjoint, mais ils doivent en faire la demande dans l'année qui suit la naissance premier enfant (art. 270 al. 2 CC).
  • L'enfant de parents non mariés portera le nom de célibataire de sa mère (art. 270a CC). Dans le cas où l'autorité parentale est conjointe, les deux parents peuvent déclarer ensemble à l'Etat civil que l'enfant portera le nom de célibataire de son père (alinéa 2). S'il a seul l'autorité parentale, le père peut déclarer que son enfant portera son nom de célibataire.

Nom de famille de l'enfant. Toutes les infos ici

Pour des parents non-suisse, mais habitant en Suisse, le droit qui s'applique est le droit suisse.
      

Recherche en paternité - Test ADN
L’enfant a le droit de connaître son identité et ses origines. Si l’enfant n’est pas reconnu par son père, une recherche en paternité est engagée, avec l'aide d'un curateur. Mais... il y a des délais!

  • Curatelle

La curatelle est proposée pour aider, conseiller et assister les mères non-mariées dans le cadre d’une recherche en paternité ou pour intenter l’action en paternité au nom de l’enfant et pour régler l’obligation d’entretien. S’il y a eu reconnaissance de paternité et convention de contribution d’entretien, la curatelle n’est en principe pas instaurée.

  • Recherche en paternité

Lorsque le père présumé refuse de reconnaître l’enfant, l’autorité tutélaire nomme un curateur ou une curatrice chargé-e d’établir la paternité.
L'action en paternité peut être intentée avant ou après la naissance de l'enfant, mais au plus tard:

    • par la mère, une année après la naissance de l'enfant;
    • par l'enfant, une année après qu'il a atteint l'âge de la majorité.
         
  • Test ADN

    Est-il possible de faire un test de paternité? Oui!

    Je désire procéder à une recherche en paternité privée. Que dois-je faire ? Contacter le centre

    Faut-il l'accord de la mère pour procéder à une recherche en paternité? Oui

    Toutes ces informations sont accessibles sur le site

      

    Centre Universitaire Romand de médecine Légale
    CURML

    Rue du Bugnon 21

    1011 Lausanne

    021 314 70 70
    http://www.chuv.ch/chuv_home/fiches.htm?UGF
    Etablit des expertises reposant sur des profils ADN réalisés à partir de prélèvements (sang, salive, sperme).
    Ces prélèvements sont effectués sur des personnes ou des objets dans le cadre d'enquêtes judiciaires, de tests de paternité ou d'identification de personnes décédées.

    Des questions et des réponses très détaillées ici: http://www.curml.ch/curml_home/curml-faq-foire-aux-questions/curml-faq-ugf.htm

Partager cet article

Commentaires

Ajouter un commentaire