Fermer

Ma commande

Votre panier contient les articles suivants :
Prix en franc Suisse
Votre panier est vide
Vider le panierVider le panier Commander

Brochures appuis scolaire

Les Troubles de la concentration

Trouble de la concentrationLe trouble de la concentration se manifeste par une difficulté à focaliser son attention sur une activité, sur la suite d’une idée...

 

Un article écrit par Anne Jeger, psychologue clinicienne.

 

Elle reçoit des enfants, des adolescents et des adultes confrontés à des ruptures de lien (décès, maladie grave d'un proche, séparation,...), des difficultés familiales, scolaires ou professionnelles, des problèmes relationnels ou des questions existencielles

 

 

Cela peut arriver à tout le monde. Il est plus manifeste en cas de fatigue, de surcharge de travail, de stress ou d’inquiétudes.

  

A ne pas confondre avec le Trouble Déficitaire de l’Attention avec ou sans Hyperactivité (TDA/H) qui est une maladie et non un trait de caractère ou un déficit passager. Les enfants et les adultes TDA/H présentent un problème de comportement qui serait le résultat d’un trouble biochimique au niveau du cerveau : trop de dopamine et pas assez de sérotonine.

Beaucoup de spécialistes sont unanimes pour conclure que le problème est d’ordre neurologique. Les facteurs psychosociaux ne sont plus considérés comme la cause du TDA/H mais plutôt comme des facteurs potentiellement exacerbants.

 

Les enfants, adolescents ou adultes qui souffrent du trouble de la concentration présentent soit un déficit de l'attention, soit une hyperactivité et une impulsivité, mais le plus souvent les deux, de façon plus fréquente et plus sévère que ce qu'on observe habituellement dans leur groupe d'âge.
Le diagnostic se fait souvent à l'âge scolaire alors que les symptômes nuisent à l'adaptation et atteindrait alors 3% à 5% des enfants. Plus jeunes, le diagnostic est difficile à poser, parce que les enfants sont moins astreints à des tâches demandant de la concentration et aussi parce que beaucoup d'enfants trop actifs ne développeront pas le trouble.
   

Voir aussi la méthode Tomatis dont l'action sur ce type de type de trouble est efficace : elle s’adresse à des enfants qui ne peuvent rester concentrés pendant des périodes suffisamment longues sur un travail à effectuer

 

Dans la majorité des cas, le trouble de la concentration reste stable jusqu'au début de l'adolescence et s'atténue ensuite. Au début de l'âge adulte, une minorité rencontre encore les critères du trouble jusqu'au milieu de l'âge adulte alors que d'autres ne gardent que quelques symptômes.

 

Mais la bonne nouvelle, c'est que la concentration ça s'apprend!

Partager cet article

Commentaires

Ajouter un commentaire